Alain B vieux petit nouveau

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POnt d'Abadla

Message  Invité le Jeu 28 Fév - 9:04

Je me permets de reproduire le message de Jean-Pierre Duquerroy écrit il y a quelques mois dans ce forum : j'ai juste rajouté en gras italique deux petits commentaires pour préciser les dates (j'espère que Jean-Pierre ne m'en voudra pas…).

re : fou rire collectif
DUQUERROY Jean Pierre le Mer 9 Jan - 19:19

Remettons les choses dans l'ordre :

Abadla, je peux vous en parler, mais pas en rire. Ceux qui ont construit le pont (photo de JJO) s'en souviennent plus que moi qui n'y suis allé que pour compter les points !

En effet le premier pont (un petit ouvrage de quelques mètres) à la sortie d'Abadla a été emporté par l'oued Guir à l'automne 1965. Cet oued s'est transformé en deux jours et deux nuits en un fleuve de 150 mètres de large et de plusieurs mètres de profondeur. Et l'ouvrage avec les voussoirs et le pont Bailey qui le prolonge est un ensemble construit loin du "petit pont" initial.

La construction d'un deuxième pont plus ambitieux a été décidée pour 1966.
L'ensemble a nécessité 14.000 m3 de remblais (cailloux arrachés à coups d'explosifs aux collines vers CR1 le poste de contrôle d'accès à la base de lancement des fusées) et le fonçage de plusieurs dizaines de pieux jusqu'à 25 mètres de profondeur pour soutenir les deux piles, l'une côté Abadla et l'autre côté Hamaguir au milieu du lit de l'oued. Je rigole aussi en lisant : essai de sol avec le pied !
Malheureusement à la fin de l'année 1966, de nouvelles pluies torrentielles ont eu raison du Bailey triple-double que le 71ème Bataillon du Génie avait eu tant de peine à construire (photos des Berliet passant à gué à côté des piles du pont détruit).
Je rends ici hommage à ceux de mes camarades qui ont transpiré, se sont "mouillés"(au sens propre et au sens figuré) : il y ont passé des milliers d'heures le jour sous le soleil et la nuit dans le froid d'un campement de fortune dans les vieilles bâtisses d'Abdla. Ceux qui me liront s'en souviennent.
Vous pouvez également trouver les photos sur le site du 3ème groupe de transport, "ils y étaient" à la page de Jean Pierre Duquerroy.

Et les photos du deuxième pont d'Abadla y sont
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Après le désastre

Message  Invité le Jeu 28 Fév - 9:13

Les curieux :
[img][/img]

Ce qui restait :
[img][/img]

[img][/img]

Triste spectacle qui anéantissait des mois d'efforts Crying or Very sad
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Appareil photo

Message  Invité le Jeu 28 Fév - 9:21

pour répondre à JJO, mon appareil photo était un FOCA IIC :



qui a survécu à la poussière et aux vibrations du Sahara, mais qui a été "vaincu" quelques années plus tard par l'humidité de la Polynésie malgré toutes les protections dont je l'entourais Crying or Very sad
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fou-rire collectif sur la piste..........

Message  Phil. le Jeu 28 Fév - 10:03

Alain B a écrit:Je me permets de reproduire le message de Jean-Pierre Duquerroy écrit il y a quelques mois dans ce forum : j'ai juste rajouté en gras italique deux petits commentaires pour préciser les dates (j'espère que Jean-Pierre ne m'en voudra pas…).

Tout ce qui est précisé par JP.D. et Alain B. sur le pont d'Abadla m'intéresse et montre que déjà en 1961/1962 le passage d'Abadla était problématique car son oued asséché (ou presque) pouvait devenir en un instant un "fleuve" aux flots tumultueux du type bis repetita...", suffisamment dévastateurs pour interdire tout franchissement à gué.
Ces précisions n'enlèvent rien au texte que j'ai écrit il y a quelques temps " Fou-rire collectif sur la piste en sortie de Colomb-Béchar " car après une dizaine de jours passés sur "la piste" en convoi et venant de Tindouf soit 1000 km. (en 1961/1962, il n'y avait pas la route enrobée et superbement rectiligne) nous sommes arrivés devant un oued en crue et face à un "pont en construction" (il n'y avait que des échafaudages, des portiques et des grues) qui se trouvait à plusieurs centaines de mètres des flots bouillonnants qui emportaient la longue, très longue digue de sable....
La vue de cet ouvrage important isolé et loin de tout élément liquide a déclenché notre fou-rire collectif. Quoique bien compréhensible après une dizaine de jours passés à lutter contre le sable, la tôle ondulée, les ennuis mécaniques et le manque de confort, notre fou-rire aurait pu être mal interprété. Mais bien au contraire il a été partagé instantanément par les ingénieurs et les ouvriers de la "SACER" (la Société française chargée de la construction par l'Armée française). Pas rancuniers nos hôtes amusés par notre "esprit de saharien moqueur" nous ont offert apéro et repas...
La traversée à gué n'a pas été aisée car l'eau même retirée, l'oued était un vrai piège à véhicule...
Nota : Les précisions de Alain B.., montrent, comme tous les récits précédents, que quatre années après mes nombreux et délicats passages à Abadla.., ce pont était toujours un problème pour les ingénieurs des Ponts et Chaussées et/ou les spécialistes du Génie.
Les forces de la nature doivent nous rendent humbles même si parfois nous sommes moqueurs au vu des effets qu'elle occasionne !
Pour ma part j'en ai gardé un souvenir amusé, du fait des "constructeurs rencontrés et de leur fair-play "..., et aussi et surtout car ma mémoire est sélective et ne garde que mes "bons et agréables souvenirs sahariens.
Phil.
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pont d'AbadlaPlus

Message  DUQUERROY Jean Pierre le Jeu 28 Fév - 12:51

Plus on en parle, plus on découvre que le pont d'Abdla a été construit et reconstruit plusieurs fois.
Si quelqu'un avait découvert l'historique de cet ouvrage, qu'il nous le fasse savoir : je suis preneur.
A ma connaissance, il en existe au moins 3 :
-le premier près du village d'Abadla
-le second construit en 65/66 par le 71 BG (détruit la même année)
-le troisième ? pas de précision, pas de photos.
avatar
DUQUERROY Jean Pierre

Nombre de messages : 1538
Age : 72
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelques photos de Taghit

Message  Invité le Jeu 28 Fév - 18:19

Taghit est une oasis située à 90 kms au Sud Est de Colomb-Béchar. J'ai accompagné quelques appelés du 71ème BG lors de sa visite en 1966.
Première partie (l'extérieur) :
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelques photos de Taghit (suite)

Message  Invité le Jeu 28 Fév - 18:24

Deuxième partie (l'intérieur) :

[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]

Quelques gravures rupestres :
[img][/img]
[img][/img]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  Jean-Louis le Ven 1 Mar - 9:49

Bien le bonjour, Very Happy

Je viens de parcourir le fil !! quelle aventure , superbe

Merci et belle journée , sunny Jean-Louis.
avatar
Jean-Louis

Nombre de messages : 96
Age : 68
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  J.J.O. le Ven 1 Mar - 10:18

Alain B a écrit:pour répondre à JJO, mon appareil photo était un FOCA IIC
Oui, un bon objectif, c'est bien ce que je pensais
Tes Perutz sont-elles vraiment irrécupérables ?
Parfois un petit coup de "Photomachin" fait des merveilles sur les tonalités accentuées (magenta) et même sur des surexposées.
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Perutz

Message  Invité le Ven 1 Mar - 10:49

comme tu as pu le voir sur mes photos (non corrigées) de Taghit, le ciel est jaune, ou blanc comme si le soleil était pris de face.
Mais la majorité des diapos de ces deux pellicules sont roses de chez rose. Et ces diapos de 1966 avaient encore des détails en 1980, mais les détails ont progressivement disparu malgré un stockage tempéré et à l'ombre. J'ai pu - dès que j'ai eu le matériel de numérisation - en sauver quelques unes ; les autres : direction la poubelle, car à part en faire un filtre rose, on ne distinguait plus rien à la projection Crying or Very sad
Les autres marques (Agfa, Kodak) se sont très bien conservées dans les mêmes conditions de stockage...
Sur les gravures rupestres, la photo non corrigée donne celà :
[img][/img]

Et même après corrections, on est loin de la réalité.
En noir et blanc : ça va Smile Smile Smile

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  Michel le Ven 1 Mar - 10:59

Embarassed Le teste au talon n'est pas risible car je tiens cela d'un ancien né en 1900 lors de mes débuts au changement de couleur des matériaux à compacter il descendait de son engin contrôlait du talon et disait s'il fallait refaire une passe ou deux et le contrôle s'avérait positif les jeunes conducteurs de cylindre ont à leur disposition un ordinateur leur indiquant lorsque le Proctor est atteint (pour la passe ce n'est pas une passe chez Fifinne s'il y avait des esprits mal placés)
avatar
Michel

Nombre de messages : 4671
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  Alain le Ven 1 Mar - 11:05

en s'amusant un peu...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12656
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Quelques photos de la piste Nord de Taghit

Message  Invité le Lun 4 Mar - 8:16

La piste d'accès à Taghit en venant de Colomb-Béchar n'était pas très large, je me demande comment les TBO et GBO pouvaient y passer, les chauffeurs devaient être des as Smile Je n'ai pas "fait" la piste au Sud de Taghit...

Trois photos pas très bonnes de cette piste :






avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  Alain P le Lun 4 Mar - 9:32



Je viens de faire un essai avec photo filtre.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6460
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

conduire au Sahara

Message  Phil. le Lun 4 Mar - 10:50

Alain B a écrit: je me demande comment les TBO et GBO pouvaient y passer, les chauffeurs devaient être des as

L'apprentissage de la conduite sur piste surtout dans les Djebels ( djebel Béchar, djebel Merkala...) et/ou l'Anti-Atlas, l'Ouarkziz, etc. n'était pas une partie de plaisir et beaucoup de gens ne pouvaient pas attaquer certains cols, certaines descentes car ils étaient paralysés par le vertige, les difficultés et donc par les risques... potentiellement encourus !
Ce qui est paradoxal et pour l'avoir vécu c'est que revenu en France, après tant de mois passés à conduire sur toutes ces pistes, la reprise du volant de la voiture de mon père m'a tétanisée. (mon père m'a proposé le volant dès la sortie de la gare Sncf ). J'ai été totalement dépaysé par la circulation, la proximité des véhicules, la vitesse, et l’étroitesse des rues ... (et pourtant en 1963 il y avait nettement moins de circulation qu'aujourd'hui)
Le dépaysement et le stress n'ont pas duré longtemps seulement dans les premiers hectomètres ....mais je me souviens que je n'étais pas à l'aise ..., alors que sur les pistes j'y étais.... et ce n'était que du bonheur .
50 ans plus tard quand je repense à ces situations de conduite sur pistes si souvent délicates..., je me pose la question mais comment faisions-nous ? La réponse est liée assurément au chiffre 20....... de nos 20 ans !
Phil.
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alain B vieux petit nouveau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum