Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Phil. le Dim 29 Mar - 13:19

Nous aimons " pousser un certain soupir ou esquisser un certain sourire " lorsque nos propos portent sur Fifine.....
Dès que ce "patronyme" apparait sur nos "topics" au détour d'une anecdote.., il en va immédiatement de fausses menaces de lettres anonymes et/ou de jugements humoristiques s'appuyant souvent sur la précaution d'usage à savoir que << toute personne ayant franchi la porte de chez madame Fifine est aujourd'hui prétendue innocente... de tous méfaits >> , tant cette "Dame" aurait eu de nobles sentiments et le cœur sur la main....

Alors Dame Fifine << bienfaitrice devant 'Eternel ? >> je ne résiste pas j'ose lancer le débat....

Aussi je propose de débuter avec le récit d'un "lieutenant" qui ( de 1959 à 1961 ) [ soit peut avant l'époque de mon séjour, au Sahara ] a bien connu Madame Fifine.... Son récit est élogieux... et (je le pense) sincère....
Vous l'avez peut-être déjà lu... en voici un court extrait....




Texte original prélevé sur le web. << par Bernard Aubert
Voyage dans le passé
>>
L'auteur, en 1959, était Lieutenant à Béchar, nommé à la tête d’un détachement de paras de la CLA2 de Blida (Cie de Livraison par Air) basé en permanence sur la base aérienne du Centre Interarmées d’Essais d’Engins Spéciaux (CIEES).


Madame Fifine, une grande Dame du demi-monde, voire du monde tout court

C’est l'histoire d’une grande Dame du demi-monde, voire du monde tout court, que tous les parachutistes, bérets rouges ou bérets noirs des Commandos de l’air ont connue à Colomb - Béchar. On l’appelait respectueusement « Madame Fifine », patronne d’un lupanar réputé, qui fut dans les années cinquante, début soixante, la marraine attentive et généreuse des aéroportés.


En 1959, alors Lieutenant, je venais d’être nommé à Béchar, à la tête d’un détachement d’une trentaine de paras de la CLA2 de Blida (Cie de Livraison par Air) basé en permanence sur la base aérienne du Centre Interarmées d’Essais d’Engins Spéciaux (CIEES). Nous avions pour mission d’assurer techniquement toutes les opérations de parachutages d’hommes et de matériels dans la Zone ouest saharienne (ZOS), d’organiser des sauts d’entrainement pour les commandos de l’air et d’apporter à ces derniers des renforts pour certaines opérations.
Quand je pris mes consignes et après avoir fait l’état des hommes et d’un important matériel - (notamment 150 parachutes TAP et un stock de pépins multicolores pour les colis légers) - mon prédécesseur, le Lt. Jacques Perrot me confia - hors cahier des charges - l’existence de cette marraine et de son « commerce ».


Mais il me révéla aussi que la dernière fête et le bal de la Saint Michel, organisés avec les Commandos de l’air, s’étaient traduits par un lourd déficit de quelques milliers de francs de l’époque et que nous devions rembourser la moitié de cette somme au Commando en partance. Or, la caisse noire du détachement (DLA3) était vide.
Pour payer rapidement cette dette, je mis immédiatement en vente le superbe réfrigérateur type « saharien » que nous avions dans notre cantine. Madame Fifine, informée de notre infortune, se porta acquéreur. Elle vint jusqu’à notre cantonnement avec son chauffeur, Simon Benhamou, à bord de son luxueux coupé Chevrolet Corvair .
Madame Fifine était une petite femme distinguée

Madame Fifine était une petite femme distinguée, sans âge, qu’on disait avoir été veuve d’un capitaine des transmissions au Maroc.
Elle même se proclamait mélange de Corse et de Kabyle… Autour d’un rafraîchissement dans notre cantine, après avoir jeté un rapide coup d’œil sur notre réfrigérateur, elle se dit intéressée et tira de son sac une lourde enveloppe contenant le montant du prix fixé qui était approximativement celui de la dette. Alors que je lui demandais si nous pouvions lui livrer le lendemain cet imposant appareil, elle répondit : « Non, non, mon Lieutenant, il reste là. Je ne veux pas en priver mes petits filleuls ! »
C’est ainsi que je fis connaissance de Madame Fifine qui accompagna pendant près de deux ans la vie de notre détachement saharien.


Toutefois intrigué et inquiet de nous voir accusés de proxénétisme, j’en référai à l’Etat-Major auprès du Colonel Clément (1), adjoint au Général Gribius, Commandant de la ZOS, qui me rassura… « Madame Gourba est une vieille connaissance et vous pouvez lui faire confiance », me dit en substance le Colonel que je vis plus tard animer de son accordéon une soirée privée chez Madame Fifine….


C’est ainsi que, en dehors de toutes considérations mercantiles, se poursuivit et se consolida jusqu’en 1961 une relation particulière entre les parachutistes et leur marraine. Les bérets rouges qui étaient stationnés en permanence à Béchar bénéficiaient toutefois d’une relation privilégiée par rapport aux cinq Commandos de l’Air qui ne séjournaient que trois mois à tour de rôle sur la base du CIEES. L’Etat-major fermait discrètement les yeux, mais lorsque nous organisions, avec les patrons des Commandos et le moniteur détaché de la BAP de Blida, des séances de saut d’entrainement - deux par mois en moyenne - un rituel s’était établi. Lorsque les sticks sautaient de Dakota, au lever du jour, sur bidon 2, une DZ située près de Béchar, Madame Fifine les attendait au sol avec trois ou quatre de ses pensionnaires émérites …Arrivées à bord de deux Taxis breaks, elles organisaient en bordure des dunes un savoureux pique-nique, arrosé de Boulaouane et de bière, dont les hommes profitaient après avoir rendu leurs parachutes et salué leur marraine …


Au retour d’opérations, en général le long de la frontière marocaine, Madame Fifine fermait parfois son commerce et organisait, pour ses filleuls, des soirées exclusives, dînatoires et mondaines. Les filles - elles étaient une douzaine, la plupart maghrébines - se mettaient alors sur leur trente- et- un et se conduisaient en parfaites femmes du monde au cours de ces chastes fêtes. On avait l’impression de se retrouver dans l’atmosphère de nos premières surprises parties bourgeoises.


Madame Fifine n’aurait pas toléré le moindre écart de conduite et dirigeait sa maison avec autorité. C’est peut-être au cours d’une de ces soirées et d’un slow langoureux, que se noua une idylle entre un sergent- chef des Commandos et une pensionnaire. Ils se marièrent et, enceinte du sous-officier, la jeune femme prit, jusqu’à l’accouchement, de nouvelles fonctions derrière le bar, en bordure d’un grand patio mauresque, avec bassins et jets d’eau.
Je me souviens d’avoir revu, des mois plus tard, sur la grand-rue de Béchar, au cours d’une de ses permissions, le sergent-chef poussant fièrement devant lui une voiture d’enfant. Le bébé d’alors doit avoir plus de 50 ans aujourd’hui…


La générosité de Madame Fifine n’était pas seulement collective. Elle était aussi individuelle et discrète. J’ai appris plus tard qu’elle avait fait un prêt important à l’un de mes caporaux, récemment libéré, qui - malgré mon intervention - ne lui a jamais rendu cette somme destinée à l’achat d’un appartement en France. Quand nous partions en opération avec les commandos de l’air, elle approvisionnait mes hommes de filets généreusement garnis de conserves et de charcuterie de luxe et, quand ils avaient « la quille », ils quittaient Béchar avec un viatique non négligeable.


J’ai été moi même « victime » de cette générosité, lorsque me parvint, de Nîmes, une lettre de ma mère s’étonnant d’avoir reçu, pour Noël, d’une certaine Madame Gourba, « marraine des parachutistes », une croix en or d’Agadez. J’avais repéré ce bijou, en présence de Madame Fifine, dans la vitrine d’un commerçant de Béchar, en regrettant qu’il ne fût pas dans mes prix pour en faire un cadeau de fin d’année à ma mère. Je dus révéler à cette dernière, qui ne s’en offusqua pas, les activités de la généreuse donatrice qu’elle remercia chaleureusement de ce présent imprévu….


Alors.. ce topic... mérite-t-il un débat ?
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Alain P le Dim 29 Mar - 15:08

J'ai publié une chose analogue au cours de l'an passé, mais ces récits, Phil, nous amusent toujours. Il me semble que le lieutenant, marié a retrouvé Fifine, quelques années plus tard à Vichy en cure thermale, avec une splendide voiture américaine et chauffeur. Le net laisse des traces indélébiles et permet de refaire l'histoire.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6459
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Edouard le Dim 29 Mar - 15:40

Phil a écrit: je ne résiste pas j'ose lancer le débat....
Je n'ai jamais mis les pieds à Colomb Béchar et avant d'adhérer au forum, je n'avais jamais entendu parler de cette charmante dame.


Dernière édition par Edouard le Dim 29 Mar - 22:45, édité 1 fois
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3159
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Edouard le Dim 29 Mar - 15:44

Web a écrit:quand ils avaient « la quille », ils quittaient Béchar avec un viatique non négligeable.

Cela leur permettait de soigner leur maladie vénérienne..... un geste commercial en quelque sorte....
avatar
Edouard

Nombre de messages : 3159
Age : 75
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Alain le Dim 29 Mar - 15:52

Édouard, je te trouve dur... C'était surement une brave femme !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12656
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Phil. le Dim 29 Mar - 16:14

Alain P a écrit:J'ai publié une chose analogue au cours de l'an passé, mais ces récits, Phil, nous amusent toujours. Il me semble que le lieutenant, marié a retrouvé Fifine, quelques années plus tard à Vichy en cure thermale, avec une splendide voiture américaine et chauffeur. Le net laisse des traces indélébiles et permet de refaire l'histoire.

En effet Alain, c'est en "te" lisant que j'ai eu envie de me  pencher de nouveau  sur ce que je croyais savoir de "Dame Fifine".....

Car pour ma part je me souvenais que son "club" n'était pas du tout du tout interdit par l'Autorité militaire et même que les visites étaient très encadrées...voire même conseillées...

"ON" (mais je ne sais plus qui était ce "on" ) nous avait dit que certains jours.. Dame Fifine recevait les "Pontes" et leur offrait une débauche de petites choses toutes plus croustillantes les unes que les autres... Que certains jours étaient réservés aux Légionnaires....
Je me souviens que les tarifs pratiqués chez Dame Fifine étaient affichés au camp de transit avec toutes les précautions médicales d'usages et les modalités pour y aller..( et revenir Very Happy  ). Pour aller chez Dame Fifine il fallait se faire inscrire à l'avance.... (temps de guerre oblige)
En janvier 1962, alors que j'étais en transit à Colomb-Béchar... j'ai été désigné pour compléter une patrouille de nuit dans les rues de la ville ((tout au moins pour ce qui me concerne une patrouille armée en fin de journée et en début de nuit). La patrouille était encadrée par un groupe assez musclé de la Légion étrangère...
C'est ainsi que pour la première fois j'ai entendu parler de chez "Dame Fifine" et que j'ai "pénétré"...........,  dans le Chat Noir.... Evil or Very Mad
Il ne me reste qu'un vague souvenir de cette visite... la cour était sombre et il n'y avait personne dans cette cour hormis des légionnaires en faction à l'entrée ( nous étions en temps de guerre). Les ""visiteurs"" étaient acheminés (A et R) par des véhicules qui étaient encadrés par des patrouilles fortement armées....
C'est cela qui m'avait le plus intrigué... Nous n'avions pas l'autorisation de nous balader dans Colomb-Béchar..., mais l'Autorité Militaire nous acheminait dans certains endroits dont les salons flamboyants de Dame Fifine....
Il se pourrait bien que pour un certain nombre de mes contemporains....  << chez Dame Fifine >> leur aura laissé quelques souvenirs savoureux... En tous les cas.. sur place en 1962 lorsque "nous consommions " chez Dame Fifine.., il fallait avouer au médecin 'lorsque le lendemain matin nous passions la visite médicale) si oui ou non "on" avait couché....
Il me semble me souvenir que personne n'osait mentir... !
De toutes les manières nous avions le droit au nu intégral et à la douchette de farine blanche.. genre de DTT... C'était un peu comme le contrôle technique de nos véhicules car il y avait "contre-visite" obligatoire un mois plus tard pour ceux qui déclaraient n'avoir que bu une Kro...........   Very Happy
Édouard tu as raison... aujourd'hui...  personne n'a consommé chez Dame Fifine... normal la mémoire oublie même les bons souvenirs .... Wink  Wink

Dame Fifine... c'est un peu comme la dynamitière.... elle a bien existé..., ce n'était ni un leurre..... ni un mirage....  
J'aime bien repenser et reparler de Dame Fifine.... p't'être même que je pourrai bien avoir des regrets si je me laissais aller..........
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ronron............. !

Message  Phil. le Lun 30 Mar - 18:09

Je ne sais pas si vous trouvez que ................

mais moi si, je trouve que................

.........., que le "ronron" domine en ce moment...........
Pourtant le printemps est censé réveiller la nature.....
Même le sujet sur Dame Fifine n'a pas eu l'impact que j'escomptais.... Pas de réaction....ou si peu..., si peu !
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Alain le Lun 30 Mar - 18:23

les échographies, les scanners, les ... emm....s, ça occupe...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12656
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Phil. le Lun 30 Mar - 20:22

Alain a écrit:les échographies, les scanners, les ... emm....s, ça occupe...
Hé oui... c'est bien vrai..., ça m'a pris toute la matinée.... et demain matin "nous"  remettons ça....
..., même pas eu le temps de faire mon

une p'tite chanson qui "colle" avec le topic....
https://www.youtube.com/watch?v=Ac_80U4cHEM
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dame Fifine de Colomb-Béchar

Message  Phil. le Mar 31 Mar - 13:14

Sur la toile il existe certains récits sur Fifine....

Celui-ci est le "reflet" de ce je crois me souvenir de ce lieu unique à Colomb-Béchar...

Texte partiel emprunté au Web
<< Il y avait peu de distractions à Colomb-Béchar.  les virées chez Fifine, étaient les seuls dérivatifs à la vie quotidienne..
Fifine était propriétaire d'une "maison" considérée comme la plus sélecte du quartier réservé, dans laquelle on entrait en passant sous un porche surveillé par un poste de garde. Le service de garde étant assuré, en alternance, par la légion et par l'aviation.

Chez Fifine il y avait, au rez-de-chaussée, une salle d'environ 50 m² meublée d'un comptoir et de tables avec chaises. Les clients consommaient des boissons ou dansaient. Quelques-uns d'entre eux prenaient le risque de monter à l'étage avec les pensionnaires, mais la majorité s'abstenait par craintes des maladies dites "vénériennes".
Les clients dansaient avec les filles mais comme elles étaient peu nombreuses -cinq ou six peut être- certains invitaient, en tout bien tout honneur, un copain avec qui ils faisaient de savantes figures de tango, paso-doble, valse, etc, qui soulevaient l'hilarité générale.
Lorsque nous prenions la garde au quartier réservé, nous devions faire, avec le chef de la police locale, le tour de toutes les maisons afin d'y contrôler l'identité des occupants. Le chef entrait dans les chambres sans le moindre avertissement, surprenant souvent les clients dans des postures plus que conviviales. Mais ceux-ci n'en avaient cure. Ils avaient l'habitude de déposer leurs papiers d'identité bien en vue, à côté du lit ( si toutefois il y en avait un ) avant toute chose.
>>



Dernière édition par Phil. le Ven 3 Avr - 17:18, édité 1 fois
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Alain P le Ven 3 Avr - 16:37

Il fallait trouver une chanson pour Fifine....c'est fait. Je pense toutefois qu'il doit s'agir de la mère de Fifine

avatar
Alain P

Nombre de messages : 6459
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Michel le Ven 3 Avr - 16:46

Je croirais plutôt qu'il s'agisse de Geosephine Backer,    mais il y a de l'idée
avatar
Michel

Nombre de messages : 4671
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Alain le Ven 3 Avr - 18:18

nous manquait pl'uqu'ça...
va falloir l'apprendre par cœur ?

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12656
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Michel le Ven 3 Avr - 18:25

Alain a écrit:nous manquait pl'uqu'ça...
va falloir l'apprendre par cœur ?

 Et tu nous la jouera à la trompette  
avatar
Michel

Nombre de messages : 4671
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Michel le Dim 26 Avr - 10:07

Souvenirs de certain, chez Fifine bon il fallait aussi danser avec les tabourets je ne me rappel même pas s'il y en avait je me rappel bien des bancs et du comptoir, surtout. 

Image du web
avatar
Michel

Nombre de messages : 4671
Age : 70
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Georges le Dim 26 Avr - 18:44

Michel a écrit:je me rappel bien des bancs et du comptoir, surtout.
Oui, surtout le reste.......................
avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

oraison funèbre...mouais !

Message  Phil. le Mar 23 Juin - 14:18

Un ancien Saharien m'a communiqué cette petite vidéo sur la fin de " Fifine"......
comme la rubrique existe.. à toutes fins utiles...

http://groupedetransport3.forums-actifs.com/t887-chez-fifine#3862
avatar
Phil.

Nombre de messages : 8458
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Fifine << bienfaitrice devant l'Eternel ? >>

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum