Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Françoise dite Zawiya le Sam 8 Mar - 18:46

belle histoire, mais avant tout ta sensibilité, tu as su observer.
Pour la planche et les signes il s'agit surement de l'enseignement du coran fait par un religieux. Cette méthode est toujours utilisée.
avatar
Françoise dite Zawiya

Nombre de messages : 1801
Age : 64
Localisation : PARIS 14 et SAHARA
Date d'inscription : 03/03/2008

http://imourhar.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

TIT, TAZROUK, IDELES, IRHAFOK

Message  Françoise dite Zawiya le Lun 10 Mar - 1:15

"....Et les villages, In Amguel, Tit, Tazrouk, Mertoûtek, Idéles, Hirhafok et j' en passe, que sont-ils devenus ? Profitent-ils ou pâtissent-ils de cette avancée spectaculaire ?.
Merveilleux souvenirs, mais je sentais en les voyant qu' on allait les abimer. Préoccupation de touriste au mépris du progrès pour les populations ou bien ? "

Je n'ai pas eu l'occasion d'aller à IN AMGUEL
TIT est un petit village endormi. Pas fréquenté par les touristes malgré son histoire, mais ce genre d'endroit avec de l'eau attire les gens de la ville les jours de repos et cela se voit.
IDELES est une très petite ville où est basée une petite garnison, mais cela pourrait changer avec la réalisation de la route en cours. C'est le passage obligatoire au poste de contrôle lors de nos déplacements Djanet/Tamanrasset
IRAFOK aussi est un petit village, celui noté dans les livres des militaires est abandonné et l'autre construit un peu plus loin.
TAZROUK est un village qui s'anime chaque année lors de la commémoration de la mort d'un marabout, les nomades affluent là et l'on assiste à un grand rassemblement imourhar.
En dehors de TAMANRASSET, je pense que ces villages se sont peu développés, ce qui a pu changer c'est le mode de construction (parpaings) et l'électricité, avec en prime la saleté (plastiques, papiers,....) . Je ressens comme toi cette même préoccupation de préservation,qui n'est pas de touristes, seulement je constate les dégâts de nos apports et je vois qu'ils font les mêmes erreurs que nous et c'est justement cela que nous aimerions ne pas voir.

L'oued de Tazrouk après la pluie. C'est devenu un véritable fleuve avec à un moment un débit digne d'un torrent en furie, à un endroit il se créait des vagues de plus de 2 mètres, effrayant.
avatar
Françoise dite Zawiya

Nombre de messages : 1801
Age : 64
Localisation : PARIS 14 et SAHARA
Date d'inscription : 03/03/2008

http://imourhar.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  MEDRANO le Lun 10 Mar - 9:05

Je vois que tu m' a bien compris. Ce n' est pas l' intérêt touristique que je souhaite voir préservé. Mais je suis inquièt pour le devenir de ces populations. Le progrès signifie-t-il mieux être pour eux ? Seront-ils plus heureux avec des parpings et l' électricité ? Le Coca et les glaces à la vanille seront-ils meilleurs pour leur santé ? Ou bien les fruits et légumes frais. Avaient-ils dans les années 60 quand nous les rencontrions la suffisance alimentaire ? L' auront-ils maintenant, accompagnée de cholestérol ?
Nos bombes les ont-elles réveillés d' une drôle de façon. la présence de ces hommes en uniforme, qui ne cultivait rien, n' élevaient rien, et mangeaient quand même.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Françoise dite Zawiya le Lun 10 Mar - 10:50

Ta réflexion est pertinente surtout que l'apport moderne ne leur apporte rien, leur désoeuvrement ne peut être comblé par quoi que soit, de toute façon ils n'ont pas les moyens de consommer."Avant" ils avaient la disette, mais maintenant leur nourriture n'est pas saine, entre autre l'huile venue du nord est une vraie huile de vidange. Tous les produits qui leur parviennent sont des sous-produits. Je pense que la présence des français en 60 n'a rien changé, c'est avant que la catastrophe s'est engagée et principalement avec le morcellement de leur territoire.
Pour imager l'état des lieux, au passage du poste de Ideles, je demande au militaire que je rencontre à chaque fois ce que font les gens ici, il me répond : ils dorment, ils mangent, c'est tout et attendent l'argent. Cet homme est du nord, on peut noter aussi une incompréhension de sa part, mais cela dénote la situation, l'état est providence, ces militaires entretenus ne servent à rien aux yeux des imourhar, alors pourquoi ne pas faire comme eux. C'est là un bon processus de destruction d'une culture
avatar
Françoise dite Zawiya

Nombre de messages : 1801
Age : 64
Localisation : PARIS 14 et SAHARA
Date d'inscription : 03/03/2008

http://imourhar.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  MEDRANO le Lun 10 Mar - 18:20

Tu m' as bien compris, Zawiya.
Nous nous sommes tellement habitué à ce prénom que nous avons tous oublié de te souhaiter une bonne fête hier dimanche 9 mars.

Tu sais, j' ai longuement regardé les photos de ton blog. En particulier celles sur la faune et la flore. Tous les deux mois nous avions des copains qui étaient libérés. C' était l' occasion de faire un méchoui. On achetait un mouton, pour une centaine de francs ( dérisoire ) mais il fallait du bois, et pas mal de bois. Alors on faisait une sortie pour ramasser du bois mort, tombé. la tentation était grande de sortir la hache que nous avions dans chaque véhicule pour descendre un arbre vivant, de ceux que l' on voit sur tes photos qui ont eu tant de mal à devenir si vieux. On se disait que ce bois vert ( !!! ) ne brûlerait pas. Qu' il vallait mieux du bois sec. Et en pensant quand même que ce bois pourrait bien manquer aux nomades.
Un autre souvenir. Nous achetions dans des billots, ces sortes de cageots avales très haut qui vides s' empilaient les uns dans les autres, des mandarines, des clémentines et des oranges qui venaient du nord. Des fruits qui avaient muri sur les arbres, accompagnés de quelques feuilles. Dix francs le billot plein. Jamais je n' ai trouvé des agrumes d' aussi bon goût.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Françoise dite Zawiya le Lun 10 Mar - 19:12

Merci pour la fête, gentille attention.
Pour ce qui est des arbres je pense que la situation s'est améliorée, tout au moins dans le hoggar, j'ai pu observer entre 2005 et 2007 une bonne repousse des acacias, l'eau a été au rendez-vous et il est étonnant de voir comme la nature sait profiter de l'aubaine, mais raisonnablement, d'ailleurs je me suis dit en voyant cela que l'homme ferait bien de noter cette leçon de sagesse. On utilise toujours le bois au désert pour le thé, pour la cuisine on utilise le gaz. Il ne faudrait pas un trop gros essor du tourisme, parceque cela fait partie de l'image d'Epinal et un circuit sans feu de bois......D'ailleurs les hommes du désert en ont besoin pour se réchauffer, je me souviens d'un matin à -5°, dur dur de sortir de la couverture. On l'allume seulement le soir, mais là une petite flambée du matin est bienvenue. Le feu est respecté plus que tout et on devine pourquoi, lors d'un circuit avec un enfant qui faisait feu de tout bois il a été opportun de lui expliquer pourquoi on ne pouvait se laisser aller au simple plaisir du spectacle des flammes
avatar
Françoise dite Zawiya

Nombre de messages : 1801
Age : 64
Localisation : PARIS 14 et SAHARA
Date d'inscription : 03/03/2008

http://imourhar.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  MEDRANO le Lun 10 Mar - 20:55

Oui, je me souviens aussi d' avoir eu sur la piste, en hiver, des températures négatives. Pour nous, celà voulait dire de porter un survêtement sous le treillis bariolé. Et aussi par dessus, la djellaba. Vêtement très précieux presque toute l' année pour quiconque vit à la belle étoile. Mais malgré cela, dans nos véhicules ouverts à tous vents, on se caillait. Et Médrano n' avait toujours pas de chaussettes dans ses rangers.
Ce qui est assez surprenant, c' est qu' en roulant, au gré des plissements du terrain, on se gelait puis on traversait une zône relativement plus chaude et ainsi de suite. De quoi chopper un gros rhume.
Dans nos sacs de couchage, on ne sentait pas le froid. Quitte en cette saison à y entrer tout habillés.
avatar
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Invité le Lun 10 Mar - 21:33

Sur la base aussi ça gelait en hiver.
La photo ci-dessous prise début janvier 1962 montre notre tenue d'hiver, c'est-à-dire chaussettes et pataugas, la longueur des ombres montre comme le soleil était bas sur l'horizon et si nous tenions le coup en short alors qu'à l'ombre de la balise les flaques d'eau étaient encore gelées, c'est parce qu'à l'heure du cliché nous avions déjà tombé notre bouteille d'antigel, du Mascara 13° (on aimait bien le Château Beni Chougrane), pour faire descendre notre casse croute du matin.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  MacGyver le Lun 10 Mar - 23:49

Pas besoin de faire la piste pour avoir froid l'hiver, dans la station gonio même, nous nous chauffions avec un radiateur à butane et dormions sous les couvertures. Reportez-vous à mes photos devant mes "gonios", je portais chemise et treillis et ce n'était pas pour les photos.
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 72
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Françoise dite Zawiya le Mar 11 Mar - 0:40

souvenirs, souvenirs.................



le fameux matin à -5°, après avoir vidé l'eau d'un fond de gamelle. Il est vrai que les températures fluctuent en fonction des endroits. Il fait froid dans les dunes et plus chaud dans les rochers qui absorbent la chaleur. Les bivouacs se font prêt des rochers à la saison froide et dans l'oued ou les dunes en pleine chaleur
avatar
Françoise dite Zawiya

Nombre de messages : 1801
Age : 64
Localisation : PARIS 14 et SAHARA
Date d'inscription : 03/03/2008

http://imourhar.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invitée par Alain, à vous de découvrir pourquoi....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum