Mécanique divaguante

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mécanique divaguante

Message  Michel le Mar 3 Juin - 11:05

 
Marcel j'ai pu me remémorer que les H21, ont regagné Béchar le 16 octobre 1966, que les C47 avec le drapeau bleu blanc rouge appartenaient au CEA, que l'ALAT a disposé aussi d'alouette, une vraie mine de renseignements encore
 
À la 26e place on retrouve ceci incroyable non
ICI> http://www.calameo.com/read/003078692599476024eb9  
Alain c'est le bazar
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain le Mar 3 Juin - 11:21

Michel a écrit:Alain c'est le bazar
Je vais bientôt être la Fifine de ce B....l !!!

M'en fous...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12647
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mar 3 Juin - 11:33

Alain a écrit:
Michel a écrit:Alain c'est le bazar
Je vais bientôt être la Fifine de ce B....l !!!

M'en fous...
 

Non mais parfois c'est le bazar pour répondre, avec un grand soleil dehors, et ma trachéite terminée, passé la plus grande partie de la matinée au clavier enfin, M'en fout aussi, à l'occurrence cette foi impeccable, quant à fifine elle doit avoir les oreilles qui lui sifflent, bon appétit à tous
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain P le Mar 3 Juin - 11:41

Michel a dit:
 "quant à fifine elle doit avoir les oreilles qui lui sifflent, bon appétit à tous"

....Au moment du repas, c'est pas le moment de faire la Fine bouche.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6455
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mar 3 Juin - 17:41

Il y a moins de retour que pour les alambics, je vais essayer d'avoir un peu plus d'informations, cette fusée entre-guillemets, car je crois, réacteur à kérosène a terminé sa vie spatiale après Béchar, à Biscarosse dans les années 80

Dans ce musée, il y a même des moteurs hercules à chemise Zigzagante (pour Georges), provenant de cratch et réacteur atar, il y avait un groupe je n'ai pu que vaguement parler avec un des guides, je dois y retourner.
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain le Mar 3 Juin - 17:59

il y a même des moteurs hercules à chemise Zigzagante
Nous voila jolis !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12647
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Phil. le Mar 3 Juin - 18:03

Alain a écrit:
il y a même des moteurs hercules à chemise Zigzagante
Nous voila jolis !
Quand elles zigzaguent... ça devient gravissime...... Elles sont surtout louvoyantes.... et guidées au micromètre près...
Ce sont des réalisations mécaniques suberbes.., pour ceux qui aiment bien entendu.. et il se trouve que j'aime la mécanique.... ! Laughing
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Georges le Mar 3 Juin - 18:52

Il n'y aurait pas des "frétillantes" par hasard ?
avatar
Georges

Nombre de messages : 5497
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mar 3 Juin - 19:24

Phil. a écrit:
Alain a écrit:
il y a même des moteurs hercules à chemise Zigzagante
Nous voila jolis !
Quand elles zigzaguent... ça devient gravissime...... Elles sont surtout louvoyantes.... et guidées au micromètre près...
Ce sont des réalisations mécaniques suberbes.., pour ceux qui aiment bien entendu.. et il se trouve que j'aime la mécanique.... ! Laughing
 
 
C'est le plus complexe des moteurs que je puisse connaitre, le micron est la mesure (un millième) le micromètre est un instrument de mesure
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CEMO

Message  marcel le Mar 3 Juin - 19:33

En restant dans le sujet des chemises mobiles, il me semble que le moteur de la Dyna Panhard en avait pour alterner l'ouverture de l'admission et celle de l'échappement.
Je me demande comment on arrive à compenser la dilatation des cylindres en température.
Même avec de l'huile, ça doit être difficile d'éviter les coincements.

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2385
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Georges le Mar 3 Juin - 20:03

Marcel a écrit:Je me demande comment on arrive à compenser la dilatation des cylindres en température.
Même avec de l'huile, ça doit être difficile d'éviter les coincements.
Alors là, je te suis parfaitement !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5497
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain le Mar 3 Juin - 20:09

et le CEMO.... louvoyait, frétillait...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12647
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain P le Mar 3 Juin - 21:44

Alain a écrit:et le CEMO.... louvoyait, frétillait...
...et nous voilà dans la sémantique des chemises d'Hercule.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6455
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Phil. le Mer 4 Juin - 7:58

marcel a écrit:En restant dans le sujet des chemises mobiles, il me semble que le moteur de la Dyna Panhard en avait pour alterner l'ouverture de l'admission et celle de l'échappement.
Je me demande comment on arrive à compenser la dilatation des cylindres en température.
Même avec de l'huile, ça doit être difficile d'éviter les coincements.
 Les moteurs Panhard étaient technologiquement satisfaisants. C'étaient des moteurs bicylindres disposés à plat, opposés et refroidissement par air. Panhard développa le concept  des cylindres borgnes à culasses non détachable du cylindre, l'embiellage à roulement à rouleaux, les soupapes rappelées par des barres de torsion et pourvues d'un système de rattrapage de jeu hydraulique...

J'ai eu à me pencher sur le moteur Panhard "tigre" pour des applications militaires... Sur nos bancs d'essais nous étions tout simplement admiratif....

Panhard.. ""jouait"" très justement la carte du dimensionnement et du choix des aciers.... et autres matériaux... sa technologie moteur s'appuyait sur beaucoup de brevets Panhard avangardistes... Panhard avait surement développé le meilleur des moteurs automobiles bicylindres opposés et disposés à plat avec un carburateur double corps hyper performant..., mais très très chatouilleux.

Ses moteurs ont relevés le défi des 24 heurs du Mans et ont prouvé la fiabilité de cette technologie....refroidissement par air... la dilatation des pièces moteurs étaient bien maîtrisée en partie par un choix judicieux d'alliage des aciers (préfigurant l’avènement des aciers à mémoire de forme)

Nota : Il est vrai que je suis un "fan" des moteurs atypiques... donc des moteurs (Panhard et Deutz) à refroidissement par air
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mer 4 Juin - 9:15

Mes connaissances sur les moteurs Panhard, ne sont pas très élargies, mais je ne croie pas que ces derniers possédaient des chemises louvoyantes, par contre les ressorts de soupapes n'étaient pas autour de la soupape, mais en forme de barre de torsion, comme l'a dit Phil, avec une particularité sur les moteurs sans arbres à cames en tête, les tiges de culbuteurs en deux parties, à fin de conserver la même disposition des soupapes.


Arbres à cames en tête, avec barres de tosion (appeler ressorts à pincettes)
Image du net
Tiges de culbuteurs en deux parties, sur une distribution classique Image du net
Moteur d'EBR on distingue les tubulures de tiges de culbuteurs, avec le cache-culbuteur dans un angle différant à fin d'illustrer la demonstration précédante.
Image du net
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mer 4 Juin - 9:27

georges a écrit:
Marcel a écrit:Je me demande comment on arrive à compenser la dilatation des cylindres en température.
Même avec de l'huile, ça doit être difficile d'éviter les coincements.
Alors là, je te suis parfaitement !
 
 
Tu l'as dit Georges vu que les huiles des années 60 ne valaient pas celles d'aujourd'hui, bien que la durée donnée à ce jour, me parût bien longue, enfin ils inventeront peut-être une huile pour la durée de vie du moteur
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain le Mer 4 Juin - 9:41

c'est comme pour les frites et les chichis.... à Fouras, ils ont trouvé l'huile qui fait la durée de la saison...
bon appétit !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12647
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Michel le Mer 4 Juin - 9:55

Tu vois on n'arrête pas le progrès de l'huile 4 saisons pour les moteurs et une saison pour les frites et chichi
avatar
Michel

Nombre de messages : 4668
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Edouard le Mer 4 Juin - 11:08

Michel a écrit:de l'huile 4 saisons pour les moteurs et une saison pour les frites et chichi
.
Tu crois que c'est la même?
Si oui, je ne suis pas prêt de mettre les pieds à Fouras!
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3159
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Alain le Mer 4 Juin - 11:14

ça doit faire aussi pour les sardines.... mais viens sans crainte, ils la filtrent entre deux !!!

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12647
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Phil. le Mer 4 Juin - 11:41

Michel a écrit:
georges a écrit:
Marcel a écrit:Je me demande comment on arrive à compenser la dilatation des cylindres en température.
Même avec de l'huile, ça doit être difficile d'éviter les coincements.
Alors là, je te suis parfaitement !
 
 
Tu l'as dit Georges vu que les huiles des années 60 ne valaient pas celles d'aujourd'hui, bien que la durée donnée à ce jour, me parût bien longue, enfin ils inventeront peut-être une huile pour la durée de vie du moteur
Ayant été spécialiste hydraulique et ayant travaillé, durant +de 20 ans, sur les huiles en étroite collaboration avec le laboratoire du SEA ( Service des essences aux Armées) de Marseille, je peux affirmer qu'il est vrai que les huiles minérales monogrades des années 50/60 n'ont strictement plus rien à voir avec les huiles multigrades et de synthèse de ces 20 dernières années.
De plus et c'est un facteur très important, l’étanchéité des moteurs à pistons s'est améliorée énormément en parallèle à l'amélioration des huiles ( je parle de l'étanchéité pistons-cylindres), ce qui retarde énormément la phase de ""cisaillement"" des huiles.
Nota : Le ""cisaillement "" de l'huile est du à l'essence (résidus de la non combustion dans la chambre d'explosion)  qui redescend dans le carter et qui ""dilue" chimiquement l'huile ce qui, sous la pression du graissage et de la  lubrification, la centrifugation par la rotation des pièces en mouvement, les températures élevées, entraîne la << casse>> des ""chaînes moléculaires"" des additifs... Cette "cassure des chaînes moléculaires" c'est le phénomène de "Cisaillement de l'huile"... La filtration aussi s'ajoute car (le passage dans les éléments filtrants) si elle retient bien les impuretés, elle participe au cisaillement.. de même que la présence (éventuelle) de vapeur d'eau résiduelle...(aspirée par le moteur)
Aujourd'hui la qualité technique des moteurs (étanchéité, qualité des matériaux, tenue à l'usure des composants) associée à la qualité remarquable des nouvelles huiles de synthèse... permet d'espacer les vidanges. Les moteurs consomment de moins en moins d'huiles ( souvenez-vous ... "" dans les années 60/70 la règle communément admise était (maximum) de 1 litre d'huile consommée au 1000 km au delà on estimait que la segmentation, voir le coup de fouet moteur nécessaire et indispensable) ce qui faisait vidanger les moteurs tous les 3000 /5000 km par principe de garantie (les carters contenant de 3 à 6 litres d'huile)
Sur nos moteurs actuels et en deçà de 100 000 km.... les vidanges moteurs peuvent aisément dépasser les 30 000 Km pour le diesel et 20 000 km pour l'essence.(même 30 000 pour l'essence, mais le risque de cisaillement par l'essence est à prendre en considération...)
Les huiles des grandes marques françaises ( 10w40 ou 15w50 ) sont vraiment remarquables... tant en graissage et lubrification qu'en capacité de refroidissement...
Pour ma part sur mon véhicule ( Diesel) DCI 110 cv) je respecte les 30 000 km... et je n'ouvre plus jamais le capot !
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Georges le Mer 4 Juin - 11:55

 Phil pour ce cours très instructif. Va falloir que je trouve de l'huile de 1960 pour ma voiture ?
avatar
Georges

Nombre de messages : 5497
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Phil. le Mer 4 Juin - 12:50

georges a écrit: Phil pour ce cours très instructif. Va falloir que je trouve de l'huile de 1960 pour ma voiture ?
Tu peux sans crainte utiliser une huile de synthèse actuelle..... mais il te faudra respecter la même fréquence pour les vidanges et les ajouts car le moteur de la 4cv était réputé pour consommer beaucoup d'huile entre deux vidanges..
 Une huile monograde ne peut satisfaire qu'une viscosité à chaud ou à froid
une huile multigrade peut satisfaire les deux viscosités..
Exemple une monograde SAE 10  donne la viscosité à froid et ne conviendra pas pour la chaleur
une huile monograde SAE 30 donnera satisfaction pour la chaleur mais pas pour le froid... (Hiver - été)
Il faut donc  de l'huile pour l'été et pour 'hiver... différentes !
La multigrade répond aux deux exigences ou besoins.
Une 15 w 40 offre un visco de 15 pour l'hiver et une de 40 pour l'été sachant que l'été passé le grade 15 sera retrouvé sans problème pour l'hiver suivant...
D'autre part dans les années 50/60/70 ... les huiles étaient d'origine minérale et peu "additivées"....
Aujourd'hui les huiles sont de synthèse et fortement "additivées" et de ce fait elles sont très stables et résistent beaucoup mieux au cisaillement....et vieillissement.

Pour l'usage de ta 4 cv... Elle  serait hyper bien ""huilée"" avec un 10 w 30 multigrade de synthèse..
Attention si les huiles de synthèse sont miscibles entre-elles, ce n'est pas le cas pour les huiles minérales et/ou entre  minérales et de synthèses.

Nota : Il ne jamais mettre d'huile de coupe ou de trempe dans un bloc - moteur... ni de l'huile de boite de vitesse dans le bloc moteur... sinon rupture moteur assurée !

 Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Et il est préférable de ne pas mettre d'huile pour friteuse dans le moteur et de l'huile moteur dans la friteuse... dans les années 70/80 les espagnols avaient fait de drôles de mélanges dont le résultat était des huiles frelatées et des centaines de malades, de morts et d'infirmes à vie.... Un scandale alimentaire qui fait froid dans le dos....   Evil or Very Mad  Evil or Very Mad 
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Georges le Mer 4 Juin - 13:50

Phil a écrit: Et il est préférable de ne pas mettre d'huile pour friteuse dans le moteur
Par contre, dans le réservoir, oui parait-il ! (pour les vieilles bécanes Diesel)
avatar
Georges

Nombre de messages : 5497
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  marcel le Mer 4 Juin - 15:04

Je suis particulièrement impressionné par la lubrification des turbines des moteurs avions à réaction.
Et encore plus par celle des turbopompes de moteurs des très grosses fusées.
D'un côté, de l'hydrogène ou de l'oxygène liquide qu'il faut propulser à grande vitesse et à forte pression.
Et de l'autre côté, des gaz de combustion qui entraînent le pompe... à 100.000 tours minute pour la turbopompe à hydrogène du moteur Vinci !
-
Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Turbopompe
-
et : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vulcain_(moteur-fus%C3%A9e)
*

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2385
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mécanique divaguante

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum