Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Message  Jean-Marie le Mer 22 Mar - 18:05

Pour la distribution du diaporama CEMO je vais proposer deux supports, le DVD et le Blu-ray, et comme tout le monde n’a pas forcément potassé la question des différences entre ces deux formats et leurs connexions avec les télés à écran plat d’aujourd’hui, je vous propose ce petit topo pas trop technique.

Au cours de la dernière décennie du siècle dernier, les téléviseurs cathodiques (analogiques) affichaient 720 points par ligne sur 576 lignes soit 414 720 points pour définir l’image.
Pour enregistrer, on disposait alors de cassettes vidéo VHS (200 points par ligne sur 576 lignes soit 115 200 points pour définir l’image) ou de cassettes super-VHS (400 points par ligne sur 576 lignes soit 230 400 points)

En 1996 la télévision commence sa mutation de l’analogique vers le numérique et on voit apparaître les DVD (720 points par ligne sur 576 lignes soit 414 720 points pour définir l’image, comme l’écran du tube cathodique donc).

Sur le DVD l’image est numérique, mais comme le tube cathodique ne parlait pas le numérique, le signal était converti en analogique (on appelle ça de la vidéo composite) (1) pour aller vers la télé via la prise Péritel (qui ne sait pas causer en numérique non plus).
Comment fait-on pour transformer une image numérique en image analogique ?  On mélange tout ce qui était séparé, la couleur et la lumière, et ça revient à transformer les légumes en soupe pour envoyer la soupe vers la télé.

Vers 2005, les téléviseurs à écran plat, numériques, se sont généralisés et offrent tous aujourd’hui une définition de 1920 points par ligne sur 1080 lignes soit 2 073 600 points pour remplir l’écran.

Que se passe-t-il quand on connecte un ancien lecteur de DVD produit avant 2005 et n’ayant pas de prise HDMI pour véhiculer le signal jusqu’à la télé à écran plat ?

On le connecte via la bonne vieille prise Péritel et voilà comment ça se passe :
Le DVD qui est numérique et offre une image de 414 720 points va mouliner les légumes pour les écrabouiller et obtenir une soupe que pourra ingérer la bonne vieille prise Péritel.

À l’entrée de la télé à écran plat, la soupe analogique de 414 720 points (autant de légumes écrabouillés) va devoir être reconvertie pour reconstituer les légumes qui existaient avant la moulinette afin de pouvoir inventer les 2 073 600 – 414 720 = 1 658 880 légumes qui manquent pour donner à bouffer à chacune des 2 073 600 diodes qui tapissent l’écran.

C’est pas terrible comme manip, n’est-ce pas ?

Si vous avez un lecteur de DVD plus récent et muni d’une prise HDMI, là c’est déjà beaucoup mieux car on évite de mouliner les légumes pour faire de la soupe et devoir ensuite démouliner la soupe pour retrouver les légumes.
Il ne reste plus alors qu’à inventer directement les 1 658 880 légumes qui manquent pour donner à bouffer à toutes les diodes de l’écran.

C’est déjà beaucoup mieux.

À partir de 2006 on a vu débarquer le nouveau format du Blu-ray avec une image de 2 073 600 points, donc plus rien à inventer, avec une image beaucoup mieux définie sur les écrans plats.

En résumé :
Un lecteur de DVD sait lire des CD-Rom et des DVD avec son rayon laser rouge dont le spot a un diamètre de 0,46 micron.
Un lecteur de Blu-ray sait lire des CD-ROM, des DVD et des Blu-ray avec son rayon laser bleu dont le spot a un diamètre de 0,29 micron.

En conclusion, si vous avez une télé à écran plat et que votre lecteur de DVD n’a pas de prise HDMI, juste une Péritel,  il est peut-être temps de commencer à envisager de songer à le remplacer par un lecteur Blu-ray, on en trouve à partir de 60 €.


(1) Le signal vidéo composite véhicule simultanément les informations liées à la chrominance (couleurs) et celles liées à la luminance de l'image (noir et blanc) pour chacun des points qui composent l'image à afficher à l'écran.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 330
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Message  Alain P le Mer 22 Mar - 22:20

Voilà une révision et un exposé bien utile.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6307
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Message  Gérard le Mer 22 Mar - 23:35

Very Happy

Va pour la version DVD .

Pour la version RAY ,  je ne connaissait que CHARLES ( qui n ' était pas BLUE , mais black )






avatar
Gérard
Administrateur

Nombre de messages : 2850
Age : 75
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 21/01/2011

http://hoggar-cemo.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Message  Jean-Marie le Jeu 23 Mar - 11:34

Complément d’information pour comprendre les inconvénients de la conversion numérique/analogique puis analogique/numérique pour lire un DVD au format 16 :9 via une liaison Péritel au lieu d’une liaison HDMI :

Rappel historique :
En 1950 le format d’image des télés a été fixé au rapport 4:3 (rapport largeur / hauteur = 1,33).
En 1989 un nouveau format d’image télé, le 16 :9 (rapport largeur / hauteur = 1,88) est apparu avec le lancement des satellites TDF1 et 2 en France et TV sat 1 et 2 en Allemagne.
En 1990 j’avais déjà une téloche en 16 :9 avec une parabole dirigée sur le 19° W et un décodeur analogique en D2Mac.

Aujourd’hui, l’écran HD de nos télés est au format 16:9 (1920/1080 = 1,88) et les pixels sont carrés.

Un DVD Pal a une résolution de 720 x 576 pixels, le rapport largeur / hauteur est donc de 1,25 et les pixels ne sont plus carrés mais rectangle car un rapport de 1,25 ne permet même pas de remplir un écran au format 4:3.
Un DVD pal avec une vidéo au format d’aujourd’hui 16:9 a des pixels encore plus allongés pour étirer encore davantage l’image en largeur.

On appelle ça une anamorphose, c’est un clin d’œil aux techniques du cinéma qui arrivait à filmer des scènes en Cinémascope à l’image très étirée.
Grâce à un objectif déformant (anamorphose), l'image est comprimée dans le sens horizontal lors de la prise de vue sur film classique ; à la projection, elle est étirée dans les mêmes proportions, ce qui permet de retrouver une image panoramique.



Revenons à notre DVD au format 16:9 avec ses pixels très allongés en largeur. Quand on mouline les légumes pour faire de la soupe afin d’arriver à passer par la Péritel, les pixels s’allongent après le lavage de la conversion vers l'analogique et l'essorage de la conversion numérique à la sortie du côté de la télé et on a une image qui est plus large que l’écran.
On perd donc une partie de l’image (environ 10 % de chaque côté).

Sur un film en Cinémascope où tu as par exemple une scène de duel entre deux cowboys : avec une liaison HDMI, tu vois chaque cowboy adossé chacun à son bord de l’écran et si tu regardes ton DVD via une Péritel, tu as de fortes chances que le corps des deux cowboys soit évacué dans le vide à gauche et à droite de l’écran et que sur l’écran tu ne voies plus qu’une main et un pétard de chaque côté.

Résumé :
Les pixels d'un écran plat sont carrés, les pixels d'un Blu-ray sont carrés, les pixels d'un DVD sont rectangles et ils s'allongent au lavage si on veut passer par une prise Péritel.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 330
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blu-ray ou DVD, c'est légumes ou soupe ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum