La langue n'est pas encore cuite.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  MacGyver le Mer 5 Mar - 0:16

D'après ce que j'ai compris de mon passage à Saïgon, sans les diacritiques l'écriture latinisée du Vietnamien est incompréhensible, il y en a partout jusqu'à la possibilité de deux signes cumulés pour une même voyelle, comme dans "Quốc ngữ" (nom de l'écriture utilisée).
Voici l'image :

avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Alain le Mer 5 Mar - 7:35

(je fais le connaiseur)
Je vous prie de bien vouloir excuser mon impertinence, Monsieur Maillet, mais je pense, dans un but purement éducatif, et afin que nos amis béotiens en langues orientales puissent mieux comprendre l'importance des nuances apportées par les diacritiques dans l'écriture des phonèmes, afin de ne pas dénaturer la sémantique, pourriez vous préciser à nos honorables lecteurs si le langage utilisé est du Katakana ou Irigana.
Vous comprenez, ça change tout ....

Bon, sur ce, je pars en rééduc, avant dernière journée ! (presque la quille)

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12449
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  MEDRANO le Mer 5 Mar - 8:47

Alors ça c' est marrant, Jean Marie. A peu près le même parcours.
4 ans en CCI pour
Deux CAP, monteur installateur et électromécanicien
Deux CAP, dessinateur mécanique générale et construction électrique
Un BEI d' électricien
Puis après le retour à la vie civile,
Un diplome d' ingénieur électricien après sept ans de CNAM avec thèse sur les stations d' essais à grande puissance ( refusé ) , puis les laboratoires très haute tension.
Un BTS d' instrumentation en cours du soir avec l' école horlogère de Besançon.
Et la commémo Agérie...........Pffffffffff !!!
Avec là dedans 5 ans de BE.

Oui, le calque, avec l' enq eud'chine... Mais le Cançon, alors, au crayon hein ? Et le crayon sur calque ? Et le calque polyesther........Pfffff !!!! Et les petits ronds au balustre pour les schémas électriques........

Je dois dire que le dessin m' a servi toute la vie: les permis de construire à 1500 balles l' unité, les crobards pour faire comprendre, les plans de façade d' immeuble réalisés la nuit pour cent francs la vue. Et puis sur ma fin de carrière, les plans de véranda à la façon des architectes. Et les vues à main levée réalisées devant le client pour alimenter son rêve.

LE DESSIN MENE A TOUT..........A condition d' en sortir.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Invité le Mer 5 Mar - 9:29

Alain a écrit:(je fais le connaiseur)
Je vous prie de bien vouloir excuser mon impertinence, Monsieur Maillet, mais je pense, dans un but purement éducatif, et afin que nos amis béotiens en langues orientales puissent mieux comprendre l'importance des nuances apportées par les diacritiques dans l'écriture des phonèmes, afin de ne pas dénaturer la sémantique, pourriez vous préciser à nos honorables lecteurs si le langage utilisé est du Katakana ou Irigana.
Vous comprenez, ça change tout ....

Bon, sur ce, je pars en rééduc, avant dernière journée ! (presque la quille)
Alain,
La katakana et l'Irigana, c'est pour le japonais et non le viet namien. Je sais, j'ai fait deux de japonais avant de vivre trois mois à Tokyo.
Pour le viet namien, il y a un bon lien sur mon blog qui vous fait découvrir le site d'un viet namien réfugié en Bretagne et qui allie le français, le breton et le viet. Il s'agit de Dông Phong.
Bon repos Alain
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Invité le Mer 5 Mar - 11:26

MEDRANO a écrit:
Un diplome d' ingénieur électricien après sept ans de CNAM avec thèse sur les stations d' essais à grande puissance ( refusé ) , puis les laboratoires très haute tension.
Un BTS d' instrumentation en cours du soir avec l' école horlogère de Besançon.
LE DESSIN MENE A TOUT..........A condition d' en sortir.

Tu es un ancien de l'ENH, ça alors, c'est dans leurs ateliers que j'ai passé mon CAP de tourneur et les épreuves pratiques du BEI d'ajusteur.
Ensuite, après le BTS, je travaillais juste en face, à la Compagnie des Compteurs, comme dessinateur puis comme technicien qualité au département armement.
Je garais ma 4L tous les jours sous les fenêtres de l'École d'Horlo.
Que le monde est petit.


Tu as été beaucoup plus courageux que moi, car j'ai craqué après 3 ans de CNAM, plus le temps de vivre c'était trop dur.
Par chance, j'ai été embauché à un poste d'ingénieur pour créer un service qualité dans une boite américaine, c'est des gens qui se foutent totalement des diplômes mais qui ont évalué mon profil à coup d'interviews et mon donné ma chance et ça à marché puisque j'y suis resté jusqu'à la retraite.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  MEDRANO le Mer 5 Mar - 11:43

L' ENH, j' ai suivi les cours par correspondance et j' y ai passé trois fois un mois en congé sans solde. Mais que mon patron de l' époque m' a partiellement payé. A l' époque, des ingé instrum, il n' y en avait pas des masses. Et il n' avait pas d' école d' ingé pour ça.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Alain le Jeu 6 Mar - 9:15

Ben moi, j'ai ramé, j'ai ramé...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12449
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  MEDRANO le Jeu 6 Mar - 11:28

Tu m' a bien fait rigoler la figure, JM avec ta théorie sur les espaces. Imagines un peu des doigts de cinq centimètres de diamètre, ce que ça peut donner sur un clavier. Aussi les lettres qui parfois se trouvent incorporées dans mes mots, ce ne sont jamais que deux touches voisines qui ont été appuyées simultanément.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Alain le Lun 10 Mar - 5:12

En parlant de langue ...

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12449
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Invité le Dim 16 Mar - 18:23

Bon au dernières nouvelles notre hyper-président s'en est revenu de Bruxelles avec une grande avancée dans la construction européenne :
La langue unique, eh oui, rien de moins.
Et la Commission Européenne a finalement tranché : après la monnaie unique, l'Union Européenne va se doter d'une langue unique, à savoir... le français.

Trois langues étaient en compétition : le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l'Union), l'allemand (parlé par le plus grand nombre d'habitants de l'Union) et l'anglais (langue internationale par excellence).
L'anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l'anglais aurait été le cheval de Troie économique des États-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s'impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l'objet d'un compromis, les Allemands ayant obtenu que l'orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d'un plan de cinq ans, afin d'aboutir à l'eurofrançais.

1. La première année, les sons actuellement distribués entre 's', 'z', 'c', 'k' et 'q' seront répartis entre 'z' et 'k', ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzième année, on remplazera le 'ph' par 'f', ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme 'fotograf' de kelke vingt pour zent.

3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l'étaient ; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des 'e' muets, zourz éternel de konfuzion,en efet, tou kom d'autr letr muet.

4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé 'g', zoi par 'ch', - avek le 'j' - zoi par 'k', zelon les ka, ze kizimplifira davantach l'ékritur de touz.

5. Duran la zinkièm ané, le 'b' zera remplazé par le 'p' etle 'v' zera lui auzi apandoné - au profi du 'f', éfidamen - on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié.

Un foi ze plan de zink an achefé, l'ortograf zera defenulochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.

LE REF DE L'UNITE KULTUREL DE L'EUROP ZERA DEFENU REALITE !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Valou le Dim 16 Mar - 20:55

Heu.... c'est une blague ?????!!!! Ils nous pondent tellement d'âneries, comme une ancienne pub' sur "fast-huitre" et "fast-arpège"...

L'espéranto existe toujours, il y a une assos dans ma ville et j'étais allé me renseigner, comme ça, juste par curiosité, et j'avais trouvé le concept un peu farfelu, mais sympathique tout de même. Mais si un jour nous devions avoir une langue européenne, j'ose espérer "qu'on" nous demandera noter avis...
avatar
Valou
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1613
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La langue n'est pas encore cuite.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum