La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Aller en bas

La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Jean-Marie le Jeu 5 Jan - 17:00

La sieste, vous la faisiez vous à In-Amguel ?

En 1961 et 1962, c’était un usage bien établi pour les personnels de l’Armée de l’air qui travaillaient aux horaires normaux en journée.
Nous y avions droit aussi quand on n’était pas de service en équipe avec des horaires à la mords moi le dob.
La journée de travail typique commençait à 7 heures le matin et, vers 6 h 30 on allait prendre le car ou le GBO qui faisait la navette quatre fois par jour entre nos bâtiments et l’escale.
Avec passage par le poste de contrôle pour présentation des papiers quatre fois par jour, comme déjà raconté.
À 10 heures c’était la pose casse-croûte avec du gros rouge d’Algérie.
Vers 11 h 45 on se retrouvait pour l’apéro avec les pompiers puis retour à la base pour déjeuner à la cantine et enfin, de 13 heures à 15 h 30, c’était la sieste dans nos beaux bâtiments Eternit climatisés.
Avec la clim, c’était génial pour dormir parce qu’à l’escale, les ateliers n’étaient pas climatisés.

À droite la porte de mon bâtiment, au fond la jeep des gars de la météo :


Le problème c’est que les salopes de messerschmouches qui pullulaient dans le coin avaient elles aussi une forte appétence pour les locaux climatisés.
Et quand elle sont dans un local climatisé où les aviateurs voudraient dormir, qu’est-ce qu’elles font ces salopes de messerschmouches ?
Et bien elles répètent la tactique des attaques groupées par quatre dans des Schwärme (essaims), qui se subdivisent en deux Rotten (bandes) pour viser les narines largement ouvertes des aviateurs qui viennent de sombrer dans les bras de Morphée.
Et ça, c’est particulièrement insupportable.
Alors nous avions rapidement pris des contre-mesures de défense aérienne préventive en nous munissant des tout derniers modèles de BM 56-61 (Baise-mouche modèle 1956 modifié en 1961) qui était constitué d’un élastique de 25 à 30 cm de long avec une section carrée de 3 x 3 mm pour les tirs à courte distance ou de 5 x 5 mm pour les tirs à longue portée.
À une extrémité une masse létale constituée d’un nœud d’environ 10 mm de diamètre.
En étendant l’élastique jusqu’à une longueur d’approximativement un yard, c’est-à-dire la distance entre le bout du nez et le pouce dressé au bout du bras tendu (n’oubliez pas que les aviateurs ne parlent qu’en pieds, knots et autres miles) chaque membre de la piaule devait abattre en vol un minimum de 48 mouches avant d’avoir le droit de s’allonger pour essayer de dormir.
En 1962 nous étions passés de quatre à huit par piaule et ça faisait donc au minimum 384 mouches abattues pour espérer avoir un peu plus d’une heure sans attaque aérienne.

Vous faisiez la même chose dans vos unités ?

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Alain le Jeu 5 Jan - 17:14

Je n'ai pas souvenir de chasse à la mouche..., nous aurions utilisé le souffle chaud des "Alizés"... ton Eternit me dit quelque chose... "E" combien ?
La Jeep de la météo était toujours la même à mon époque.

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13408
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Michel le Jeu 5 Jan - 17:16

Moi non plus
avatar
Michel

Nombre de messages : 5549
Age : 71
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Alain P le Jeu 5 Jan - 17:20

Dans notre fillod je n'ai pas souvenir d'avoir souffert des mouches. En piste et à W2 nous avions le dos couvert de ces insectes.
....et avez vous connu l'aviation à Ben Bella, vous, les Aviateurs ?
avatar
Alain P

Nombre de messages : 7037
Age : 78
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Jean-Marie le Jeu 5 Jan - 17:43

Ben ça alors, après mon départ d'In-Amguel les millions de mouches qui nous gâchaient la vie avaient disparu ?
Je ne vois qu'une explication plausible à cette disparition datée : l'accident Béryl qui a dû entraîner une mutation génétique chez les mouches drosophiles du Hoggar, l'irradiation subie limitant leur capacité de reproduction suite à la dystrophisation des cellules de reproduction des mouches mâles.
En définitive, la radioactivité ça peut servir à quelque chose.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Michel le Jeu 5 Jan - 17:52

Une chance que nous ne sommes pas des mouches
avatar
Michel

Nombre de messages : 5549
Age : 71
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Jean-Marie le Jeu 5 Jan - 17:56

Alain a écrit:Je n'ai pas souvenir de chasse à la mouche..., nous aurions utilisé le souffle chaud des "Alizés"... ton Eternit me dit quelque chose... "E" combien ?
La Jeep de la météo était toujours la même à mon époque.
Les bâtiments n'étaient pas numérotés.
Je n'ai pas de photo d'ensemble, mais j'en ai une qui montre ce qu'il y avait sur la droite du bâtiment qu'on voit tout derrière, c'est-à-dire derrière le bâtiment qui est derrière la jeep.


_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Alain le Jeu 5 Jan - 18:01

C'est bien "mon quartier", mais de là à reconnaitre avec certitude... rien ne ressemble plus à un éternit qu'un autre.... mais ça serait marrant si on avait utilisé le même plumard !!!

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13408
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  marcel le Jeu 5 Jan - 18:24


_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2587
Age : 80
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

https://www.image-en-relief.org/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Edouard le Jeu 5 Jan - 18:51

Jean-Marie a écrit:Ben ça alors, après mon départ d'In-Amguel les millions de mouches qui nous gâchaient la vie avaient disparu ?
Je ne vois qu'une explication plausible à cette disparition datée : l'accident Béryl qui a dû entraîner une mutation génétique chez les mouches drosophiles du Hoggar, l'irradiation subie limitant leur capacité de reproduction suite à la dystrophisation des cellules de reproduction des mouches mâles

Hélas non! A ton départ, j'étais un des heureux résidents du bordj d'In Ecker.
Ce dernier se trouvait à quelques "miles" de l'endroit où avait eu lieu le tir Béryl. A en juger par le nombre de mouches fréquentant nos feuillées, je peux t'assurer que l'irradiation avait, au contraire, décuplé les capacités de reproduction de ces charmante bestioles.
Cependant, si la présence de ces "musca domestica" rendaient la sieste difficile, au chiotte, quel bonheur, non seulement elles rendaient le papier inutile mais en plus, elles butinaient allégrement tout ce qui se trouvait à leur portée.
Je ferai remarquer que la position que nous adoptions pour cette activité naturelle et journalière rendait difficile, voire dangereuse la chasse à l'élastique.
Alors, nous les laissions vivre.....

Edouard

Nombre de messages : 3564
Age : 76
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Jean-Marie le Jeu 5 Jan - 19:02

Mon explication ne vaut donc même pas un pet de mouche.
À la réflexion, on avait toujours autant de mouches dans nos bâtiments climatisés tout neufs du camp saint Laurent entre le premier mai et décembre 1962 quand j'ai quitté le CEMO à bord du Papa Hotel pour retrouver la vie civile.
La seule explication est donc que les mouches étaient là pour moi et qu'elles ont donc disparu après mon départ.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Edouard le Jeu 5 Jan - 19:12

Jean-Marie a écrit:La seule explication est donc que les mouches étaient là pour moi

Ben.........

Edouard

Nombre de messages : 3564
Age : 76
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  DUQUERROY Jean Pierre le Jeu 5 Jan - 20:08

Je ne sais pas si les zébulons favorisaient ou tuaient les mouches mais les saloperies que nous tirions à B2 Namous les faisaient se reproduire à la vitesse grand V : les murs en étaient couverts ! Il parait qu'avant elle avaient été précédées par les moustiques (Namous).

A Béchar, pas trop de mouches mais nous étions envahis par les punaises. Il nous a même fallu passer nos sommiers au chalumeau et se débarrasser de certains matelas qui en étaient infestés. Remède (efficace ?) mettre les pieds des lits dans des boites à conserve remplies de gaz oil ou de pétrole.

Autre solution : prendre une cuite tous les soirs : elles ne piquaient qu'une fois et tellement bourrées qu'elles tombaient raide !
avatar
DUQUERROY Jean Pierre

Nombre de messages : 1821
Age : 72
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La sieste et les attaques de messerschmouches Bf109.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum