Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Lun 9 Jan - 15:59

Je vais vous conter en cinq épisodes la petite histoire de ma famille pendant la guerre 1939 - 1945, histoire mélée à l'histoire de la société LIP de Besançon.
C'est un boulot de recherche que j'ai fait avec ma famille et en fouinant dans les archives, recherche que j'ai déjà publiée par ailleurs sous le pseudo de Grougnaffe.
Pour faire durer le plaisir, je publierai un épisode par semaine.

Au menu :
Épisode 1 : Lip chez les Soviets puis la drôle de guerre 1938 -1939.
Épisode 2 : 1940, l'exode des Lip fuyant devant l'avancée allemande.
Épisode 3 : 1941 et 1942
Épisode 4 : 1943 et 1944
Épisode 5 : La libération de Besançon.

Et c'est parti pour l'épisode 1 de cette semaine.







_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain P le Lun 9 Jan - 16:31

Au 3iéme Top il sera 16h30; Jean Marie est au Top: une encyclopédie de plus en plus intéressante.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6302
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain le Lun 9 Jan - 20:05

Jean Marie est au Top
ça, il y a bien longtemps que j'en suis persuadé !

Avez vous remarqué qu'une des phrases de ma signature, que j'utilise depuis toujours, est signée JMR ?

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Lun 9 Jan - 20:41

Alain a écrit:
Jean Marie est au Top
ça, il y a bien longtemps que j'en suis persuadé !

Avez vous remarqué qu'une des phrases de ma signature, que j'utilise depuis toujours, est signée JMR ?
Là je crois que je vais devoir ouvrir une nouvelle rubrique, disons le bar des digressions, où je pourrais m'éclater avec toutes les études farfelues dont je suis friand et auxquelles j'ai enfin le temps de m'adonner.

Par exemple j'en ai une toute prête sur l'hirsutisme et de son influence sur la pousse des poils de Q chez les officiers, ou encore le catalogue de toutes les expressions logomachiques qui peuvent servir à se faire mousser à bon compte.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Daniel T. le Mar 10 Jan - 15:32

très bien j'ai appris entre autres que les montres avaient, comme les munitions, un calibre.

pourquoi Grougnaffe ?
avatar
Daniel T.

Nombre de messages : 1231
Age : 71
Localisation : canton de Rive de Gier(42)
Date d'inscription : 02/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Mar 10 Jan - 16:40

Daniel T. a écrit:très bien j'ai appris entre autres que les montres avaient, comme les munitions, un calibre.

pourquoi Grougnaffe ?
C'est tout pareil la même chose :

Le calibre d'une arme à feu c'est, aujourd'hui, la dimension de l'orifice dans lequel passe le projectile, et, comme ceux-ci sont très souvent ronds, on peut dire que c'est son diamètre exprimé en pouces ou millimètres.
Entre la guerre de Cent Ans et le 19e siècle, ce qui comptait pour les armées c'était la masse du projectile qu'on s'envoyait sur la gueule, masse exprimée en livres.
Par exemple, avec un calibre de 32 livres on s'envoyait des boulets de 155 mm pesant 14,5 kg.

À l'origine de l'horlogerie, le calibre désignait la plus grande dimension du mouvement, donc son diamètre si le mouvement était rond, le tout étant exprimé en lignes qui était l'unité de dimension en horlogerie.
Aujourd'hui, la notion de calibre dans l'horlogerie a changé, elle n'a plus de lien avec la dimension, mais elle caractérise un mouvement dont le modèle est déposé pour lutter contre les contrefaçons.

study

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Mar 17 Jan - 18:03

Épisode 2, où, après avoir appris que les montres avaient des calibres, vous allez suivre l'exode des Lip qui, avec leur patron Fred Lip(mann) fuyaient l'avance allemande en 1940 :









_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain P le Mar 17 Jan - 18:08

Ton récit est passionnant: tu as gardé des lettres de l'époque ou transmission orale ?
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6302
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Mar 17 Jan - 18:31

Alain P a écrit:Ton récit est passionnant: tu as gardé des lettres de l'époque ou transmission orale ?

J'ai fais une recherche documentaire pour recouper mes souvenirs de ce que racontaient mes parents et surtout j'ai demandé à ma sœur (née en 1932) de m'écrire tout ce dont elle se souvenait et que je n'ai donc eu qu'à recopier.
J'ai réuni tous ces documents, et bien d'autres, dans un livre que j'ai intitulé "devoir de mémoire" et qui sera peut être lu par mes petits enfants quand l'âge leur viendra de s’intéresser au passé.

En général, on s'intéresse au passé quand il faut se retourner pour voir l'avenir, c'est bien notre cas nous les papys. study

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Dim 22 Jan - 16:23

Après avoir échappé aux mitraillages de la Luftwaffe puis au bombardement des mêmes, cf épisode 2,  Grougnaffe est enfin parachuté en zone non occupée.






À suivre...

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain le Dim 22 Jan - 17:43

Merci, JM... cette page d'histoire qui nous remet les idées en place.. la délation, quel acte de bravoure !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Jeu 2 Fév - 20:51

Comme vous avez été patients, voici maintenant l'épisode 4 concernant 1943 et 1944 avec en bonus un éclairage sur l'industrie pharmaceutique française sous l'occupation.







_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain le Jeu 16 Fév - 10:03

eh, JM, nous sommes le 16.... et nous sommes en haleine depuis le 2 février....
LA SUITE !!!!

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Jeu 16 Fév - 12:06

Alain a écrit:eh, JM, nous sommes le 16.... et nous sommes en haleine depuis le 2 février....
LA SUITE !!!!
Ben heu, t'as raison, un feuilleton en cinq épisodes ne s'arrête pas en plein vol au quatrième. confused

Voilà donc la suite qui raconte en détail la libération de Besançon.
J'ai fait ça en recoupant, et en corrigeant au besoin car je connais très bien les lieux, beaucoup d'informations et d'articles trouvés sur le net.
Malgré les dix pages, j’ai tout mis en une seule fournée car je ne voyais pas bien où couper l’histoire au risque d’en perdre le fil.












Dernière édition par Jean-Marie le Jeu 16 Fév - 12:57, édité 1 fois

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Jeu 16 Fév - 12:21

Pour illustrer l'histoire du pot de chambre dans la cour lors de l'explosion du pont Brégille, une photo prise depuis la cour de la maison de mes parents.
Avec l'angle de prise de vue on ne voit pas le pont qui est caché par le tronc du sapin mais on voit le Doubs derrière les arbres et ça donne une idée de la distance.
Cette photo date de début décembre 1962, quelques jours après la quille et le retour d'In-Amguel.


_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Jean-Marie le Jeu 16 Fév - 14:46

Une autre photo de 1944 dans la cour avec mon jeune frère (numéro 3 sur 5) à l'autre bout de la scie, en arrière plan en haut à gauche on voit un bout du fort de Beauregard duquel descendaient les Gi's après le départ des Allemands comme raconté à la fin de l'épisode de l'abri souterrain derrière la maison. Very Happy


Et aussi une photo de la Jeannette caressée par ma sœur aînée qui n'aimait pas son lait. Le fameux pot que je chevauchais lors de l'explosion du pont était situé à proximité de la table qu'on voit au fond.


_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain le Jeu 16 Fév - 18:02

Merci, JM
Comme toi, j'ai quelques souvenirs de scènes de la libération... et comme toi, je ne sais pas si ce sont bien les miens, ou ceux qu'on m'a tellement racontés...
Mais bizarrement, j'ai les images en flash... et je n'avais que 2 ans .

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12367
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et maintenant, le prologue.

Message  Jean-Marie le Mar 21 Fév - 11:10

En guise de prologue pour servir de prélude à une introduction, ou plutôt de préambule à une entrée en matière.
(en écrivant ce post j'écoute le Lux æterna du Requiem de Verdi alors, forcément, ça ne donne pas envie de rigoler tout seul dans son coin)

Je suis né le jour et à l'heure où le Colonel Leclerc a prononcé le fameux discours de Koufra et j’ai donc pu suivre, avec ma famille, la fin de l’épisode en cours de la deuxième Guerre Mondiale sur le front Ouest.
Depuis ma naissance, le temps est passé très vite, sans s’arrêter, car il n’a pas le temps, le temps, de s’arrêter.
Il passe lentement le temps mais il passe sûrement, à la cadence standard de soixante secondes (1) à la minute ; ce qui est la cadence officielle de la marche du temps ; du moins depuis que les hommes en ont décidé ainsi.
Il est bien connu que « le temps fuit sans retour » et même si les hommes on essayé de l’apprivoiser en établissant un temps objectif et mesurable, ils n’ont jamais pu en inverser le sens.
En faisant dépendre le temps de la vitesse, la théorie de la relativité a brisé l’idée d’un temps newtonien immuable et séparable des réalités qui sont dans le temps.
Par opposition au temps de la science, essentiellement quantitatif, le temps de la conscience et du vécu n’est pas homogène : il correspond au ressenti du sujet, on peut avoir l’impression que le temps passe plus ou moins vite.
En ce sens, le temps où l’on s’ennuie et le temps où l’on s’éclate sont différents, ils n’ont pas la même durée subjective.
Je n’ai pas vu passer le temps…

C’était il y a longtemps la deuxième Guerre Mondiale et les souvenirs que je vous ai racontés, et pourtant, quand je me retourne vers ce passé si lointain, il me paraît si proche que j’en viens à penser que le passage par la case souvenirs est la clé qui ouvre la voie du passage du temps linéaire des scientifiques vers un temps au déroulement circulaire où il y aurait un retour des mêmes réalités au cours du temps.

Le temps présent ne se limite pas à fuir ou à disparaître, il peut avoir une forme de retour sur lui même et ce concept d’un temps « circulaire » qui offrirait une forme d’intemporalité ou d’éternité me plaît bien.
Je vous ai fait revivre cette histoire en plusieurs épisodes.
En terminant par ce prologue, bien sûr, comme il sied à un fan de Star Wars,
La publication de ces épisodes a été faite dans l’ordre suivant :

Épisode 1 : La drôle de guerre de 1938 à 1939.
Épisode 2 : 1940 l’exode des « Lips ».
Épisode 3 : 1941, je suis parachuté sur Issoudun en zone libre, puis les « Lips » retournent à Besançon depuis Valence en 1942.
Épisode 4 : 1943 et 1944, bombardements anglais sur Besançon et la vie quotidienne en zone occupée.
Épisode 5 : juin 1944 : Les combats pour la libération de Besançon.

J’ai pu reconstituer toute l’histoire des combats, avec suivi documenté sur une carte d’état-major (je connais très bien tous les lieux et j’ai pu corriger des erreurs sur les documents que j’ai consultés) et j’ai illustré le tout avec des photos d’archives.

Volà, c'était mon petit quart d'heure philosophique conclusif inspiré par la réalité du temps qui passe et qui s'enfuit vers un futur terminal inéluctable qui se rapproche de plus en plus vite.

Et c'est bien là que nous rejoindrons notre cher JJO, même si à vrai dire il a intérêt à prendre son temps le temps, car on n'est pas réellement pressés, que la Camarde veuille bien nous pardonner même si nous la narguons.

(1) Selon le bureau international des poids & mesures : « La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l’état fondamental de l’atome de césium 133 ».
Autant dire que personne ne comprend rien à cette définition, ce qui est somme toute rassurant.
Very Happy

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 324
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Alain P le Mar 21 Fév - 14:50

Je me demande si le temps existe et n'est pas seulement une invention de l'homme pour décrire ou expliquer des phénomènes......
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6302
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton JMR en cinq épisodes.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum