Les Trains... du désert et d'ailleurs

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Bernard le Sam 19 Fév - 11:10

Ha l'odeur de l'huile de coupe , Maintenant que j'ai quitté l'atelier depuis cinq ans, Je retournais au moins une fois par semaine revoir mes anciens salariés, depuis six mois c'est terminé. aussi quand le manque survient, je vais chez un ex confrère pour sentir, pour voir, pour écouter la mécanique, une vrai drogue.

Quand j'ai l'occasion de voir une locomotive " froide" je ne ressens pas cette communion de la mécanique. par contre a coté d'une loco sous pression, Que du bonheur. A développer ?

L'entreprise il y a 30 ans





A pleine vapeur
[
avatar
Bernard

Nombre de messages : 2758
Age : 71
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Bernard le Sam 19 Fév - 13:42

avatar
Bernard

Nombre de messages : 2758
Age : 71
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Bernard le Lun 21 Fév - 7:36

A suivre
Donc voila cette page de ma petite enfance, elle est dans ma mémoire et comme vous pouvez le voir je n'était pas vieux, nous habitions a coté de la gare sur la ligne de banlieue et de fret de Creil a Persant-Beaumont. Mon père était je ne sais pas le nom "agent de voie". Sur la ligne du nord a cette époque la signalisation était encore manuelle comme sur les photos avant ce message. Ce poste était a Saint Maximin sur la ligne nord a coté de Creil a 4 km de notre maison et il n'y avait pas de gare, mon père dans sa petite guérite s' occupait de faire fonctionner les sémaphores au passage des trains. Cette ligne était trés importante par le trafic, ses trains prestigieux, la flèche d'or entre autres. le dimanche nous allions avec notre mère mon frère et moi a pieds rejoindre mon père pour le repas du midi puis nous passions l'après midi a regarder les trains passés il faut dire que cette portion de voie est dans une tranchée la cabine a 1,5 m de la voie et que le bruit et les vibrations lors du passage des exprès était impressionnant. Je revoie mon père contrôler le passage des convois, il s'assurait que tout était OK après le dernier wagon, Le feu rouge, une éventuelle boite chaude, une bâche flottante, enfin ce que nous connaissons de moins en moins "la conscience professionnelle". Nous étions bien sage sur notre banc pour voir le spectacle, toujours a l'heure, la FLECHE D'OR dans un bruit d'enfer qui en passant écrasait la pièce de monnaie en alu que mon père avait mise sur le rail, J'avais les yeux ronds comme cette pièce qui était devenue énorme . Comme ces souvenirs sont bons, voila j'arrête car cette pièce en alu n'a plus cours maintenant.

Je suis a gauche
avatar
Bernard

Nombre de messages : 2758
Age : 71
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Georges le Lun 21 Fév - 8:57

Bien sage le petit bonhomme avec sa maman. Vous habitiez boulevard de la gare peut-être ?








avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Bernard le Dim 4 Sep - 14:15

Pour les amateurs de locomotives a vapeur.

Sur youtube " la liaison train a vapeur la bête humaine."

En avant pour 11 mm de bonheur.
avatar
Bernard

Nombre de messages : 2758
Age : 71
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Georges le Dim 4 Sep - 18:59

Excellent Bernard, ça pourrait durer des heures, et ce serait avec plaisir !
Et comme disait mon chef quand on voyait passer une loco à vapeur (en 1965.....):
"et dire qu'ils ne connaissaient pas les tolérances" ils faisaient suivant
les plans: glissant/ glissant juste/ serré/ très serré , et ça fonctionnait !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Bernard le Dim 4 Sep - 20:21

encore une super vidéo, pour les amateurs de mécanique.
avatar
Bernard

Nombre de messages : 2758
Age : 71
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Christian S le Dim 4 Sep - 23:46

Belles vidéos Bernard!

Je découvre en particulier, la conception des chaudières.
Ce qui m'amène à faire le rapprochement avec l'accident qui s'est produit à proximité de Chambéry, la semaine dernière.
8 brûlés dont deux grièvement. En cause: un jet de vapeur dans la cabine de pilotage.

Il s'agit d'une 241 P 17, fabriquée en 1949 au Creusot (de la même famille que le 141 P dont il est question dans la vidéo).
Elle a été restaurée par l'association « Les Chemins de fer du Creusot »
D'après ce que j'ai lu, c'est la plus la plus grosse locomotive à vapeur qui roule en Europe. Elle est classée monument historique.

http://alpes.france3.fr/info/savoie--explosion-dans-un-train-de-collection-70166468.html?onglet=videos&id-video=000302908_CAPP_LesexplicationsduCapitaineGoissonpompierde_280820111952_Au


avatar
Christian S

Nombre de messages : 1223
Age : 71
Localisation : La Verpillière - Isère
Date d'inscription : 17/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Georges le Lun 5 Sep - 9:52

Toujours intéressant ce sujet, avec ses commentaires vieillots d'époque !
avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re : les trains du désert... et d'ailleurs

Message  DUQUERROY Jean Pierre le Lun 5 Sep - 12:34

Petite contribution musicale : Arthur Honegger et sa Pacific 231.

http://youtu.be/rKRCJhLU7rs
avatar
DUQUERROY Jean Pierre

Nombre de messages : 1538
Age : 72
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Rafale

Message  J.J.O. le Mer 4 Jan - 13:54

Salut à tous,

La Rafale a été un train mythique pour des milliers d'appelés dont certains d'entre nous.
J'en avais entendu parler "à l'époque" mais je n'ai pas eu la chance de voyager d'Oran à Béchar par voie terrestre.
Aux dires de tous les utilisateurs, c'était pour le moins "folklo" …
Avant de recueillir quelques nouveaux témoignages d'époque, l'actualité :
Le Rail Maghreb n°17 • Août 2010
Oran-Béchar : la ligne est ouverte

Béchar, 25 décembre 1990. Le train à destination d’Oran vient de partir. L’émotion est grande parmi la population qui plus d’un siècle durant a été habituée à emprunter ce mode de transport qui reliait sur 700 km la capitale du Saoura à Oran, le tout en 24 heures. En ce jour de Noël nul ne sait quand il sera possible de revoir un train s’arrêter dans la Gare du Maroc, comme on surnomme celle de Béchar. Un surnom qui s’explique par le fait qu’une voie ferrée de 420 km reliait Béchar à Oujda, de l’autre côté de la frontière, pour acheminer de la houille extraite de Kenadsa, vers Oran et Alger et alimenter ainsi les centrales électriques ou le usines de ciment. Le silence qui s’installe alors dans le bâtiment construit à la fin du 19e siècle va se prolonger durant 20 ans. Les trains “Inox” et “la Rafale”, familiers des habitants de toute cette partie de l’Algérie, sont remisés au bénéfice de transporteurs routiers qui au fil des ans vont prendre la place laissée vacante. Au total, une quarantaine de transporteurs privés vont donc assurer quotidiennement la liaison entre Béchar et Oran. Grâce à eux, le Saoura va éviter l’enclavement, le coût de l’autre moyen de transport encore disponible, l’avion, étant prohibitif pour une population aux revenus modestes.

Depuis le 5 juillet dernier, le jour même du 48e anniversaire de l’indépendance du pays, le train a à nouveau retrouvé le chemin de Béchar. Certes, ce n’est plus la même voie à l’écartement 1055 mm puisqu’une nouvelle ligne à l’écartement standard a été construite plus à l’ouest, mais le retour du rail dans cette région, ouvre de nouvelles perspectives de développement économique pour toute cette façade ouest du pays.
avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Christian S le Jeu 5 Jan - 22:05

Je n'ai pas connu ces trains, mais en fouillant le net, j'ai trouvé les informations et photos qui suivent,
cela vous rappellera peut-être des souvenirs ...

http://www.lerail.com/spip.php?article664

http://fr.narkive.com/2006/1/28/1695562-trains-rafale-et-inox.html










avatar
Christian S

Nombre de messages : 1223
Age : 71
Localisation : La Verpillière - Isère
Date d'inscription : 17/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  J.J.O. le Ven 6 Jan - 8:57

A première vue, pour "La Rafale" algérienne, il n'y a pas de photo de motrices sur le Net.
On apprend toutefois qu'une d'autres "La Rafale" ont circulé en Indochine, plus ou moins blindés et toujours pourvus de plateformes lourdement chargées à l'avant pour déclencher d'éventuelles mines, dispositif semblable à celui d'Algérie.
Le site perregaux-mohammadia a écrit:Description de « la Rafale », 2 ou 3 wagons plats avec des sacs de sable (dispositif anti-mines) ensuite 1-2 voire 3 locomotives diesel, joliment décorées de plaques de tôle faisant office de blindage parsemées de nombreux trous de balles qui pouvaient servir à l'aération des moteurs. Ces locos permettaient de tracter l'ensemble du train à des vitesses proches des 30 km/heure sur le plat !!! Ensuite nous avions les wagons de marchandises qui devaient transporter du matériel, et autres marchandises.
DUQUERROY Jean Pierre a écrit:La voie de la Rafale avait pour origine la gare de Perrégaux (reliée à Oran par l'artère transversale à voie normale (1,435 m) et s'arrêtait à Béchar.
Perregaux avait une petite gare "comme chez nous", construite dans les années 1870 et quelques :

La ligne atteindra la toute jeune ville de Colomb-Béchar en 1906.

avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Alain P le Ven 13 Jan - 15:52



La ligne avait été construite plus de trente km au delà de Colomb-Béchar. Plusieurs tracés avaient été étudiés: en particulier ceux qui figurent sur ce plan. L'itinéraire de In Ziza, Silet, Timissao ne passait pas trés loin de notre base (80 à 100 km).
Mais les raisons financières, les progrés de la route et de l'avion mettront un terme à tous ces projets.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 6460
Age : 77
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  marcel le Dim 15 Jan - 11:00

L'oublié du désert :
-
Jules Jacques, né en 1866, est capitaine de l’armée française lorsqu’il est chargé entre 1897 et 1899 de procéder aux
relevés topographiques en Algérie en vue de la réalisation du mythique transsaharien : l’axe Méditerranée Niger.
-
Il a une passion, partager son regard grâce à la photographie. Il possède un Verascope, un petit appareil photographique à deux objectifs dont les angles décalés donnaient aux photographies sur plaque de verre un effet stéréoscopique à condition de les regarder dans un boîtier spécial, naturellement appelé stéréoscope.
-
http://pppl.blog.lemonde.fr/2011/11/29/loublie-du-desert/
-

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2387
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Gérard le Dim 15 Jan - 12:20

study

De belles archives enfin exhumées , après avoir été cachées pendant trois générations .
( alors qu ' à l ' époque , on ne connaissait pas le " secret-défense " )

avatar
Gérard
Administrateur

Nombre de messages : 2968
Age : 75
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 21/01/2011

http://hoggar-cemo.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  J.J.O. le Sam 28 Jan - 9:41

Une gare sans train ?

Sur cette photo d'André MERCIER, prise à ADRAR vers 1960, on voit un beau bordj portant mention "Méditerranée-Niger", du nom du projet de train qui s'arrêta au Sud de Béchar, vers Abadla, soit plusieurs centaines de Km au Nord d'Adrar.
On y croyait encore en pleine guerre d'Algérie ?

avatar
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 71
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  marcel le Sam 28 Jan - 14:33

Les petits trains de la Grande Guerre

http://www.ecpad.fr/les-petits-trains-de-la-grande-guerre

Cliquer sur "Voir la galerie photo" et "Lancez le diaporama".
Ou bien cliquez sur "Photo suivante" (il y en a un paquet...)
Et remarquez les képis, au passage !

Et aussi, des extraits de films d'époque :

http://www.ecpad.fr/les-petits-trains-de-la-grande-guerre-2

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2387
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Georges le Sam 28 Jan - 16:07

C'est extra, j'ai beaucoup aimé.
avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  marcel le Mar 31 Jan - 13:21

Voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9052912m.r=voiture.langFR

Voiture micheline italienne ; ligne Rome Turin : [photographie de presse] / Agence Mondial :



_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2387
Age : 79
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Georges le Mar 31 Jan - 17:05

Nous avons aussi eu une ligne de "petit train" reliant Vannes à Port-Navalo, qui s'arrêtait d'ailleurs à la gare de st Armel (ou je réside).
La ligne créée en 1909, la traction était assurée par une loco "Pinguely" , ensuite, en 1931 utilisation de locos électriques à acculumateurs (déjà).
Le système n'étant sans doute pas satisfaisant, remplacement en 1935 par des diesel- électriques Brissonneau & Lotz. Fermeture de la ligne : 1947.
Le plus bizarre, c'est qu'en 1965, après avoir quitté notre cher désert, j'ai été embauché dans cette boite pour construire entre autres..........
des locos ! J'y suis resté 25 ans, avant qu'ils me virent (à regret) pour bons et loyaux services !


avatar
Georges

Nombre de messages : 5500
Age : 73
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re : les trains du désert... et d'ailleurs

Message  DUQUERROY Jean Pierre le Mar 31 Jan - 20:47

LA MICHELINE : Nom donné à un engin roulant sur des roues spéciales brevetées par la Société Michelin.
Le modèle dont Marcel présente la photo est un type 11 de 24 places. Le seul inconvénient de ce modèle (similaire à une semi-remorque) était d'avoir en bout de ligne un pont tournant ou un triangle de retournement.
En effet, il ne possédait qu'un poste de conduite. L'ensemble se composait d'un tracteur à 3 essieux dont 1 central moteur et sa remorque posée sur 2 essieux porteurs, d'où son apparence de camion.
Le modèle suivant possédait un poste de conduite en hauteur et les dernières une cabine à chaque extrémité.
Des modèles à plusieurs caisses vinrent compléter la gamme et furent exploitées en France juqu'en 1952.
Le terme "Micheline" fut conservé, à tort, pour désigner par la suite les autorails.
avatar
DUQUERROY Jean Pierre

Nombre de messages : 1538
Age : 72
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Robert le Mer 1 Fév - 9:49

Une Micheline des années 30
On retrouve la même dans le musée Michelin
avatar
Robert

Nombre de messages : 656
Age : 71
Localisation : loire
Date d'inscription : 24/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  claudius le Mer 1 Fév - 12:39

Cette micheline des années 30 est exposée au musée du train à Mulhouse.

En voici une autre dans ce même musée

avatar
claudius
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 830
Age : 77
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  claudius le Mer 1 Fév - 12:42




Compte tenu du prix des carburants ce genre de véhicule va reprendre du service !!!
avatar
claudius
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 830
Age : 77
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 09/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trains... du désert et d'ailleurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum