Décorations, retraites et autres remerciements

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Georges le Lun 14 Avr - 10:45

Salvati Jc a écrit:Il se disait quand rentrant en métropole il y aurait des décorations, voir peut-être (primes) ???????
Un peu de patience fichtre, ça ne va plus tarder maintenant je pense !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5375
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Gérard le Lun 14 Avr - 12:04

Shocked 

OUAIS !

Des primes , avec effet rétroradioactif !  cheers 

On va pouvoir changer nos voitures  

 lol!  
avatar
Gérard
Administrateur

Nombre de messages : 2907
Age : 75
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 21/01/2011

http://hoggar-cemo.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Philippe le Lun 14 Avr - 13:00

!


Dernière édition par Philippe le Mar 31 Jan - 14:31, édité 1 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

EXPLOSION IN-ECKER

Message  salvati claude le Mar 15 Avr - 22:11

Je pense que certains on du avoir primes et décorations, mais certainement pas le (BIDASSE de BASE) !!!
Pour ma part, un collège de cette époque est décéder quelques années plus tard ( tir de Béryl).
Il m'avait demandé de lui écrire une lettre confirmant ça présence lors de cet événement ,afin de monter un dossier ,mais bien sur sans résultats ?????
avatar
salvati claude

Nombre de messages : 295
Age : 75
Localisation : manosque 04100
Date d'inscription : 13/02/2013

http://claude.salvati@sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Alain le Mar 15 Avr - 22:49

les décorations, c'est dans le possible, à condition d'acheter la breloque, par contre, les primes....

A voir ici
http://www.onac-vg.fr/fr/missions/trn-titre-reconnaissance-de-la-nation/

http://stock.encyclopedie-afn.org/h/armee/recompenses/reconation.jpg

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12448
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Philippe le Mer 16 Avr - 8:23

!


Dernière édition par Philippe le Mar 31 Jan - 14:31, édité 1 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Alain le Mer 16 Avr - 9:04

Moi, je n'ai "que" les "diplômes" (il vaudrait mieux dire l'avis d'attribution !).... aucune âme généreuse ne m'a offert les pendentifs.....

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12448
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Daniel T. le Mer 16 Avr - 10:00

Alain a écrit:Moi, je n'ai "que" les "diplômes" (il vaudrait mieux dire l'avis d'attribution !).... aucune âme généreuse ne m'a offert les pendentifs.....

j'ai différends diplômes et pour certains le pendentif ainsi que l'objet pour la boutonnière qui m'ont toujours été offerts.
avec pour certains de ces diplômes des remises officielles.
je n'ai jamais eu les primes qui éventuellement accompagnent certains diplômes.
Dans le civil, la médaille de bronze du travail était obtenu au bout de 25 ans, puis c'est passé à 20 ans.
L'entreprise dans laquelle je travaillai se chargeait des demandes et offrait la médaille gravée à son nom ainsi qu'une prime conséquente.
Les remises étaient organisées avec tous les anciens médaillés de l’entreprise suivies d’un repas.
J’avais 22 ans de présence le service du personnel a fait la demande, mais l’entreprise n’avait pas modifié le temps pour la prime ce qui fait que je suis passé devant la glace.
Le jour de la remise de cette médaille, j’ai quitté la salle au moment ou je devais être appelé, le directeur qui devait me la remettre d’une main avait dans l’autre une lettre de licenciement, c’est une image.
L’entreprise fermait quelques mois plus tard. Je suis revenu pour le repas et être avec des amis (e). Le directeur était originaire de la région de Phil, il exécutait le travail pour lequel il était payé.

je ne suis pas parti pour les autres, pour tous ces diplômes je n'ai jamais touché un centime de franc, certains m'ont au contraire coûté.

avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1252
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Edouard le Mer 16 Avr - 11:46

"Depuis 2004, tous les soldats – appelés du contingent et militaires de carrière – qui ont été envoyés en Afrique du Nord, pendant au moins quatre mois entre le 3 octobre 1954 et le 2 juillet 1962, peuvent se voir octroyer la carte du combattant.

La date du 2 juillet 1962 a été choisie en 1974 car elle correspond au lendemain du référendum d’autodétermination, prévu par les accords d’Évian, qui devait consacrer formellement l’indépendance de l’Algérie par rapport à la France. Tirant les conséquences du scrutin du 1er juillet – 99,72 % de « oui » – le général de Gaulle reconnut, dans une déclaration du 3 juillet, publiée au Journal officiel, cette indépendance. Celle-ci fut proclamée par le nouvel État indépendant le 5 juillet.

Si le choix de cette date correspond à la reconnaissance d’un État algérien indépendant, il ne permet pas d’inclure tous les militaires qui sont restés sur le territoire algérien après cette date. Il restait en effet 305 000 soldats français sur le territoire algérien en juillet 1962. Leur rapatriement ne fut que très progressif, les accords d’Évian ayant prévu qu’une « force d’apaisement » de 80 000 hommes serait chargée pendant deux ans de protéger les installations militaires ainsi que les biens et les personnes demeurés en Algérie. Les effectifs étaient encore de 131 000 en janvier 1963 et 50 000 en janvier 1964, avant de disparaître définitivement en juillet 1964.

Cela signifie qu’aujourd’hui environ 60 000 personnes ayant participé à ces opérations, essentiellement des appelés, ne peuvent prétendre à la carte du combattant, contrairement à leurs frères d’armes"

D'après ce texte officiel, il semblerait qu'il n'y avait plus de militaires français en Algérie à partir de juillet 64...... si cela est vrai, il y en a sur ce forum qui racontent des carabistouilles.........
Ils ont du ramener leurs souvenirs de la mer de sable à Ermenonville!
Vert de rage qu'il est l'Edouard..........
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3107
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Philippe le Mer 16 Avr - 12:01



[



Dernière édition par Philippe le Mar 31 Jan - 14:32, édité 1 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

EXPLOSION IN-ECKER

Message  salvati claude le Mer 16 Avr - 15:30

J'ai vu également le documentaire sur France 2.Très bien réalisé je trouve.Quant à la carte d'ancien combattant,nous pouvons avoir la carte de la (Reconnaissance de la Nation)
que je détiens.Qui ouvres pratiquement les même droits ce celle du combattant.
avatar
salvati claude

Nombre de messages : 295
Age : 75
Localisation : manosque 04100
Date d'inscription : 13/02/2013

http://claude.salvati@sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Daniel T. le Mer 16 Avr - 16:02

salvati claude a écrit:J'ai vu également le documentaire sur France 2.Très bien réalisé je trouve.Quant à la carte d'ancien combattant,nous pouvons avoir la carte de la (Reconnaissance de la Nation)
que je détiens.Qui ouvres pratiquement les même droits ce celle du combattant.

si l'on regarde le lien donné par Alain (chef)
•aux opérations militaires sur le territoire de l’Algérie entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964
donc ceux qui sont allés au CEMO après le 2 juillet 1964 ne sont pas concernés

Quels sont les avantages particuliers pour le titulaire d’un TRN ?

Le titre de reconnaissance de la Nation ouvre droit :
•à la constitution d'une rente mutualiste majorée par l'Etat qui bénéficie d'avantages fiscaux, trop tard
•à la qualité de ressortissant de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre,
•au privilège de recouvrir le cercueil d’un drap tricolore, tu parles d'un privilège lorsque tu es dans la boite
•au port de la médaille de reconnaissance de la Nation.
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1252
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explosion In Ecker (In Eker) : TRN

Message  marcel le Mer 16 Avr - 19:24

"Le Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN) est accordé aux militaires des forces armées françaises et aux personnes civiles de nationalité française qui, pendant au moins quatre-vingt-dix jours, consécutifs ou non, ont participé à un conflit."
Qui sont les bénéficiaires ? les militaires et civils ayant participé :
...
à la guerre d’Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962,
...
Je suis parti de Marseille le lundi 16 Avril 1962 sur le "Djebel-Dira"
Je suis arrivé le mercredi 18 Avril 1962 à Mers-el-Kebir.
Avril : 30-18 + 1 = 13 jours
Mai = 31 jours
Juin = 30 jours
Juillet : 2 jours
-
Total : 13 + 31 + 30 + 3 = 76 jours. Je l'ai dans le baba, accident nucléaire de Béryl ou non.
-
Pourtant, je vous assure, ce mois de mai aurait du au moins compter double...
-
Par ailleurs, je ne considère pas que j'ai participé à un conflit, sauf à considérer que les zébulons étaient nos ennemis.
Et j'ai vraiment du mal à me considérer comme un "Ancien Combattant",  comme l'était mon père que avait perdu le bras droit dans les premiers jours de la guerre de 14.
Même si on considère que j'ai bien reçu une bombe, qu'elle était française et en plus qu'elle était atomique.  

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2344
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  MacGyver le Mer 16 Avr - 19:42

marcel a écrit:"Le Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN) est accordé aux militaires des forces armées françaises et aux personnes civiles de nationalité française qui, pendant au moins quatre-vingt-dix jours, consécutifs ou non, ont participé à un conflit."
Qui sont les bénéficiaires ? les militaires et civils ayant participé :
...
à la guerre d’Algérie entre le 31 octobre 1954 et le 2 juillet 1962,
...
Je suis parti de Marseille le lundi 16 Avril 1962 sur le "Djebel-Dira"
Je suis arrivé le mercredi 18 Avril 1962 à Mers-el-Kebir.
Avril : 30-18 + 1 = 13 jours
Mai = 31 jours
Juin = 30 jours
Juillet : 2 jours
-
Total : 13 + 31 + 30 + 3 = 76 jours. Je l'ai dans le baba, accident nucléaire de Béryl ou non.
-
Pourtant, je vous assure, ce mois de mai aurait du au moins compter double...
-
Par ailleurs, je ne considère pas que j'ai participé à un conflit, sauf à considérer que les zébulons étaient nos ennemis.
Et j'ai vraiment du mal à me considérer comme un "Ancien Combattant",  comme l'était mon père que avait perdu le bras droit dans les premiers jours de la guerre de 14.
Même si on considère que j'ai bien reçu une bombe, qu'elle était française et en plus qu'elle était atomique.  
Marcel, ça ne te consolera certainement pas, mais je peux te dire que mon cas est assez comique.
Le titre de reconnaissance de la nation est délivré sur demande des intéressés, aux militaires ... ou ayant séjourné 90 jours en Algérie entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964.
Je suis arrivé à In Amguel le 4 avril 1964 soit 89 jours jusqu'au 1er juillet (27 jours en avril, 31 jours en mai, 30 jours en juin et soyons généreux 1 jour en juillet). Pour ce motif il m'a été répondu que je ne pouvais pas prétendre à cette distinction.
Tu disais dans le baba, oui dans le baba !
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Edouard le Mer 16 Avr - 19:55

La reconnaissance de la nation ne donne aucun droit sauf celui de ne pas perdre de trimestres de cotisations pour la retraite. Le reste (mutuelle) est payant.
Les anciens combattants reconnus ont droit à une retraite et à des avantages fiscaux.......

PS: Marcel parle sans doute de la reconnaissance d'anciens combattants.

Marcel a écrit:Par ailleurs, je ne considère pas que j'ai participé à un conflit, sauf à considérer que les zébulons étaient nos ennemis.

Moi non plus Marcel, mais celui qui était barman au mess des officiers dans un coin tranquille et à la bonne période à participé, lui.........
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3107
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Philippe le Jeu 17 Avr - 7:40

[


Dernière édition par Philippe le Mar 31 Jan - 14:32, édité 1 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Edouard le Jeu 17 Avr - 9:43

Phil a écrit:Pour le calcul de ma retraite ça ne m'a rien apporté..... ni en moins ni en plus....


Dans le "privé", les caisses CNAV et retraites complémentaires (retraites par capitalisation) ne prenaient pas en compte le temps de service militaire,
pour la première, il fallait justifier sa présence sous les drapeaux et pour les secondes, la fourniture du document  "reconnaissance de la nation" était nécessaire. Le livret militaire n'étant pas un document reconnu par ces organismes.
Ces trimestres n'étant pas pris en compte, cela obligeait à travailler un peu plus longtemps si l'on ne pouvait fournir ces justificatifs.....
Autre chose, contrairement à ce que tous pensaient, aucune loi n'obligeait un employeur à reprendre un ancien employé revenant de l'armée....
Le départ sous les drapeaux provoquait une rupture de contrat..... Autrement dit, l'employé présentait sa démission afin de pouvoir faire son service militaire.... Un comble......
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3107
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Daniel T. le Jeu 17 Avr - 12:03

Edouard a écrit:
Phil a écrit:Pour le calcul de ma retraite ça ne m'a rien apporté..... ni en moins ni en plus....


Dans le "privé", les caisses CNAV et retraites complémentaires (retraites par capitalisation) ne prenaient pas en compte le temps de service militaire,
pour la première, il fallait justifier sa présence sous les drapeaux et pour les secondes, la fourniture du document  "reconnaissance de la nation" était nécessaire. Le livret militaire n'étant pas un document reconnu par ces organismes.
Ces trimestres n'étant pas pris en compte, cela obligeait à travailler un peu plus longtemps si l'on ne pouvait fournir ces justificatifs.....
Autre chose, contrairement à ce que tous pensaient, aucune loi n'obligeait un employeur à reprendre un ancien employé revenant de l'armée....
Le départ sous les drapeaux provoquait une rupture de contrat..... Autrement dit, l'employé présentait sa démission afin de pouvoir faire son service militaire.... Un comble......

il me semble que ce n'est pas toute la réalité pour la retraite.
pour la CNAV il fallait avoir travailler avant et après le SM pour que celui-ci soit pris en compte avec des trimètres validés, le salaire certainement au minimum
dans les années 60, les cotisations aux caisses de retraites complémentaires commençaient à 21 ans, si l'on a commencé de travailler avant cet âge, points gratuits au moment de la liquidation du dossier
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1252
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explosion In Ecker (In Eker) : Retraite

Message  marcel le Jeu 17 Avr - 15:43


Dossier retraite pour les Sahariens et Océaniens.
-
Lorsque je suis parti à la retraite, j'ai eu une mauvaise suprise.
J'ai fait 18 mois de Service militaire, dont 12 mois en Algérie (Sahara).
Débarqué à Oran le 18.4.62, quitte Reggan pour Paris le 9.3.63. RdC du 620ème GAS le 1-4-63.
C'est écrit noir sur blanc dans mon livret militaire.
-
Mais on ne m'a compté qu'un seul trimestre pour mon service militaire !
La raison : les accords d'Evian. On ne compte rien au delà...
Mais dans les "Clauses secrètes" figuraient le maintien du site d'In Eker.
C'est là que j'étais affecté, et j'en ai été effectivement très affecté.
Plus, semble-t'il, que par l'irradiation, certaine, et la possible contamination radioactive.
-
Ma "Caisse de Retraite" n'a rien voulu savoir, malgré mes réclamations.
Je m'y prends peut être trop tard, mais je viens de découvrir ce site :
-
pas de retraite (affiliation r%C3%A9troactive) pour les anciens de mururoa]

*


Dernière édition par marcel le Ven 18 Avr - 0:22, édité 1 fois

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2344
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  J.J.O. le Jeu 17 Avr - 22:56

Bizarre ces différentes reprises de trimestres.

Pour ma part, c'était clair.
Avant mon SM j'avais fait des centres aères (centres de loisirs), employé par la ville d'Amiens : 15 j à Pâques = 1 trimestre validé et cotisé ! Idem pour un mois l'été.
Sur quelques années, ça m'a rapporté pas mal de trimestres. Par la suite, ça a été pareil avec des jobs d'étudiant.
On m'a expliqué que si l'on avait travaillé et gagné plus qu'un certain seuil, le trimestre était validé quel que soit la durée du travail durant ce trimestre.
Ainsi, à 60 ans, je me suis retrouvé avec 1 trimestre "de trop" et j'ai pu partir alors que je croyais devoir travailler jusque 63 ou 64 ans !

Bien sûr, le faible salaire des petits jobs n'a pas dû tellement influer sur le montant de ma retraite. Ce sont surtout les dernières années qui pèsent dans la balance (d'où l'allongement de la période de référence qui est passée de 15 à 25 meilleures années pour diminuer "mine de rien" les montants de retraite).

Quant au SM, il m'a été validé pour 5 trimestres (mon service était de 16 mois) mais ces trimestres là n'ont pas été cotisés, c'est à dire qu'il ne sont pas entrés dans le calcul du montant de ma retraite.

Il faut donc bien distinguer les trimestres validés (comme les trimestres accordés aux femmes ayant eu des enfants) qui entrent dans le calcul du nombre nécessaire pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein et les trimestres cotisés qui, bien sûr, sont aussi validés mais sont les seuls à entrer en ligne de compte pour le calcul du montant de la pension de retraite.

Pour résumer : trimestres validés = ouverture de droits de départ, trimestres cotisés = ouverture du porte monnaie  Wink

_________________
         
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Alain le Jeu 17 Avr - 23:02

Je n'ai pas eu de souci... début d'activité à 16 ans.... 44 ans de cotisations....

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12448
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Daniel T. le Ven 18 Avr - 7:39

J.J.O. a écrit:Bizarre ces différentes reprises de trimestres.

Pour ma part, c'était clair.
Avant mon SM j'avais fait des centres aères (centres de loisirs), employé par la ville d'Amiens : 15 j à Pâques = 1 trimestre validé et cotisé ! Idem pour un mois l'été.
Sur quelques années, ça m'a rapporté pas mal de trimestres. Par la suite, ça a été pareil avec des jobs d'étudiant.
On m'a expliqué que si l'on avait travaillé et gagné plus qu'un certain seuil, le trimestre était validé quel que soit la durée du travail durant ce trimestre.
Ainsi, à 60 ans, je me suis retrouvé avec 1 trimestre "de trop" et j'ai pu partir alors que je croyais devoir travailler jusque 63 ou 64 ans !

Bien sûr, le faible salaire des petits jobs n'a pas dû tellement influer sur le montant de ma retraite. Ce sont surtout les dernières années qui pèsent dans la balance (d'où l'allongement de la période de référence qui est passée de 15 à 25 meilleures années pour diminuer "mine de rien" les montants de retraite).

Quant au SM, il m'a été validé pour 5 trimestres (mon service était de 16 mois) mais ces trimestres là n'ont pas été cotisés, c'est à dire qu'il ne sont pas entrés dans le calcul du montant de ma retraite.

Il faut donc bien distinguer les trimestres validés (comme les trimestres accordés aux femmes ayant eu des enfants) qui entrent dans le calcul du nombre nécessaire pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein et les trimestres cotisés qui, bien sûr, sont aussi validés mais sont les seuls à entrer en ligne de compte pour le calcul du montant de la pension de retraite.

Pour résumer : trimestres validés = ouverture de droits de départ, trimestres cotisés = ouverture du porte monnaie  Wink

tout le temps passé au SM est validé, pour les cotisations ce n'est pas important de toute façon ce n'est pas les meilleures années.
j'ai fait le calcul 15à 25 au moment de la constitution de mon dossier 10% en moins pour la retraite CNAV
à mon départ j'avais 173 trimestres validés pour 156 nécessaires
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1252
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Philippe le Ven 18 Avr - 8:54


[


Dernière édition par Philippe le Mar 31 Jan - 14:33, édité 1 fois
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Edouard le Ven 18 Avr - 11:49

La réponse de Daniel m'a troublé.... si,si.....
Compte tenu de l'importance que j'accorde aux "appréciations" militaires, je me suis demandé pourquoi je suis allé perdre mon temps aux Anciens Combattants pour obtenir cette "reconnaissance"
Tout simplement parce qu'elle était exigée par certaines caisses de retraites complémentaires (CRICA et certaines autres) afin q'elles prennent en compte le temps passé sous les drapeaux. Faute de quoi, nous perdions 18 mois de validation.
Le livret militaire n'était pas un document valide.
J'ai retrouvé cela dans mon dossier "retraite"
Je suis détroublé..... ouf!

16. Validation des périodes militaires en Afrique du Nord

Les périodes militaires accomplies en Algérie, Maroc ou Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962 sont susceptibles d’être prises en compte dans le calcul de vos droits. Cette période militaire doit interrompre une période d’activité validable (toutefois, un délai d’inactivité d’un mois est toléré).

Cette période peut être validée :
- si on est titulaire de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la nation - et si elle est prise en compte par la sécurité sociale.
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3107
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Daniel T. le Ven 18 Avr - 12:31

Edouard a écrit:La réponse de Daniel m'a troublé.... si,si.....
Compte tenu de l'importance que j'accorde aux "appréciations" militaires, je me suis demandé pourquoi je suis allé perdre mon temps aux Anciens Combattants pour obtenir cette "reconnaissance"
Tout simplement parce qu'elle était exigée par certaines caisses de retraites complémentaires (CRICA et certaines autres) afin q'elles prennent en compte le temps passé sous les drapeaux. Faute de quoi, nous perdions 18 mois de validation.
Le livret militaire n'était pas un document valide.
J'ai retrouvé cela dans mon dossier "retraite"
Je suis détroublé..... ouf!

16. Validation des périodes militaires en Afrique du Nord

Les périodes militaires accomplies en Algérie, Maroc ou Tunisie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962 sont susceptibles d’être prises en compte dans le calcul de vos droits. Cette période militaire doit interrompre une période d’activité validable (toutefois, un délai d’inactivité d’un mois est toléré).

Cette période peut être validée :
- si on est titulaire de la carte du combattant ou du titre de reconnaissance de la nation - et si elle est prise en compte par la sécurité sociale.

je ne voulais pas te troubler, je m'en excuse.
les situations peuvent varier entre les caisses de retraites, public privé.
en ce qui me concerne tous les trimestres du SM ont été validé par la CNAV.
pour la complémentaire ARRCO j'ai des droits non cotisés de 1962, entrée en apprentissage jusqu'à mes 21 ans sauf effectivement pendant 12 mois de SM.
pour les 4 mois de SM calculé en 2006, droit de base 21.90 €uro.
j'ai aussi perdu des points de cotisation en 1984, je suis allé donné des cours dans un centre de formation continue.
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1252
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décorations, retraites et autres remerciements

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum