Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Phil. le Mer 13 Mar - 13:02

Alain a écrit:Ah, Ste Marthe...
Je ne me souviens plus si je l'ai déjà racontée, celle-là, mais avec le recul, c'est tout de même incroyable, à croire qu'on l'a rêvé...
Alors que nous étions en transit à Ste Marthe, ils se sont aperçus que nous n'avions pas je ne sais quel vaccin...
Réunion dans la cour, en rangs...et... on nous fait déshabiller entièrement, vêtements posés devant soi. Je ne sais combien nous étions dans cette cour, mais si ce n'était pas du sadisme, ça s'en approchait bigrement !
On nous distribue à chacun un verre, et on nous demande d'uriner pour l'analyse.
Personnellement, j'ai toujours été incapable de faire ça devant quelqu'un, alors, dans ces conditions...
Le brave garçon qui était à côté de moi n'avait aucun problème, et je lui ai demandé de me passer un peu de son précieux liquide... Chance (ou pas), ou il était en bonne santé, ou ils n'ont jamais fait les analyses, mais toujours est-il que rien n'a été détecté !!!
Nous sommes toujours à poil...
Un "infirmier" arrive, avec un seau de teinture d'iode, et nous barbouille le dos, avec une compresse fixée sur "un bâton", à la chaine... même processus pour le vaccin... je n'ai pas le souvenir, mais j'espère qu'on n'a pas été tous vaccinés avec la même aiguille !!!

Qui va nous croire aujourd'hui ????

Je crois que, moi aussi, à Ste Marthe, j'ai approché l'enfer......

Ce que narre Alain du vaccin en série est effectivement à la limite du "croyable" et il n'y a qu'entre nous que nous pouvons échanger sur de tels agissements médicaux. Ce qu'Alain à vécu je l'ai vécu durant quatre mois à Toulon durant les classes. Il fallait être jeune et costaud !
A l'infirmerie, en fin de chaque semaine, nous étions en file indienne et le torse nu. Nous montions un escalier extérieur d'un étage. Arrivés sur le palier un préposé à la teinture d’iode nous badigeonnait le dos..., un autre nous plaçait une aiguille et un troisième avec une seringue d'au moins 500 ml (je ne raconte pas de mensonge) de vaccin nous inoculait au pif une certaine quantité. En principe la piqure était faite à l'omoplate gauche... Et ça a duré les quatre mois de classes.. Dabdt, Tétanos, Tiphus, etc... Lors des Dabdt, nous étions plus que fiévreux et j'en ai gardé un très mauvais souvenir.. Que feraient les "soldats" dans de telles conditions aujourd'hui ? A notre époque c'était la "grande muette"... Nous ne bronchions pas et ceux qui se révoltaient allaient dans les camps disciplinaires... En effet Alain qui nous croirait ? Et pourtant c'est la réalité de notre vécu.. Heureusement pour un mauvais souvenir nous en avons un millier d’agréable.. Vive le Sahara et notre forum....
<< Quant à Sainte Marthe... et/ou la chapelle Sixtine je croyais que c'était le plafond qui avait été mis à l'envers le temps d'être barbouillé...>>
La prison pour une nuit au camp de Sainte Marthe [parce que j'étais un peu en retard sur la date du retour de la seule permission obtenue au bout d'un an] et à cause d'un "branquignol" de planqué (surement pistonné ou pire encore) m'a laissé le plus mauvais souvenir de mon service militaire et cela bien j'ai connu la "frayeur" du combattant sur le djebel Béchar...Le plus mauvais parce que la bêtise humaine je ne puis l'accepter !
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8462
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Phil. le Mer 13 Mar - 13:17

marcel a écrit:Comme on dit dans la marine :
Lavé, c'est propre.
Repeint, c'est neuf.


Quand le Général avait passé en revue la flotte à Toulon, les navires avaient été repeints... d'un seul coté !

J'étais à Toulon lors de la venue du Général et j'en garde un souvenir mitigé. Élevé par un père " Résistant (SNCF) et Gaulliste (inconditionnel). De six heures du matin et durant dix heures nous sommes restés debout sur trois files le long du boulevard principal en tenue le "MAS" à la main à l'épaule et/ou en présenté armes sans rien manger ni boire pour la venue d'un Homme qui n'a même pas daigner nous saluer...
Sur les bâtiments de la Marine c'était pareil.. et d'avoir repeint les bateaux que d'un côté, comme le cite Marcel, montre la "bêtise" humaine... Le Jean Bart était à quai ce jour là (en voici la photo) et même peint que d'un côté cela a du être un sacré moment pour les marins...
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8462
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Alain le Mer 13 Mar - 13:42

un autre nous plaçait une aiguille et un troisième avec une seringue d'au moins 500 ml (je ne raconte pas de mensonge) de vaccin nous inoculait au pif une certaine quantité. En principe la piqure était faite à l'omoplate gauche...
Même chose... je n'avais pas osé le dire, de peur de passer pour un affabulateur... merci, Phil !!!

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12714
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Edouard le Mer 13 Mar - 14:02

Même chose... je n'avais pas osé le dire, de peur de passer pour un affabulateur... merci, Phil !!!

Que non, j'ai subi la même chose !!!
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3193
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Alain P le Mer 13 Mar - 14:36

Edouard a écrit:
Même chose... je n'avais pas osé le dire, de peur de passer pour un affabulateur... merci, Phil !!!

Que non, j'ai subi la même chose !!!

Je confirme les faits.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6514
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Georges le Mer 13 Mar - 14:53

Lavé, c'est propre.
Repeint, c'est neuf
Je connaissais une variante (peut-être marine marchande):peinture sur merde=propreté !

Quand aux vaccins, faut pas déconner, y avait quand même des graduations sur la mégaseringue ! Ce qui était gênant, c'est qu'elle tombe toujours en panne sèche juste avant ton tour !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5557
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Bernard le Mer 13 Mar - 15:42

Alain P a écrit:
Edouard a écrit:
Même chose... je n'avais pas osé le dire, de peur de passer pour un affabulateur... merci, Phil !!!

Que non, j'ai subi la même chose !!!

Je confirme les faits.

Que non, j'ai subit le même châtiment, nous étions dehors sur une file torse nu, comme un serpent les derniers étaient a plus de cent mètres.C'était vers le 15 janvier aussi quand nous passions la porte de l'infirmerie le même cérémonial le badigeon,l'aiguille,l' injection je me rappelle qu' en plus nous portions nos habits donc surement la capote car celle la nous nous la trimballions partout.Pour moi je me souviens que je ne pouvais plus lever le bras alors pour remettre mes fringues impossible, je me suis fais hurler dessus et un copain ma aider a l'extérieur, ensuite ils nous obligeaient a faire de l'exercice autour du terrain de foot.

Amen parmi les braves soldats combien sont morts avant les combats ???? les bons souvenirs reviennent, Heureusement

SLC
avatar
Bernard

Nombre de messages : 2760
Age : 72
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Phil. le Mer 13 Mar - 16:43

Bernard a écrit:
Alain P a écrit:
Edouard a écrit:
Même chose... je n'avais pas osé le dire, de peur de passer pour un affabulateur... merci, Phil !!!


Que non, j'ai subi la même chose !!!

Je confirme les faits.

Que non, j'ai subit le même châtiment, nous étions dehors sur une file torse nu, comme un serpent les derniers étaient a plus de cent mètres.C'était vers le 15 janvier aussi quand nous passions la porte de l'infirmerie le même cérémonial le badigeon,l'aiguille,l' injection je me rappelle qu' en plus nous portions nos habits donc surement la capote car celle la nous nous la trimballions partout.Pour moi je me souviens que je ne pouvais plus lever le bras alors pour remettre mes fringues impossible, je me suis fais hurler dessus et un copain ma aider a l'extérieur, ensuite ils nous obligeaient a faire de l'exercice autour du terrain de foot.

Amen parmi les braves soldats combien sont morts avant les combats ???? les bons souvenirs reviennent, Heureusement

SLC

Je n'en avais jamais reparlé, [sauf en tête à tête, il y a maintenant 27 ans] avec mon copain d'école et de service militaire (Classes et Sahara) qui habite Angers....
Personne ne m'aurait cru tellement cela parait énorme... Et pourtant ! Je suis d'accord avec Georges, la seringue était sûrement graduée mais au vu de la boule que certains avaient sur l"omoplate après la piqure, je ne pense pas que la quantité n'était autre que "pifométrique". De plus les mecs de l'infirmerie étaient de vrais timbrés.., ils nous gueulaient dessus....
Allons tournons vite la page des vaccins et retrouvons nos superbes ergs, regs et hamada.
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8462
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par Sainte Marthe.., j'ai approché l'enfer !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum