un anniversaire ............de triste mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Gérard le Lun 1 Mai - 11:25

Le 1 °  Mai  : la fête des zébulons  ?



affraid
avatar
Gérard
Administrateur

Nombre de messages : 2934
Age : 75
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 21/01/2011

http://hoggar-cemo.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Georges le Lun 1 Mai - 11:41

Le muguet porte bonheur n'était pas au rendez-vous....................
avatar
Georges

Nombre de messages : 5442
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Jean-Marie le Lun 1 Mai - 11:55

Des zébulons le 01.05.1962 à In-Amguel ?
Ça alors, il y aurait vraiment eu des zébulons ?
On nous aurait menti ?
En ce premier mai 1962 on en n'avait pas vu la queue d'un zébulon au dessus de la base vie nous avait-on dit alors.
Et puis, qui ayant déjà vu la queue d'un zébulon en activité aurait bien pu nous dire qu'elle tronche ça avait un zébulon vu par en dessous ?
Personne assurément.
De toute façon les zébulons  ne pouvaient pas franchir la barrière d'accès où veillait la gendarmerie saharienne
D'ailleurs tout était prévu : pas de mesures de radioactivité à la base vie, donc pas de zébulons malicieux, circulez il n'y a rien à voir. affraid


_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 423
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  marcel le Lun 1 Mai - 15:16

1er mai : Anniversaire du tir Béryl en 1962.
-
Revoir : http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr/t1132-1e-mai-tir-beryl#24602

*

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2377
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Jean-Marie le Lun 1 Mai - 23:02

Concernant la raison ayant prévalu au maintien du tir malgré la météo défavorable (le vent soufflant dans la mauvaise direction), les informations rapportées par "radio coiffeur" étaient qu'il n'y avait aucune raison de faire attendre tous les VIP qui étaient pressés de rentrer à Paris pour un simple problème de vents mal orientés car il avait été démontré lors du premier tir que ce type d'essai était sans aucun danger.

Je n'ai jamais entendu parler de l'hypothèse concernant le choix d'un jour férié chômé, la fête du travail, pour tenter de masquer l'évènement aux yeux des fouineurs.
Ça me parait d'autant moins plausible que les Américains, qui surveillaient les essais français voulus par Mon Général comme le lait sur la soupe, célèbrent le labor day le premier septembre et que chez leurs adjoints en espionnage du monde anglo-saxon le labour day est célébré à encore d'autres dates.
Le premier lundi de mars en Australie.
Le premier lundi de septembre au Canada, chez les GiBis et aux USA.
Le quatrième lundi d'octobre en Nouvelle Zélande.
La preuve de la surveillance de nos essais par grandes oreilles :




_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 423
Age : 76
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Alain le Mar 2 Mai - 8:51

Intéressant, tout ça !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12557
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Alain P le Mar 2 Mai - 9:05

La bombe testée était destinée à équiper le vecteur aérien de la composante nucléaire.
"Des ministres de De Gaulle étaient là. Le ministre des armées Pierre Messmer, et celui de la recherche scientifique Gaston Palewski. Il s'agissait pour Messmer de pouvoir annoncer trois jours plus tard à l'Otan que la France disposait de l'arme nucléaire".
https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-15-mars-2007

Il s'agit peut être de la raison qui poussa à l'expérimentation rapide de cette arme: le 4 mai 1962, Messmer avait les cartes en main.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6394
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Alain P le Mar 2 Mai - 9:32

Traduction approximative...... que j'avais faite en son temps.


Reproduction archives nationales Déclassifié 27/10/96


4 Aout 1961

Couverture des essais Français souterrains

J’ai assisté aujourd’hui à une réunion au bureau de l’assistant spécialiste pour l’énergie atomique et du domaine étranger, pour envisager la possibilité de situer 3 stations du système de détection de l’énergie atomique dans des lieux choisis d ‘Algérie pour couvrir les essais atomiques souterrains de la France qui, selon une source secrète sure, auraient lieu entre octobre 1961 et mars 1962.
Le Colonel L.B William du S/AM a ouvert la séance en soulignant l’importance de la proposition, qui est prévu sur l’information de rendement et dates concernant l’efficacité de nos possibilités de détection souterrain. Il a aussi décrit les types d’équipements nécessaires pour la détection des sites. Mr William Jones du UNP décrivit dans des termes plutôt forts vue qui doit devenir connue par le renseignement US avec les expériences Françaises, nous devons être ouvert à la charge, particulièrement de la Russie, que nous sommes entrain d’utiliser les expériences Françaises comme un dispositif d’obtention d’information sécurisée sur les explosions nucléaires, et n’a donc pas respecté notre interdiction imposée à nous-mêmes sur les essais nucléaires. Mr Foulon, parlant pour AF, nota aussi la réaction véhémente que nous devons attendre des états Africains en général, depuis qu’ils ont fait la publicité pour avoir l’Afrique dans une zone non nucléaire. Mr Jesse M Hacknight et Mr Foulon ont alors proposé d’exclure deux des sites proposés pour les stations de détection, Mali et Niger, doivent être exclus pour des raisons politiques: non seulement il serait presque impossible de cacher de telles activités aux Français dans ces deux pays, mais aussi il doit apparaitre être nécessaire de sécuriser l’approbation de ces deux gouvernements avant de procéder, et telle approbation est vraisemblablement à être retenue.
Mr Foulon alors me demande de relater les possibilités qui peuvent qui exister pour ce type d’opération en Lybie (Mr Jones de UNP a quitté la réunion lorsque je commençais mon exposé). J’ai dit qu’il me semblait exister certains facteurs dans la situation libyenne qui pouvaient permettre la localisation de telles stations de détection. Deux possibles couvertures semblent évidentes: (1) le 64th Engineer bataillon procède maintenant à une étude cartographique sur précisément les lieux où les sites proposés pour la Libye devraient être situés, le triangle Ghat-Sebha-Ghadames. D’après la description de l’équipement nécessaire par Col Williams, il semblerait possible qu’il puisse être entrer en Libye comme partie d’équipement d’engin de recherche sans soulever des suspicions; (2) La plupart de la surface en question est couverte par des concessions pétrolières. L’équipement de détection est tout à fait semblable et ne peut être distingué si ce n’est par un expert sur les types d’outillages utilisés pour la recherche du pétrole. J’ajoutais qu’il est même possible que l’une ou l’autre des deux couvertures puissent être utilisés sans avoir à informer le gouvernement Libyen ou le Roi, bien que ceci est un point sur lequel l’avis de notre ambassadeur doit être demandé. Et, naturellement, le thème entier doit être discuté avec l’ambassadeur à une prochaine réunion.
Le consensus de la réunion était: (1) si le plan de détection est d’être implanté maintenant, il devra l’être en Libye; (2) nous devons être sur d’avoir une couverture aussi hermétique que possible humainement; (3) Col Williams agira pour amener le personnel de détection avec les Ingineer pour voir quelle sont les possibilités d’utilise le détachement Ingineer en Libye comme couverture; (4) dans le futur proche, il faut un calendrier de réunion avec Defense, ISA, AFTAC ( Centre Technique d’Application de l’Armée de l’air), et etat à considérer autre question et déterminer si l’étape a été atteinte pour une approche de l’ambassadeur à ce sujet. Mr Foulon a soumis la contrainte que AF, naturellement, n’a été impliqué lui-même pour rien excepté pour considérer l’autre proposition..
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6394
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Georges le Mar 2 Mai - 9:57

Merci Alain P, c'est mieux comme ça !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5442
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  marcel le Jeu 4 Mai - 13:55

Jean-Marie a écrit:Concernant la raison ayant prévalu au maintien du tir malgré la météo défavorable (le vent soufflant dans la mauvaise direction), les informations rapportées par "radio coiffeur" étaient qu'il n'y avait aucune raison de faire attendre tous les VIP qui étaient pressés de rentrer à Paris pour un simple problème de vents mal orientés car il avait été démontré lors du premier tir que ce type d'essai était sans aucun danger.

Je n'ai jamais entendu parler de l'hypothèse concernant le choix d'un jour férié chômé, la fête du travail, pour tenter de masquer l'évènement aux yeux des fouineurs.
Revoir : http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr/t1054p15-commentaire-b2-namous-et-autres-precisions#23919
-
Mes souvenirs des jours suivants le tir du Béryl du 1er mai 1962 sont trop lointains pour que me mémoire puisse être encore crédible, mais je "pense" avoir entendu cette explication (au mess officier ?), et peut être même l'avoir lue...
-
Malgré mes recherches, je n'ai pas pu confirmer cette hypothèse qui a le mérite à la fois d'expliquer le choix pour le moins bizarre de cette date et de "justifier", par là même,  le fait qu'il était impossible de reporter le tir.
-
Par ailleurs, je n'avais pas eu l'impression d'avoir senti "le vent tourner", ou même forcir lorsque nous étions en attente sur la piste allant vers l'ouest du Bordj d'In Eker. Sans doute étions nous bien trop occupés. Je me souviens seulement d'avoir fait un petit tas de cailloux, me disant qu'à défaut de sismographe, on allait peut-être pouvoir les effets du tremblement de terre du à l'explosion. Mais l'apparition du nuage noir m'a sans doute fait oublier de noter le résultat de mon expérience. Je pense même que la secousse n'a pas été suffisante pour avoir de l'effet à cette distance.
-
Et, après avoir tenté vainement de joindre par téléphone le PC E2, nous avons abandonné notre mission qui devait théoriquement nous amener jusqu'à l'entrée de la galerie pour y faire déjà des mesures de radioactivité avec nos radiomètres, et nous avons eu l'ordre de rentrer à la base par la N1, sans nous douter que le reste de l'état major et de la troupe était en train de rappliquer derrière nous à grande vitesse, poursuivis par une armée de zébulons en furie...
*

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2377
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: un anniversaire ............de triste mémoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum