Béchar

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue au CIEES

Message  J.J.O. le Jeu 17 Avr - 0:04

Quelques consignes, entre autres :


_________________
         
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue au CIEES - Suite -

Message  J.J.O. le Jeu 17 Avr - 0:14

Fifine : le toubib vous prévient !


_________________
         
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Philippe le Jeu 17 Avr - 7:16

J.J.O. a écrit:Fifine : le toubib vous prévient !
Colomb-Béchar sans Fifine cela aurait été comme  <<  .....l' avions,... sans elle.......>>
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Gérard le Jeu 17 Avr - 10:12

Et en plus ,  ils avaient de l ' humour  :




  
avatar
Gérard
Administrateur

Nombre de messages : 2916
Age : 75
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 21/01/2011

http://hoggar-cemo.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Retour en 1962.... à Colomb-Béchar

Message  Philippe le Dim 21 Fév - 8:57

Je viens de recevoir par messagerie de la part d'un Saharien [ (D.H. Club des Anciens Sahariens)] de belles photographies de Colomb-Béchar.. de 1962 ( à l'époque où j'y suis passé )
L'origine de ces photos est de << Jean Tripogney >>
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Alain P le Dim 21 Fév - 9:30

Très belles photos d'un lieu où je n'ai jamais mis les pieds. Un copain a fait un séjour d'une quinzaine de jours à l'hôpital, car lors de notre piste de Timissao, il était devenu aveugle sous l'influence du soleil trop lumineux pour ses yeux (il souffrait beaucoup).
A la moitié de notre séjour, le jeune lieutenant diplômé Para, nous annonça que nous allions faire un stage d'une semaine dans ce lieu pour apprendre à sauter en parachute. Au grand soulagement de la plupart d'entre nous, cette idée tomba dans l'oubli....s'envoyer en l'air, même la perspective inconnue de Fifine ne nous aurait pas motivé.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6357
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Philippe le Dim 21 Fév - 10:43

Alain P a écrit:Très belles photos d'un lieu où je n'ai jamais mis les pieds. Un copain a fait un séjour d'une quinzaine de jours à l'hôpital, car lors de notre piste de Timissao, il était devenu aveugle sous l'influence du soleil trop lumineux pour ses yeux (il souffrait beaucoup).
A la moitié de notre séjour, le jeune lieutenant diplômé Para, nous annonça que nous allions faire un stage d'une semaine dans ce lieu pour apprendre à sauter en parachute. Au grand soulagement de la plupart d'entre nous, cette idée tomba dans l'oubli....s'envoyer en l'air, même la perspective inconnue de Fifine ne nous aurait pas motivé.

Ce n'est pas un lieu que j'ai apprécié plus que ça.....!
J'ai découvert Colomb-Béchar à mi-janvier 1962 après 4 longues journées passées dans La Rafale pour finir dans un camp de toile au demeurant très limite et où j'ai "subi" le baptême du feu (Djebel Béchar ; mi-janvier)

À la dissolution du GSMIT Tindouf-(Oum el Achar) j' ai été affecté au CIEES de Colomb-Béchar, pour terminer mon temps effectif (dernier mois)  sous les drapeaux.( février 1963)

Colomb-Béchar était une base Guerre (garnison de plus de 3000 âmes) [ ( j'avais complètement perdu l'habitude de ce genre de vie militaire..., y compris les règles du salut militaire, du casernement et des obligations vestimentaires  de toutes sortes)] ...
Ce n'est pas "Fifine" ni le "Centre ville" qui m'attiraient en ville ! Trop de contrôles, de ChechPoints, et de contraintes en tous genres ......, tuaient dans l’œuf mes envies de sortir....
À Colomb-Béchar je me suis terriblement ennuyé, (il est vrai que je vivais très très mal les dissolutions d'Oum el Achar et de Tindouf).
Je me suis "emmerdé comme ce n'est pas possible", même si j'ai eu pour m'occuper  du fait de, mon habilitation de Saharien-pistard, reconnue et de mes états de service..., une part non négligeable de responsabilité et un statut bien particulier pour un simple cabot-chef nouvellement nommé.... au sein de la régulation automobile du CIEES. En effet j'ai eu à recruter puis à former des jeunes recrues, nouvellement arrivées de Métropole des trois Armes (1/3Terre-1/3Mer-1/3 Air)  à la conduite des Poids lourds ( GBO)  sur la piste ( Béchar - Hammaguir - Abadla) ...

Si je n'avais connu que Colomb-Béchar... je n'aurai pas  autant aimé "mon"  SAHARA................ et je n'aurai pas eu grand chose à me souvenir !
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Michel le Dim 21 Fév - 11:05

Comme toi Phil, arrivé dans la journée, passé le lendemain à vadrouiller dans la ville, je me souvient du pont de l'oued, de l'église, de la mosquée, de la place des chameaux ou il n'y avait pas encore d'arbre et bien sur l'incontournable lieux d'usure, de retour à la nuit calliassage sur la place des chameaux, extraction de cette mauvaise passe par la légion, les collègues parti par avion le lendemain de notre départ avaient passé beaucoup plus de temps en cette endroit, mais moi un après midi m'a suffi, j'ai cent fois plus apprécié la semaine de piste, malgré la nourriture par le sable, ce n'est pas mois qui vais apprendre la rudesse de la piste à nos vieux baroudeur du forum, n'est-il pas Alain et Georges.
avatar
Michel

Nombre de messages : 4511
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Jean-Pierre le Mar 27 Juin - 15:49

Il n'y avait pas que des militaires au CIEES de COLOMB BECHAR = un certain nombre de civils y travaillait

Je me souviens d'un homme que nous avions surnommé " LE PERE POTAGE " ; particularité du personnage = il ne débourrait jamais de la veille

Un matin , 2 copains entendent de drôles de cris : prudemment , ils s'approchent et aperçoivent le " père potage " qui pleurait et vomissait dans la foulée .

Il avait trouvé l'endroit où l'on remplissait la cuve à pinard , y avait introduit un tuyau et avait siphonné tout ce qu'il avait pu avaler . Il était malade comme un chien , vomissait tout en pleurant . Précision = il était 8 heures du matin
avatar
Jean-Pierre

Nombre de messages : 18
Age : 71
Localisation : SAINT LAURENT DE LA SALANQUE
Date d'inscription : 26/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Jean-Pierre le Mar 27 Juin - 20:30

Philippe a écrit:
marcel a écrit:Voir : http://philang.pagesperso-orange.fr/carnet_algerie/index.html
-
VERS COLOMB BECHAR : Le CIEES


 Très intéressant et de bien belles photographies...Merci Marcel.
Le bâtiment du CIEES était celui où j'avais ma chambre en février 1963 ( lors de mes derniers jours juste avant la quille)
 
Sur Google ces bâtiments existent encore...

Si je ne m'abuse , l'entrée principale était B 1 SUD ?
avatar
Jean-Pierre

Nombre de messages : 18
Age : 71
Localisation : SAINT LAURENT DE LA SALANQUE
Date d'inscription : 26/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

souvenirs-souvenirs.....

Message  Philippe le Mer 28 Juin - 8:02

Jean-Pierre a écrit:
Philippe a écrit:
marcel a écrit:Voir : http://philang.pagesperso-orange.fr/carnet_algerie/index.html
-
VERS COLOMB BECHAR : Le CIEES


 Très intéressant et de bien belles photographies...Merci Marcel.
Le bâtiment du CIEES était celui où j'avais ma chambre en février 1963 ( lors de mes derniers jours juste avant la quille)
 
Sur Google ces bâtiments existent encore...

Si je ne m'abuse , l'entrée principale était B 1 SUD ?
L'entrée principale était juste à côté et devant le bâtiment où j'ai été hébergé au CIESS après la liquidation d' Oum el Achar puis de la base saharienne de Tindouf (GSMIT) en fin 1962 début 1963.
Pour ce qui est de la présence de civils au CIESS... Il existait une antenne (assez musclée en personnel composé d'ingénieurs, techniciens et d'ouvriers spécialisés) de la DEFA (Direction des études et fabrications), appartenant à la DTAT (direction technique des Armements Terrestres) dépendant de la DMA (Délégation Ministérielle à l'Armement ) équivalente et surtout indépendante de l'État Major des Armées au sein du Mindef.
nota : [ ces directions ont été voulues et créées par le Général De Gaulle pour que la France s'affranchisse de la tutelle américaine (matériels) et permettre aux insdustriels Français de renouer  avec le savoir-faire indispensable.... Pari voulu et réussi !
En Mars 1963 (juste quelques jours après ma libération de mes obligations militaires (fin février 1963)) j'ai été recruté "sur diplôme" et sur concours pour créer et diriger un bureau d'études dédié exclusivement aux véhicules militaires  (porteurs terrestres et aquatiques) militaires de l'Armement terrestre.
À ce titre j'ai ""renoué"" avec Béchar et surtout avec Hamaguir de 1963 à 1966.
Par la suite la DEFA est devenue la DTAT(Direction Technique des Armements Terrestres) elle même devenant ensuite la DAT-Direction des Armements Terrestres) puis la DCE ( Direction des Centres d'essais) et la DMA est devenue la DGA... laquelle existe toujours !
Hé oui... c'est une partie de mon séjour sur le sol Saharien (1961 à 1963) et toute ma carrière au Mindef  de mars 1963 à janvier 2005.... ( un bien beau moment de ma vie)
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Béchar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum