Noël 1962 sur la piste d'Hammaguir............

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noël 1962 sur la piste d'Hammaguir............

Message  Philippe le Lun 24 Déc - 16:29

La période pré-Noël 1962 ...,je l'ai passée  sur la piste ..,  pas très loin d'Hammaguir ! Souvenirs-souvenirs !
Depuis plusieurs mois l'activité était fébrile au sein de certaines compagnies sahariennes dont la mienne basée à Tindouf en cette fin 1962 en raison d'informations parlant de  dissolution de notre Groupement Saharien....
Un sentiment d'abandon mélangé à une frustration certaine nous a envahit en cette fin 1962 lorsque nous avons reçu l'ordre de quitter définitivement la grande base de Tindouf.  Deux mois plus avant nous avions quitté notre  poste frontalier d'Oum El Achar  précipitamment laissant tout nos équipements et matériels en bon état.
La sentence est tombée en ce début du mois de décembre 1962. De nouveau nous devions rééditer l'opération mais cette fois à une échelle bien plus grande.  Le commandant du Groupement Saharien mixte de Tindouf nous a confirmé les ordres.
Un convoi a été formé pour rapatrier sur Colomb - Béchar les matériels roulants (jeep, 4x4, 6x6, tous camions et engins dont l'état ne permettait pas d'être laissés à nos successeurs autochtones.
Le convoi ainsi formé avait une allure hétéroclite... Affronter la piste sur plus de 1000 kilomètres avec des véhicules ressemblant à des épaves ne nous effrayait pas mais nous laissait perplexe voire malheureux nous qui "bichonnions" d'ordinaire  nos véhicules .., 4x4, 6x6; GMC, Gazelles, GLR...  et autres AM...
Nous nous sommes "comme d'hab" exécutés sans broncher .....mais emprunt d'un sentiment d'abandon.., d'impuissance...!
En décembre, sur de longues distances, la piste par son 'hamada,  ses ergs et/ou ses regs.., pose des problèmes délicats aux convoyeurs même chevronnés ..., car s'il ne pleut pas plus qu'en été...,  les nuits sont quant à elles froides parfois glaciales..., et dans la journée le soleil darde ses rayons chauds et éblouissants avec les mêmes effets qu'en été.
Sur plus de 1000 Kilomètres un convoi de plus d'une centaine de véhicules - tous fatigués, abîmés ou fragilisés - représentait une gageure... Dans la journée les carburateurs vaporisaient le carburant. Les Dodges et les GMC nécessitaient qu'un convoyeur soit  assis sur les ailes pour arroser régulièrement les chiffons ficelés autour de la pompe à essence et / ou du carburateur... Les A.M. très fatiguées avaient pour la plupart des pneus usés ou fragilisés par des kilomètres de regs aux cailloux agressifs. Les crevaisons étaient permanentes... et nous n'avions pas de pneus de rechange..., ni de batteries, ni de pièces détachées .... Rien même pas d'outillage ou si peu !
C'est donc après plusieurs jours de combat contre la vétusté et la dureté de la piste que la période pré-Noël 1962 s'est invitée à nous.
Nous n'étions plus qu'à une grosse centaine de kilomètres de la base d' Hammaguir [la base de lancement des missiles et des fusées dont le satellite Astérix (1961) et la fusée Véronique (1965)....]. Sur la portion de piste ondulée serpentant dans une sorte de canyon, le convoi avançait très lentement (5kms/h)
Le "Patron" un capitaine saharien d'une  trentaine d'années décréta que nous passerions la nuit sur la piste. Nous avons regroupé les véhicules et nous avons fait un immense feu où nous avons fait rôtir des gazelles ( la gazelle était notre extra culinaire....! Quelques gazelles tirées proprement au fusil de chasse..., sans gaspillage ) Nous n'avons pas sabré le champagne mais nous avons vidé un grand nombre de canettes de bière....
Ce soir là, pour la première fois depuis le départ du convoi, nous n'avons pas eu froid... C'était un peu Noël avec quelques temps d'avance...
J'approchais de mon second Noël en ma qualité d' Appelé du contingent... et cette période est gravée dans ma mémoire. Elle réapparait agréablement cinquante ans après jour pour jour !
Il nous fallut deux jours pour rejoindre  Hammaguir et encore quatre pour arriver à Colomb - Béchar...,  où j'allais être affecté à la régulation automobile et même réquisitionné pour le jour de Noël......
Alors cette nuit là, sous les étoiles et sur la piste, c'était un peu comme si nous avions fêté un Noël en avance ... Cela ne s'oublie pas même cinquante ans après....
Philippe.


Dernière édition par Phil. le Lun 16 Déc - 13:14, édité 3 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël 1962 sur la piste d'Hammaguir............

Message  Georges le Lun 24 Déc - 17:28

Faut quand même être jeune et insouciant (et beau ! ) pour supporter ça !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5384
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël 1962 sur la piste d'Hammaguir............

Message  Alain le Lun 24 Déc - 17:48

Comme quoi, seuls, les bons souvenirs demeurent.
Merci, Philippe, un beau récit, sans exagération de la situation, comme on les aime !!!
Voilà une année qui se termine bien !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12470
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël 1962 sur la piste d'Hammaguir............

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum