Nos belles régions

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 18:16

J'ajoute un indice :
Dix minutes plus au sud que ce château, on trouve un climat de 1,8 hectare produisant seulement 6000 bouteilles par an d'un vin rouge renommé qui a la particularité d'être vendu à la bouteille mais groupé dans une caisse contenant onze autres grand crus du même village.

À titre d'exemple, une bouteille au millésime 1999 de ce vin là se vend autour de neuf mille euros.

PS. Je n'en ai jamais bu ! Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 18:19

Je pense que c'est le commissaire priseur des Hospices de Beaune, un cep remplaçant le marteau, par contre, le château en haut, je ne vois pas...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 18:24

Tu es bien trop au sud, il faut remonter plein nord.
J'ajoute deux photos permettant de mieux comprendre la cérémonie en cours :



ils portent quoi au tour du cou ces personnages à la mine truculente ?

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 18:27

Bon, c'est ni à vittel, ni à contrex... bien sur que c'est un taste-vin

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 18:32

T'as vu juste : Il s'agit de l'ouverture d'un des chapitres de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin célébrés au Château du Clos de Vougeot.
À chaque saison de nombreux Chapitres sont célébrés : Chapitre de Printemps, d'Eté, d'Automne... Chapitre de l'Equinoxe, des Roses... Chapitre de la Saint-Vincent, de la Saint-Hubert Ils permettent d'accueillir les personnalités les plus illustres et les Chevaliers du Tastevin attachés à l'âme bourguignonne.
La Confrérie des Chevaliers du Tastevin est un club privé qui compte quelque 10.000 membres à travers le monde et ne souhaite pas accroître sensiblement cet effectif afin de maintenir dans des conditions satisfaisantes l'accueil au Château du Clos de Vougeot.
Pour devenir Chevalier postulant, il faut en manifester le souhait et être présenté par deux parrains membres de la Confrérie.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 18:40

Je viens de consulter brièvement la liste des membres .
Je ne t'ai pas trouvé.
Tu es sur quelle page ?

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 18:44

Tu ne risques pas de m'y trouver, il faut faire partie de l'establishment pour être admis comme membre de la confrérie, dix mille dans le monde ça fait pas bézef.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 18:49

À part ça, la bouteille de vin rouge produite à 6000 exemplaires par an sur une surface de seulement 1,8 hectare et vendue 9000 roros pièce, ça inspire quel nom très connu ?
Un indice, Pierre Bérégovoy, quant il était premier ministre, avait mis son véto à la vente de l'exploitation à des Japonais en déclarant que ni la cathédrale de Chartres ni xxxxxx ne seraient jamais à vendre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  MEDRANO le Jeu 31 Jan - 18:59

Aloxe Corton, peut être ?

Mon Papa était né à Pouilly en Auxois. Il avait vécu longtemps à Saint Jean de Losnes. Mes Grands-Parents étaient éclusier sur le canal de bourgogne. Ils ont fait plusieurs écluses jusque dans l' yonne ou je suis né.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 73
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 19:11

Chose promise, chose due, cet après midi, nous sommes allé nous promener.
Non, Camille pas à la Concorde, désolé..., à Bormes les Mimosas...









Eh bien vous voyez, quand je vois ça en janvier, je ne suis même pas jaloux des parisiens.......




_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 19:13

Mais continuez,j'ai pas voulu casser le sujet ! désolé

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  MacGyver le Jeu 31 Jan - 19:39

Bien maintenant qu'Alain a tout cassé, lol! surtout le moral du parigot re lol! J'vais pas laisser un copain dans la détresse : MEDRANO ils te baladent re,re lol! arrête de ramer ils attaquent la falaise re,re,re lol! Pendant que nous étions sur la page 3 la réponse était donnée en page 2.

Visite recommandée :
http://www.tastevin-bourgogne.com/
Je crois même y avoir vu des cabottes, à moins que ce soit sur un autre site, j'suis pas à ça près.

Jeanmarie dans un post précédent j'avais évoqué mon appartenance à la Compagnie des Mousquetaires de l'Armagnac qui a voulue copier la confrérie..., dans un but promotionnel.
En image le soir de mon intronisation en compagnie (sans jeu de mot) d'un client intronisé lui aussi ce soir là.



Autant ma boîte à souvenirs contient ceux du sahara, autant ceux concernant cette anecdote sont introuvables. question de valeur sans doute ?


Dernière édition par MCGYVER le Mer 23 Avr - 13:23, édité 1 fois
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  patrice le Jeu 31 Jan - 20:15

MEDRANO a écrit:Aloxe Corton, peut être ?
Je verrai plutôt le "Romanée Conti"
avatar
patrice

Nombre de messages : 1263
Age : 70
Localisation : Colombes 92
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  MacGyver le Jeu 31 Jan - 20:41

Eh ! ben voilà personne ne lit ma prose, vexé le mec il est ! lol!
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 20:49

Mais si, Camille, mais si... mais t'as pas compris le but du jeu... on va citer tous les Bourgognes !
Il me semble que ça vaut bien la piquette de la butte Montmartre, non ? et pas vendu beaucoup plus cher !!!
Ah Paris sera toujours Paris !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Paris sans Patos

Message  MEDRANO le Jeu 31 Jan - 21:17

Quelle merveille le dimanche matin assez tôt de se balader à pied ou mieux à vélo dans les rues de Paris. Respirer le petit air raffraichi par la Seine. Empreinter des petites rues ( et les rendre ) . Transpirer pour monter sur la butte. Se laisser descendre jusqu' au métro Anvers. Visiter les beaux quartiers. Visiter les moches quartiers? S' arrêter pour lècher la vitrine de chez Cartier. Les quais de la Seine. L' ile de la cité. Notre Dame.
Bon, on s' arrète un peu et on souffle. On imagine: demain matin à sept heure, tu seras incapable de savoir la couleur du bitume. Tu rangeras ton spad, de peur de te faire foutre en l' air dans un couloir à autobus. Tu n' auras plus qu' à te planquer quelque part parce que tu ne veux pas marcher à cette vitesse. Tu te diras que vers les dix heures, vers les onze heures, peut-être, ça se sera calmé. Bon vers quatorze heures alors. En fait, tu attendras deux plombes du mat pour te prendre les gaz d' échappement plein la gueule, mai là, tu pourras continuer ta visite. A la lumière électrique. Paris by nicht. Oui, mais grouilles-toi. Tu sais ce qu' a dit Dutronc: il est cinq heures,... Paris... s' éveille.
D' intra à l' ostal, pitinou.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 73
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 21:33

La bonne réponse était bien sûr La Romanée Conti et comme pas plus que moi vous n'êtes près dans avoir une dans votre cave à vin, admirons la sobriété de l'étiquette :


Ce qui me fait penser que vous ne savez peut être pas décrypter les étiquettes de vins de Bourgogne ?
Je peux enrichir la culture commune du forum en postant un résumé des subtilités de lecture, ça peut servir.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 21:35

Bon, les amis, c'est fini d'acheter une bouteille avec une belle étiquette pour épater vos invités.
Daniel, j'aime la poésie de ton texte, merveilleux quand tu écris comme ça.

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 21:47

MEDRANO a écrit:Aloxe Corton, peut être ?

Mon Papa était né à Pouilly en Auxois. Il avait vécu longtemps à Saint Jean de Losnes. Mes Grands-Parents étaient éclusier sur le canal de bourgogne. Ils ont fait plusieurs écluses jusque dans l' yonne ou je suis né.

Ça alors, saperlote, un Bourguignon qui survit en Auvergne! J'admire au passage l'incroyable capacité
d'adaptation des humains qui, sans aucun recours à la génétique, sont capables de s'adapter à des univers dont on ne pensait même pas, en Bourgogne s'entend, que la vie y fut possible.

Tu connais l'Auxois mais nos amis du nord ou du sud savent-ils prononcer ce nom ?
Et bien, tout comme Auxerre, ou Auxonne on prononce Aussois, Ausserre et Aussone bien que la graphie moderne /x/ aie remplacé le "ss" qui était l'usage du français de la renaissance.

C'est quifquif pour Bruxelles qui s'écrit d'ailleurs Brussels en flamand ou en anglais.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 21:50

À part ça, et foin des étiquettes en papier, les mimosas d'Alain ça fait quand même rêver.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 22:10

Je vais commencer votre initiation aux subtilités de désignation des vins de Bourgogne par le sommet, je veux parler des Grands crus.

Mais avant cela il faut rappeler les cépages utilisés :
Les cépages rouges :
C'est uniquement le Pinot noir qu'on retrouve dans les grands vins de Bourgogne, il se distingue notamment dans les grands crus de la Côte de Nuits, où il révèle une finesse et une palette aromatique hors du commun.

Le Gamay quant à lui est interdit dans toutes les grandes appellations.
Il co-existe cependant avec le Pinot noir dans le Passe-Tout-Grains.

Les cépages blanc :
Le Chardonnay est à l'origine en Bourgogne des plus grands vins blancs de la planète comme les Meursault, Puligny-Montrachet ou Corton et Corton-Charlemagne.

L'Aligoté produit en Bourgogne des vins blancs aromatiques, à boire dans leur jeunesse, c'est celui qu'on utilise pour faire du Kir.

Les appellations Grands Crus de Bourgogne.


Trente trois vignobles bourguignons (32 en côte d’Or et un à Chablis) privilégiés par leur microclimats, expositions, terroirs, inclinaisons et de dix communes viticoles bourguignonnes des côtes de Nuits, côtes de Beaune et de Chablis bénéficient de l'appellation AOC « grand cru » soit 1,5 % de la production du vignoble de Bourgogne.

La qualité de ces prestigieuses et coûteuses appellations est vérifiée chaque année avec chaque nouveau millésime pour contrôler si une production correspond aux critères d'appellations « grand cru » ou si elle doit être déclassée en appellation premier cru.

La mention Grand Cru doit obligatoirement figurer sur l'étiquette.
Cette mention est portée immédiatement au-dessous du nom de l'appellation en caractères égaux, aussi bien en hauteur qu'en largeur, aux deux tiers de ceux utilisés pour le nom de l'appellation (ex. : Mazis-Chambertin Grand Cru Appellation Contrôlée).

Les vignobles qui bénéficient de la prestigieuse appellation « grand cru » sont répartis sur dix communes :

• Aloxe-Corton : Corton - Corton-Charlemagne - Charlemagne

• Chablis (dont les hameaux de Fyé et Poinchy) : cette appellation peut être suivie du nom du climat d’où provient le vin : Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouilles, Preuses, Valmur, Vaudésir

• Chambolle-Musigny : Bonnes Mares - Musigny

• Chassagne-Montrachet : Montrachet - Bâtard Montrachet - Criots-Bâtard-Montrachet

• Flagey-Echézeaux : Échezeaux - Grands Échezeaux

• Gevrey-Chambertin : Chambertin - Mazis-Chambertin - Griotte-Chambertin - Charmes-Chambertin - Chapelle-Chambertin - Mazoyères-Chambertin - Ruchottes-Chambertin - Latricières-Chambertin - Chambertin-Clos de Bèze

• Morey-Saint-Denis : Clos de Tart - Clos Saint-Denis - Clos de la Roche - Clos des Lambrays, Bonnes Mares (en commun avec Chambolle-Musigny)

• Puligny-Montrachet : Montrachet - Bâtard Montrachet - Bienvenues-Bâtard-Montrachet - Chevalier-Montrachet

• Vosne-Romanée : La Tâche - Grande Rue - Richebourg - La Romanée - Romanée-Conti - Romanée-Saint-Vivant (Vignoble de La Romanée)

• Vougeot : Clos de Vougeot
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Alain le Jeu 31 Jan - 22:34

Merci, JM, à conserver précieusement avant que ce sujet ne soit enfoui dans le fatras de notre forum

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  MEDRANO le Ven 1 Fév - 9:54

C' est dingue comme les annonceurs suivent ce qui se dit pour orienter leurs annonces: avec le post de JM, quatre pub pour acheter du vin de Bourgogne.

JM, toi qui connais bien la région et ses vins. Pourrais-tu nous affranchir sur ce qui fait que le côut de production en Bourgogne est plus élevé que partout ailleurs, sauf en californie. Cette terre est-elle plus pénible à remuer qu' en Baujolais. Les ceps gèlent-ils plus facilement que dans le Jura ? Les Bourguignons ont-il plus gros appétit que les vignerons du roussillon ? NON !

Les vins de Bourgogne sont généralement bon ( attention à cette expression ) Mais sont sortis des moyens du prolétaire moyen. Pour ma part, j' admet avec beaucoup de difficultés de payer 15 € pour une bouteille. Au delà, ma luette devient insensible au gout. Je ne suis pas trop amateur des vins de Bordeaux. Ce n' est pas un gout qui tombe naturellement sur mes amygdales en provoquant l' extase. Et là aussi, certains prix sont excessifs.

Alors je me replie sur moi-même et sur des dit "petits vins", Anjou, Cahors, Baujolais, Cotes du Rhône, et même les vins d' Entraygues et du Fel.

Nota Bene, Les gendarmes, eux aussi évitent les vins de bourre cognes.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 73
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Invité le Ven 1 Fév - 12:26

MEDRANO a écrit:
JM, toi qui connais bien la région et ses vins. Pourrais-tu nous affranchir sur ce qui fait que le côut de production en Bourgogne est plus élevé que partout ailleurs, sauf en californie. Cette terre est-elle plus pénible à remuer qu' en Baujolais. Les ceps gèlent-ils plus facilement que dans le Jura ? Les Bourguignons ont-il plus gros appétit que les vignerons du roussillon ? NON !

La production des vins de Bourgogne est faible en regard des vins de Bordeaux par exemple et le vignoble, en Côte d'Or particulièrement où l'on trouve tous les meilleurs crus, est constitué d'exploitations familiales de faible superficie et rares sont les producteurs qui disposent de plus de dix hectares.
Un exemple, le Clos Vougeot qui couvre cinquante hectares est partagé entre plus de soixante-dix propriétaires !
Ce morcellement des "climats" (les parcelles) n'est pas qu'une tradition sans raison, il est basé sur la diversité des sols et les climats ont été déterminés à quelques mètres près par les moines de Citeaux au Moyen Âge (la religion a du bon quand même).
Si tu goûtes deux vins de même cépage et de même appellation (le même village) du même millésime,produits par le même viticulteur avec le même soin mais provenant de deux climats différents situés à quelques dizaines de mètres seulement tu constateras que le goût est vraiment très différent.

On a donc des petites exploitations et des procédés de vinification coûteux, par exemple, un bon viticulteur garde ses vins en pièce (des fûts de chêne de 228 litres) pendant dix-huit mois avant la mise en bouteille.

Après la coupe, à l'arrivée au cuvage, le raisin noir est mis dans un fouloir-égrappoir qui va séparer les baies de la grappe.
Le "squelette" de la grappe va être refoulé pendant que le jus et les baies vont être conservés.
Le Moût, c'est à dire le jus avec la peau est mis dans des foudres en chêne, en contact avec l'air.
Le sucre du moût va alors être absorbé et transformé par les levures présentes sur la peau des baies.
Ce processus, la fermentation, permet de métamorphoser le sucre en alcool.
Elle dure en moyenne une dizaine de jours.
Lorsque tout le sucre aura été transformé, les levures disparaîtront et le vin sera fait.
Une fois la fermentation terminée, on sépare le vin des peaux.
Le vin peut maintenant commencer à vieillir et il va être stocké dans les pièces de 228 litres pendant un an à dix-huit mois selon les viticulteurs avec transvasement à mi temps de pièces neuves à forte diffusion de tanin vers des pièces anciennes avant d'être mis en bouteille.

C'est le vieillissement en fûts de chêne qui apporte au vin ses arômes si particuliers.
Une deuxième fermentation va avoir lieu à l'arrivée du printemps, quand les températures remontent.C'est la fermentation malolactique, qui permet d'éliminer l'acide malique du vin.
Elle fait baisser l'acidité du vin et contribue à lui apporter sa stabilité.

Le vin est ensuite collé, c'est-à-dire que l'on précipite les particules en suspension, puis sulfité, c'est-à-dire protégé contre l'oxydation.

Dernière étape avant commercialisation, la mise en bouteille aura lieu un peu avant les vendanges.

Le processus d'élaboration des vins de Bourgogne est très long et très coûteux mais il est le garant de sa particularité qui tient tant au sous sol avec ses affleurements géologiques variés qui sont à l'origine de l'extrême diversité des parfums et des saveurs qu'à l'extrême rigueur du processus de vinification qui le met en valeur.

Boire un grand vin, c'est comme célébrer l'eucharistie pour un croyant, ça se prépare et ça se mérite.
On n'ouvre pas la bouteille au dernier moment et on établit son menu en fonction des vins qu'on se propose d'offrir.

Quand toutes les conditions sont réunies : un grand cru bien conservé, à la bonne température, servi avec le met qui va bien à des convives qui savent apprécier, c'est quasiment l'extase mystique et jouissive qui fait partager aux participants un bref instant de paradis sur terre.

À noël j'ai sorti une bouteille de Chambolle-Musigny Bonnes-mares 2000, c'est un grand cru avec un premier nez (quand on hume au dessus du verre après avoir fait tourner le liquide pour faire monter l'alcool le long des parois du verre) au parfum un peu sauvage (je deviens lyrique quand je pense au vin et les larmes m'en viennent au yeux rien que de vous raconter) et un deuxième nez un parfum de cassis et de mure légèrement épicé (après avoir sifflé une petite gorgée qu'on a fait gargoter en fond de gorge en l'oxygénant pour révéler les arômes).
Mes convives ne disaient rien mais tout le monde avait la larme à l'œil en partageant cette merveille.

Avec de tels nectars la vie vaut la peine d'être vécue.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  MacGyver le Ven 1 Fév - 15:02

Cette belle page de précisions et de lyrisme allait presque me faire oublier mon insolence, mais j'va me reprendre, allez, courage !
Jeanmarie dis-moi si j'a bien tout compris tes explications sur le prix du vin. J'résume :
Tout ce qui est rare est cher.
Le Romanée-Conti bon marché est rare.
Donc le Romanée-Conti bon marché est cher.
J'me suis pas gouré, c'est bien ça ?
Parce que pour le reste j'avais rien pigé, et pour causer neuf cube d'avant la guerre, c'est-à-dire le soixante-quinze : J'entrave que dalle.
C'est pas vrai, j'déc.

Merci MEDRANO d'être venu en renfort, c'est à ça qu'on reconnait un copain, vous laisse pas tomber quand on a les deux pieds dans la mouise, même si ça porte bonheur.

Alain, pour ce qui est du mimosa, les gavroches ici aux beaux jours y z'ont TRUFFAUT.
J'entends déjà dire, oui mais, y'a pas ceci, y'a pas cela, c'est pas pareil, certes mais on fait ce que l'on peut avec c'qu'on a, on n'est pas des bœufs quand même.
Nonobstant cette remarque discourtoise de ma part ça ne nous empêche pas, le soleil venu, d'envahir vos belles régions ensoleillées.
J'suis pardonné, tu m'en veux plus ? Manquerait plus qu'ça !

Revenons au jaja, picrate si vous préférez.
Ca va être dur mais j'vais pas me mettre à pleurer, promis.
A l'instar de jeanmarie, aux bonnes occasions, elles sont nombreuses quand il n'y en a pas je les invente, je n'hésite pas à ouvrir une bonne bouteille.
Pour le tout venant, nous nous contentons d'un petit Faugères 2005, indication dédiée aux amateurs des vins de l'Hérault.

Voici ma "cave", quatre bouteilles en tout et pour tout.

Tout d'abords les deux Etoiles (Star), venant de la commune de Sauternes. Celle de gauche "Y", un bébé de 2004, blanc sec, même cépage et terroir, et parfum (faute de vocabulaire approprié je le dirais comme ça) que celle de droite "Château d'Yquem", majeure elle, vingt ans, liquoreux.
Je me suis laissé dire que "Y" était réalisé à partir de raisins récoltés avant que n'intervienne la pourriture noble et qu'en conséquence rare, très rare, mais néanmoins moins cher que sa grande sœur.
Je ne m'aventurerais pas plus avant, mes connaissances limitées en œnologie me l'interdisent. Quoi qu'il en soit elles ne passeront pas l'hiver.



Celle-ci complètement passée et imbuvable, plus jeune que moi je la garde comme souvenir et un de plus.



Et pour finir ma mascotte, l'année de ma naissance, l'ais ramené moi-même sur le continent.
Régulièrement toutes les décennies à mon anniversaire, j'envisage de l'ouvrir pour fêter ça. Et puis elle reste bouchée. Va falloir pas trop tarder tout de même, tant que j'tiens le coup ! Car pour elle pas de problème.




Tout celà est bien présomptueux de ma part, que voulez-vous il faut bien que jeunesse se passe.
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos belles régions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum