25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Aller en bas

25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Jean-Marie le Ven 6 Jan - 23:02

Dimanche 25 mars 1962, il est 7 heures 30 Alpha (ou 6 h 30 Zulu) sur le tarmac d’in-Amguel.
Le temps est au beau fixe, mais il fait beau tous les jours dans le Hoggar à cette saison.

En cette matinée frisquette, une poignée d’aviateurs méritants et endimanchés fait les cent pas en devisant joyeusement autour du C47 qui va les emmener en excursion à Tamanrasset sous la conduite d’un sergent (sympa) de la STBS.

Vous allez me demander, pourquoi des aviateurs méritants ?
Ça à vrai dire je n’en sais rien, je suppose seulement que, faisant partie du groupe, il ne pouvait s’agir que d’une sélection au mérite (vous ne pourrez pas voir mes chevilles les gars, parce que pour aller en ville on avait revêtu notre plus beau costume avec pantalon long, ledit pantalon masquant nos chevilles bronzées).

Nous avions tout pour être heureux :

Nous allions enfin visiter la ville mythique de Tamanrasset.
Le cessez-le-feu marquant le début de la fin de la guerre d’Algérie n’avait pas encore huit jours, mais nous espérions déjà que la quille serait plus proche que les vingt-huit mois initialement prévus, et ce, même si ma solde mensuelle de caporal allait passer de 15,20 NF à 78,30 NF début août et même à 160,80 NF au-delà de 24 mois.

8 heures Alpha, notre C 47 prend la bretelle pour rejoindre la piste et nous nous envolons en direction de Tamanrasset.
Nous partions assez tôt car nous étions encore en France pour quelques mois, et qu’en France le dimanche tombant un dimanche et non un vendredi comme ça allait être bientôt le cas en Algérie, il fallait être sur place à temps pour qu’une (petite) partie du groupe puisse aller à la messe à l’ermitage du Père de Foucauld, l’autre partie du groupe faisant une pose « vin de messe » au bistrot de la rue principale.

Nous étions encore en France mais déjà plus vraiment en France, comme nous allions le voir en ville avec des drapeaux algériens maintenant visibles un peu partout dans les rues, drapeaux souvent accompagnés d’affiches à la gloire de la révolution algérienne.
Nous étions en train de vivre en direct la fin d’une époque !

La suite de mon expédition sous la forme d’un reportage photographique.
Il y a encore des traces de magenta dans les zones de basse lumière des photos couleurs (j'avais fait aussi une bobine en noir et blanc heureusement) car, lorsque j'ai numérisé en 2002 mes diapositives Gevacolor qui avait 40 ans, les images avaient entièrement viré en rouge et magenta, plus de vert plus de jaune.
Avec les logiciels et l'ordinateur dont je disposais à l'époque je traitais 7 diapos à l'heure et je les avais plus ou moins bien rattrapées. Avec un nouvel ordinateur, en 2010 j'ai tout rescanné et retraité avec Photoshop (40 diapos à l'heure) avec les résultats que vous voyez aujourd’hui :
































_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Alain le Ven 6 Jan - 23:40

ton retour à la maison n'est peut-être pas une mauvaise idée ......

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13408
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Alain P le Sam 7 Jan - 8:41

Magnifique reportage, Jean-Marie, sur une ville mythique où je n'ai jamais mis les pieds.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 7037
Age : 78
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 8:58

À votre avis, dans quel groupe j'étais, le bistrot ou l'ermitage ?

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Alain le Sam 7 Jan - 9:05

je sais tout, mais je dirais rien ....

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13408
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Michel le Sam 7 Jan - 9:39

Très beau reportage sur cette ville, ou comme Alain je n'ai jamais la pointe de mon pied
avatar
Michel

Nombre de messages : 5549
Age : 71
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Alain P le Sam 7 Jan - 10:43

Si je me fie à la chope de bière, tu étais au bistrot. Mais faut'il se fier ou se méfier ?
avatar
Alain P

Nombre de messages : 7037
Age : 78
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Daniel T. le Sam 7 Jan - 11:14

les deux
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 11:45

Alain P a écrit:Si je me fie à la chope de bière, tu étais au bistrot. Mais faut'il se fier ou se méfier ?
Héhé, fallait se méfier.
Le gros de la troupe, c'est-à-dire les mécréants, avait investi le bistrot sous la conduite du sergent et les trois membres de la chorale de l'aumônerie, un Basque avec une superbe voix de basse à pouvoir en remontrer à GBO qui peine à se désensabler, Doooumé, un berger corse qui bossait à la météo et avait toujours froid, je ne l'ai jamais vu sans une petite laine, il avait une voix de ténor magnifique et, quand dans la piaule il chantait des mélodies corses accompagné par la basse Basque c'était envoûtant, et moi-même bâtard baryton ténor mal défini, nous avions chanté en latin pour assister le père qu'on voit sur la photo en grande discussion avec sa sœur.
C'était forcément sa sœur puisqu'il lui disait tout le temps ma sœur.
Les mécréants nous avaient rejoints plus tard à l'ermitage.

Ci-dessous, la photo du berger corse qui avait toujours froid, jouant avec sa guitare devant la porte de notre bâtiment par 50°C à l'ombre en juillet 1962.


_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Edouard le Sam 7 Jan - 14:41


Je ne me souvenais plus où cette photo avait été prise....

Maintenant, je sais....
Jean-Marie peut sans doute l'améliorer. C'est une diapo de 63.

Edouard

Nombre de messages : 3564
Age : 76
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 18:21

La comparaison entre nos deux photos m'a amené à faire des recherches, et, comme je me souvenais que j'avais pris la mienne tout près du monument du général Laperrinne et que ce monument était proche du bordj du Père de Foucauld, je suis parti à la recherche de la localisation de tout ça.

Et là j'ai découvert que le monument Laperrine avait été démoli en 1963 et que ma photo est donc historique.

Voici le résumé de ce que j'ai découvert sur cet événement :
Au début du mois d’avril 1963, la France fut obligée de démolir le monument élevé en avril 1929 à la gloire du général Laperrine et au martyr de Charles de Foucauld.
Le monument qui était situé à proximité du bordj de Charles de Foucauld avait la forme d’une obélisque avec sur la face Est une plaque en bronze représentant le buste du père Charles de Foucauld et sur la face Ouest celle du général Laperrine.

Le monument avait fait l’objet de jets de pierres et l’effigie du Père de Foucauld était maculée d’excréments.

La démolition fut décidée avant l’évacuation des troupes françaises de la garnison de Tamanrasset.

Le curé de Tamanrasset savait que le cœur du Père de Foucauld se trouvait à l’intérieur du monument, mais personne ne savait où.

Le monument fut donc placé sous surveillance 24 heures sur 24 par l’armée française jusqu’à la démolition.

Le 26 avril 1963 les autorités françaises ont exhumé dans le plus grand secret le corps du général Laperrine, l’urne contenant le cœur du Père de Foucauld et les trois soldats qui avaient été massacrés au moment où ils s’approchaient du bordj où l’ermite allait être assassiné.

Le monument a été démoli puis le sol nivelé.
Rien ne rappellera plus à Tamanrasset le souvenir du général Laperrine.

Le monument Laperinne en avril 1929, on voit à droite le bout du bordj du Père de Foucault.


Le monument Laperinne le 25 mars 1962, on voit le bordj derrière les branches.


Concernant nos photos il s'agit bien du même endroit, l'arbre à droite a disparu mais la porte au fond et la fenêtre sà droite sont bien les mêmes.
J'ai retouché les photos pour faciliter la comparaison :



Dernière édition par Jean-Marie le Dim 8 Jan - 18:26, édité 1 fois

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 23:18

J'ajoute une vue du fort Laperinne qui lui existe toujours à Tamanrasset et une vue Google Earth qui permet de localiser aussi le bordj de Foucauld et de retrouver la rue depuis laquelle j'avais photographié le fort.
À l'emplacement où était le monument Laperinne on voit des arbres.



_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Les gens qui lisent sont moins cons que les autres. Bernard Pivot.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1164
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 25 mars 1962 à Tamanrasset, récit et reportage.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum