DES MECS BIEN...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  J.J.O. le Ven 5 Avr - 12:55

C'est au Sahara que j'ai découvert avec effarement que certains achetaient la bière non pas à l'unité mais à la caisse.

Incroyable cette décompensation alcoolique, le samedi soir notamment. Je pense que les gars connaissaient déjà ces bitures expresses avant le service militaire mais l'isolement affectif et la promiscuité de jeunes coqs n'arrangeait rien.

Pour ma part, j'en buvais très peu, peut-être une par semaine, mais j'ai gardé le goût pour une petite bien fraîche lorsqu'il fait chaud.
(Vivement ! Ce n'est pas le cas en ce moment Rolling Eyes )
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Robert le Ven 5 Avr - 13:25

Bravo Bernard pour tes rencontres avec les anciens

Ce sont des journées agéables ou nous revivons un peu nos 20 ans

Pour la déconta au 621 GAS une nouvelle journée de rencontre est en préparation pour le mois de juillet
avatar
Robert

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : loire
Date d'inscription : 24/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

corvée...

Message  Philippe le Ven 5 Avr - 13:39

Alain B a écrit:Ce qui m'a le plus étonné pendant mon service militaire à Colomb-Béchar entre février 66 et février 67 (quatre ans après la signature des accords d'Evian), c'est que beaucoup d'appelés – qu'ils soient officiers, sous-officiers ou deuxième-classes - ont considéré cette période comme une corvée et l'ont vécu passivement en attendant la quille sans vraiment s'intéresser à ce qui les entourait, et qu'ils n'auront plus jamais l'occasion de revoir.
<<...................................................................
Cette attitude passive et ce manque de curiosité m'ont toujours semblé étranges...............................................................................>>
Ce forum fait ressurgir pas mal de souvenirs personnels qui, complétés par tous les vôtres, permettent de boucher les trous des amis trop tôt disparus.
"Les Mecs bien":

C'est très exactement mon "ressentiment".....
Alors que l'on nous offrait le désert, même si "on" nous forçait la main, j'ai été étonné de voir combien de mes "collatéraux d'arme", comme le dit justement Alain B., tous grades confondus se contemplaient dans une banale et totale passivité..., alors que nous avions toutes les ""portes ouvertes" sur l'Aventure, sur l'Extraordinaire, sur la Splendeur de la Nature....
J'ai vécu mon temps au Sahara (rien à voir avec le temps des classes) comme étant "l'Opportunité" de mieux comprendre les illustres Aventuriers et/ou Amoureux du désert qui ont "bercé" par leur livres et leurs récits mon adolescence...., et enrichi mon imaginaire...!
Mon désir de connaître le désert et tout ce qui s'y rapporte, m'a fait me porter volontaire pour toutes les missions particulières qui s'offraient à moi..., sans lesquelles je n'aurai jamais pu imaginer le 1/100 ème de ce que mes yeux ont vu et que tous mes sens ont ressenti..... Ce qui toutefois ne m'a pas empêché de connaître les soirées interminables et agréables de Tarot, les nombreux paquets de cigarettes partagés au sein de la chambrée et les "débauches de "kro"...(sans perdre une seule bonne occasion) et qui font partie (et je le revendique) intégrante de ma pléiade de "bons souvenirs"..
Je n'ai pas la prétention d'être "Monsieur Propre" et/ou un type bien sous tous les rapports ..., mais je n'ai jamais abusé de l'alcool, j'ai souvent fait semblant... pour faire comme tout le monde... ( la cigarette OUI, j'avoue l'avoir découverte à l'Armée et l'avoir "savourée" ensuite, et beaucoup trop, jusqu'à l'âge 30 ans)...
Si j'avais été comme le plus grand nombre d'appelés (tous grades confondus) je n'aurai pas connu Dakar, la Mauritanie, (Maroc Espagnol) le Mali, Fort Lamy.., ni Adrar, ni Timimoun et surtout "" REGGANE, par tous ces déplacements ou ces missions, lesquels, aujourd’hui, me permettent de me sentir si bien, si jeune et sans soucis quand je suis avec vous sur ce Forum , où ce matin je me suis surpris d'avoir écrits depuis décembre dernier 500 posts... , après un silence de 50 ans...( à peine 1/10ème de la performance d'Alain)..., j'ai ressenti un sentiment étrange...
Oui Alain B., nous avions la chance de "pouvoir" nous émerveiller... avec nos yeux de tous jeunes hommes..., et c'était bien plus excitant que d'essayer d'être celui qui pissait le plus loin... quoique..... l'esprit de compétition motive !
Au fait je n'ai jamais essayé.., et maintenant (rires) il ne faut mieux pas ....., prostate oblige... !
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Georges le Ven 5 Avr - 14:43

Oui, mais nous étions jeunes, d'un niveau intellectuel moyen assez bas, une forte pression de l'encadrement, des possibilités offertes (notamment de transport) nulles.
Voilà pourquoi, en plus des souvenirs, je cultive pas mal de regrets, mais comme 1e jus, était-il possible de faire quelque chose ?
avatar
Georges

Nombre de messages : 5379
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Alain P le Ven 5 Avr - 14:52

Par vos récits je vois que vous avez eu ou su saisir des opportunités: bravo. Mais pour notre part à la 4ième Cspima d'In Amguel, il n'y a eu aucune opportunité de choisir autre chose que la voie tracée par la routine: lever des couleurs, rassemblement au rapport, entretien des véhicules, corvées diverses et variées, repas infect au réfectoire, sieste jusqu'à 15h00, nettoyage armement, chambrée, rata du soir, baissez les couleurs: tout celà entrecoupé selon les jours, par des exercices de tirs, des recherches de voleurs de cables. Et je ne compte pas les gardes assurées en moyenne 1 jour sur 3, ni les footings dans le sable auxquels avaient droits les autres pelotons. A la vérité nous avions une fenêtre pour nous échapper de cette atmosphère: lors des tirs (Bombes), nous partions en missions pour 10 ou 15 jours. A ces occasions, j'en ai eu 4, nous pouvions admirer ces merveilleux paysages et je ne me suis pas privé de faire des photos que je partage avec vous sur le forum....et encore nous n'avons pas été invités à visiter des sites rupestres comme à Timissao et MertouteK où nous étions cantonnés à l'extérieur du village avec interdiction d'entrer en contact avec les autotochnes.
Oui nous avions les yeux ouverts vers l'extérieur, nous nous intéressions à ce qui nous entourait, mais nous étions encadrés.
Nous sommes repartis d'In Amguel sans aucune visite organisée ainsi que celà était pratiqué dans d'autres armes: pas vu Tamanrasset, pas vu l'Assekrem c'eut été un minimum...!
Peu de temps avant mon départ, j'eus la satisfaction de voir un jeune Cyrard empétré dans des calculs d'astronomie avec coordonnées polaires aligner des formules sur un tableau ...j'ai regardé 30 secondes..et je suis reparti sans rien dire puisqu'il ne m'avait jamais adressé la parole: petit plaisir quand même.



Dernière édition par Alain P le Ven 5 Avr - 18:07, édité 1 fois
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6355
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

oppportunités...

Message  Philippe le Ven 5 Avr - 15:48

Alain P a écrit:Par vos récits je vois que vous avez eu ou su saisir des opportunités: bravo. Mais pour notre part à la 4ième Cspima d'In Amguel, il n'y a eu aucune opportunité de choisir autre chose que la voie tracée par la routine: lever des couleurs, rassemblement au rapport, entretien des véhicules, corvées diverses et variées, repas infect au réfectoire, sieste jusqu'à 15h00, nettoyage armement, chambrée, rata du soir, baissez les couleurs: tout celà entrecoupé selon les jours, par des exercices de tirs, des recherches de voleurs de cables. Et je ne compte pas les gardes assurées en moyenne 1 jour sur 3, ni les footings dans le sable auxquels avaient droits les autres pelotons. A la vérité nous avions une fenêtre pour nous échapper de cette atmosphère: lors des tirs, nous partions en missions pour 10 ou 15 jours. A ces occasions, j'en ai eu 4, nous pouvions admirer ces merveilleux paysages et je ne me suis pas privé de faire des photos que je partage avec vous sur le forum....et encore nous n'avons pas été invités à visiter des sites rupestres comme à Timissao et MertouteK où nous étions cantonnés à l'extérieur du village avec interdiction d'entrer en contact avec les autotochnes.
Oui nous avions les yeux ouverts vers l'extérieur, nous nous intéressions à ce qui nous entourait, mais nous étions encadrés.
Nous sommes repartis d'In Amguel sans aucune visite organisée ainsi que celà était pratiqué dans d'autres armes: pas vu Tamanrasset, pas vu l'Assekrem c'eut été un minimum...!
Peu de temps avant mon départ, j'eus la satisfaction de voir un jeune Cyrard empétré dans des calculs d'astronomie avec coordonnées polaires aligner des formules sur un tableau ...j'ai regardé 30 secondes..et je suis reparti sans rien dire puisqu'il ne m'avait jamais adressé la parole: petit plaisir quand même.

Ton post Alain résume également ce que deux potes (des mecs biens) arrivés à Tindouf en même temps que moi ont vécu des affectations sans appel.
L'un était instituteur dans le civil et a été affecté dans les services administratifs du GSM auprès du Commandant et à ce titre il n'a fait aucune mission dans le désert.. Je l'ai emmené quelques fois dans les alentours de la base pour qu'il puisse se faire une toute petite petite idée de ce qui nous entourait et de la piste...
L'autre était "cuisinier de métier" et a été affecté aux fourneaux du "Mess" de la base principale.. Il n'a rien fait d'autre durant son séjour.. Pour lui également il n'a connu que de courtes escapades avec moi autour de la base en 6x6...
Ils auraient sûrement aimé sortir de temps à autre mais leur affectation ne leur permettait pas... Par opposition j'ai eu la chance de choisir "le job de pistard".... parce que ( d'après un adjudant) j'avais fait des études en "constructions mécaniques".. comme quoi si j'avais déclaré "études de droit" je passais peut-être à côté de l'Aventure... J'ai eu du bol !
Cela n'empêche pas que dans mon poste certains gus ne souhaitaient pas sortir du poste et pensaient surtout boire de la bibine. !
avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Alain P le Ven 5 Avr - 16:00

Philippe a écrit: Par opposition j'ai eu la chance de choisir "le job de pistard".... parce que ( d'après un adjudant) j'avais fait des études en "constructions mécaniques".. comme quoi si j'avais déclaré "études de droit" je passais peut-être à côté de l'Aventure... J'ai eu du bol !
Cela n'empêche pas que dans mon poste certains gus ne souhaitaient pas sortir du poste et pensaient surtout boire de la bibine. !

Je suis entièrement d'accord avec toi: mais il faut être au bon endroit au bon moment. Et faire le bon choix: mais celà est une autre histoire.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6355
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Alain le Ven 5 Avr - 19:22

500 posts... , après un silence de 50 ans...( à peine 1/10ème de la performance d'Alain)..
Phil, faut pas délirer... je suis là depuis le début, et, c'est vrai, au départ, j'ai beaucoup posté, et même quelquefois des choses intéressantes...
Depuis, j'essaie d'être le trait d'union, un peu l'animateur de cette bande de copains, j'ai quelquefois l'impression de ne plus avoir rien à dire sur cette période, qui, somme toute, n'aura duré qu'un an... et ça fait quand même plus de 5 ans qu'on en parle !!!

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo





-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 12462
Age : 73
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Forum

Message  Philippe le Sam 6 Avr - 9:47

Alain a écrit:
( à peine 1/10ème de la performance d'Alain)..
<<......................................... cette période, qui, somme toute, n'aura duré qu'un an... et ça fait quand même plus de 5 ans qu'on en parle !!!.>>

Cinq ans que le forum permet à "d'ex - gamins de 20 ans" d’échanger sur leur ressentiment et sur leur vécu d'un service militaire atypique fait..., de sable..., de paysages somptueux..., et de souvenirs variés, personnels (parfois intimes) du Sahara... qui, cet envoûtant désert, n'est autre que le point de convergence et le lien d'une sincérité amicale....
Alain tu as créé un "outil" que tu as mis au service de la Camaraderie, de l'Amitié dans un Esprit qui me ravit depuis plus de trois mois... Un seul mot : Merci.
SLC.
Phil
.

avatar
Philippe

Nombre de messages : 8447
Age : 75
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: DES MECS BIEN...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum