BELLIGNAT...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  MEDRANO le Dim 20 Avr - 9:38

Suisses-, je bête, mais c' est Edgar.... mais non pas Quinet, Faure, bien sur.
Reusement que tu étais là Patrice et que tu connait ton Pinay sur le bout des doigts. Encore merci.
MEDRANO
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 76
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  MacGyver le Dim 20 Avr - 10:59

MEDRANO a écrit:Suisses-, je bête, mais c' est Edgar.... mais non pas Quinet, Faure, bien sur.
Reusement que tu étais là Patrice et que tu connait ton Pinay sur le bout des doigts. Encore merci.

Labesse comme dirait Antoine.
MacGyver
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 75
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty La GTJ, Transjurassienne et forestière

Message  Valérie le Lun 21 Avr - 23:33

Comme promis...

Commençons par une carte pour voir un peu plus clair...
BELLIGNAT... - Page 2 Cartes10

La GTJ (Grande Traversée du Jura), nous invite à traverser le Massif du Jura en empruntant des pistes balisées sur 380 km, traversant le Jura du Nord au Sud, en passant par trois départements (le Doubs, le Jura et l'Ain), de Mandeure dans le Doubs à Culoz dans l'Ain.
La GTJ peut se faire soit en ski de fond, soit en raquettes, soit en traîneaux, mais aussi en saisons hors hiver, en VTT.

La GTJ a donnée naissance à la Tranjurassienne...

La Transjurassienne a été créée en 1979 par Jacky Mandrillon et Georges Berthet (elle s'appelait alors la Progressime). La Transjurassienne est devenue depuis le plus grand événement de masse du ski français : plus de 3500 concurrents se mesurent chaque année sur les 76 km d'un parcours traversant les départements du Jura et du Doubs, avec une petite boucle en Suisse, dans la vallée de Joux.

Depuis 1979, chaque troisième dimanche de février, des milliers de personnes se retrouvent dans le Massif du Jura pour célébrer le ski nordique (ski de fond). Elle relie deux places fortes du ski de fond, Lamoura dans le Jura et Mouthe dans le Doubs, traversant successivment dix villages nichés au coeur du Massif du Jura. C'est une course connue mondialement.

Mon grand-père m'ayant appris à skier (non sans mal parce que Valou était tête de mule...un grand merci à mon Papy pour sa patience !!!!!), mon rêve de gosse était de participer à la Transjurassienne... peut-être un jour mais il faudrait que je me remette sur des skis...

A 19 ans, je suis devenue secouriste à la Croix-Rouge. Hé hop ! Nous participons à une Transjurassienne ! Le bonheur ! Du monde à perte de vue, des Husky et des Mushers... Pour vous, c'est le grand désert jaune, mais pour moi c'est le désert blanc... Une ambiance de fête très chaleureuse malgré le froid mordant...

Quelques années avant, mon oncle, grand sportif, et sa bande de copains, ne pouvaient plus attendre que la neige fasse son apparition. C'était en plein été. Pas moyen de faire une GTJ... Qu'à celà ne tienne ! Ils lancent l'idée de faire une course d'orientation en VTT. Cette course a été faite en septembre, quand la pluie est au rendez-vous et que tous les chemins des bois sont boueux. Au départ, la Forestière n'était qu'une toute petite course pour amuser mon oncle et ses amis. Au fil des années, elle devint vite une manifestation sportive de haut niveau, elle aussi connue mondialement. En temps que secouriste, chaque année en septembre, j'étais sur le pied de guerre pour cette manifestation. J'ai soigné de nombreux bobos, allant de la simple égratignure à la fracture ouverte. Nous voyions ces pauvres participants couverts de boue, grelottants, mais le sourire jusqu'aux oreilles !

Je vous mets une photo de mon Tonton, pour la promotion de la Forestière de l'année dernière. Cette photo est extraite du magasine Sport et Vie de janvier/février 2008. Vu que mon Tonton approche de la cinquantaine, il a décidé il y a quelques années de ne plus participer à cette compétition, mais il continue de la promouvoir et d'encourager les participants. C'est le petit monsieur au milieu, qui brandit une clarine...

BELLIGNAT... - Page 2 Belle_10

Bon, je m'arrête là pour ce soir... Demain je verrai pour vous faire découvrir les villages de la Tranjurassienne...
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 8:59

Valou a écrit:
A 19 ans, je suis devenue secouriste à la Croix-Rouge. Hé hop ! Nous participons à une Transjurassienne ! Le bonheur ! Du monde à perte de vue, des Husky et des Mushers... Pour vous, c'est le grand désert jaune, mais pour moi c'est le désert blanc... Une ambiance de fête très chaleureuse malgré le froid mordant...

En temps que secouriste, chaque année en septembre, j'étais sur le pied de guerre pour cette manifestation. J'ai soigné de nombreux bobos, allant de la simple égratignure à la fracture ouverte.
Valou,
Tiens donc la CRF ! J'ai commencé à 16 ans à la Protection Civile. 7 ans de bons et loyaux services à me taper des manifs d'étudiants, des mattchs de rugby au Stade Olympique de Colombes, à suivre des marathons, à écouter les Stones au Parc des Princes. Pis, les States et au retour, 2 ans à la CRF. Je passe d'un camp à l'autre pour finir à l'Unité Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile. Retour à mes premiers amours secouristiques !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 10:17

Fred a écrit:Tiens donc la CRF ! J'ai commencé à 16 ans à la Protection Civile. 7 ans de bons et loyaux services à me taper des manifs d'étudiants, des mattchs de rugby au Stade Olympique de Colombes, à suivre des marathons, à écouter les Stones au Parc des Princes. Pis, les States et au retour, 2 ans à la CRF. Je passe d'un camp à l'autre pour finir à l'Unité Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile. Retour à mes premiers amours secouristiques !

Pour moi aussi, 7 ans à la CRF. Matchs de rugby en bordure de terrain où on recevait très souvent le ballon sur le dos, où on priait très fort pour que le n°1 et le n°2 se relèvent de la mêlée..., des postes de secours divers et variés dont le tour cycliste de l'Ain, la Transjurassienne, la Forestière (ou on campait sous les toiles de tentes pendant 3 jours), la Triatspiridone (course d'orientation en forêt dont les bénéfices étaient reversés pour la mucovicidose), des tournois sportifs divers, et ce que j'adorais par dessus-tout, des stages d'un week-end tous les trois mois aux urgence d'un hôpital pour parfaire notre instruction..., des postes de secours aussi pour des courses hypiques, et plein d'autres choses... Depuis, j'ai arrêté, plus le temps mais surtout plus envie... mais pendant 7 ans, tous mes week-end étaient rythmés par les postes de secours et par les formations.
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 11:00

Valou,
Ben, tu vois le secourisme m'a aidé à surmonter le vendredi après le braquage. Une collègue très choquée était en larmes sur son bureau. Hop, casquette secouriste et intervention en live. J'ai chassé mes soucis pour l'aider. Très utile le secourisme.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 11:06

Pour la petite histoire ma belle sœur, Dominique ROBERT, a participé plusieurs fois à la transjurassienne et en est revenue avec les doigts de la main droite complètement gelés.
BELLIGNAT... - Page 2 Dom


Dom (épouse de mon frère Michel ROBERT) avait échappé à l'amputation qu'on lui préconisait à l'hôpital de Pontarlier grâce à un transfert en hélicoptère à Chamonix où il a été décidé qu'il était possible de conserver tous les doigts.

Dom qui participait à tous les raids Gauloises et en gagné un en 1990 avec l'équipe du GIGN, s'est tuée accidentellement lors du raid de 2003 en Kirghizie.
Lire ici
et un autre article ici

Sa fille Cristelle a pris le relais et participe à presque tous les X Adventure raid series où elle est bien classée au niveau mondial.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 11:17

Jean-Marie, je suis désolée d'avoir ravivé de tels souvenirs...
Je voulais vous parler aujourd'hui des villages de la GTJ (géographie et un peu d'histoire), mais si c'est trop douloureux pour toi, je comprendrai et je m'abstiendrai de publier tout ça.
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 11:43

Pas du tout Valou, d'en parler la fait revivre.
De toute façon Dom ne rêvait pas de finir dans son lit.
Continue.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Alain le Mar 22 Avr - 11:54

Tu as raison, JM, de tels personnages hors du commun, vivent pleinement leurs passions, jusqu'au bout ...
Ils sont heureux

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo

BELLIGNAT... - Page 2 Telety10BELLIGNAT... - Page 2 Montag13


-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
Alain
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 14351
Age : 76
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Les villages de la Transjurassienne

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 15:09

Pour faire cet article, j'ai pioché des photos sur le net. Si des visiteurs s'aperçoivent que les photos sont leur propriété et qu'il sont dérangés par leur publication ici, merci de le signaler gentiment à l'administrateur, je ferai le nécessaire pour les enlever.

Je vous remets ma petite carte...
BELLIGNAT... - Page 2 Cartes11


Villers-Le-Lac.
BELLIGNAT... - Page 2 300px-11

Situé dans le département du Doubs, région de Franche-Comté, canton de Morteau.
Le village doit sa renommé à la superbe cascade du Saut du Doubs, haute de 27 mètres, site naturel classé de France. Nous pouvons faire des ballades en calèche pour visiter le site et les paysages somptueux de Haut Doubs, ses fermes pittoresques, s'arrêter au belvédère pour admirer les Gorges du Doubs et repartir en direction du Saut du Doubs au rythme du cheval comtois. Nous pouvons aussi admirer le musée de la montre ancienne.


Les Fourgs
BELLIGNAT... - Page 2 Les_fo10

1080 habitants, appelés les Bourris. Le village des Fourgs est situé sur le plateau le plus élevé du Doubs, à une altitude de 1100m, au pied des derniers sommets du Jura. Tout d'abord à vocation agricole et ouvrière, le village s'est ouvert progressivement au tourisme qui reste à caractère familial. L'église reconstruite au XIXème siècle avec de la pierre bleutée du pays domine la cité.. La Chapelle du Tourillot a été édifiée sous le ministère de l'abbé Félix Balanche en 1925 à la suite d'un voeu public (le village a été préservé de l'invasion des troupes étrangères pendant la guerre 1914-1918).


Métabief
BELLIGNAT... - Page 2 Metabi10

Toujours dans le département du Doubs. Les habitants sont appelés les Chats Gris.
Métabief est une satation de montagne qui connaît uenactivité hivernale, avec le ski alpin, le ski de fond, raquettes etc..., mais aussi une activité estivale avec les randonnées et le VTT.
Les spécialités culinaires locales sont principalement fromagère : le comté, le morbier, la cancoillotte, le mont d'or (fromage saisonnier d'hiver), le petit sancey (en été). Toutes les charcuteries fumées (souvent eu tuyé), comme la viande des grisons, brési, jambon de montagne.


Mouthe
BELLIGNAT... - Page 2 Mouthe10

Nous sommes encore dans le Doubs. Les habitants de Mouthe sont appelés les Meuthiards. Mouthe est situé près de la frontière Suisse. Ce village est surnommé "village le plus froid de France", ou "la petite Sibérie", car on y a relevé plusieurs records de température (-36,7°C en 1968 ; -35°C en 1971 et surtout -41°C en 1985). Le Doubs, rivière qui donne son nom au département, prend sa source à 2 km de Mouthe.

En 1077, Simon de Vexin, originaire de Crépy-en-Valois, qui fut comte d'Amiens, de Vexin et de Valois, se retire dans un monastère près de Saint-Claude. Pour s'infliger des mortifications plus sévères, il décide avec quelques compagnons de remonter aux sources du Doubs et d'y fonder un ermitage. Cet ermitage deviendra un petit prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Oyen de Joux. Malgré les rudes conditions climatiques, quelques paysans s'installent et fondent le village de Mouthe.


Chapelle des Bois
BELLIGNAT... - Page 2 Chapel10

Et encore dans le Doubs. Je n'ai malheureusement pas beaucoup d'infos sur ce village. Juste qu'il se trouve à 1006m d'altitide (mini) et 1374m d'altitude (maxi).


Bellefontaine
BELLIGNAT... - Page 2 Panora10

Et nous arrivons dans le Jura ! Les habitants sont appelés Bellifontains ou encore les Bicans. Altitude 760m (mini) et 1302m (maxi).


Bois d'Amont
BELLIGNAT... - Page 2 Lr_boi10

Village du Jura, situé sur la frontière Suisse, ses maisons sont disséminées le long des rives de l'Orbe. Bois d'Amont fait partie de la station été-hiver des Rousses (avec les communes des Rousses, de Prémanon et de Lamoura).
Ses habitants sont appelés les Bois-d'Amoniers.
Le musée de la boissellerie présente l'histoire des fabrications locales : cabinets d'horloges comtoises, boîtes à fromage, skis, tavaillons.

Quelques particularité de ce village : c'est le plus long village de France par rapport à son nombre d'habitants, plus de 4 km de long pour seulement 1500 habitants. Il tire son nom des moines de Saint-Claude, qui, au Moyen-Age venaient défricher leur bois dans une région à l'amont de Saint-Claude, le futur Bois-d'Amont. Il possède le seul clocher Comtois dit clocher à dôme à impériale, qui soit totalement cylindrique, alors que les 664 autres clochers comtois sont à 4 faces.

De 1780 à 1850, plusieurs artisans se spécialisent dans la fabrication de caisses pour horloge comtoise. Ces caisses sont faites en bois d'épicéa, puis peintes de motifs floraux. Ces caisses servent à abriter les mécanismes de comtoises fabriquées à Morez ou à Morbier. Les dernières caisses sont fabriquées dans les années 1930.


Les Rousses
BELLIGNAT... - Page 2 Les_ro10

Commune du département du Jura, Les Rousses est également le nom de la station touristique composée de 4 villages : Les Rousses, Bois d'Amont, Lamoura, Prémanon. La station aux 4 villages compte 220 km de pistes de ski de fond et un domaine important de ski de piste (les Tuffes, la Dôle, le Boirmont). Une partie du domaine de ski de la station des Rousses se situe en Suisse. Les habitants de sRousse sont les Rousselands.
Le nom du village des Rousses provient probablement d'une forme dialectale "les Rôtz", signifiant "les Roches" en franco-provençal. Une autre étymologie : le mot "rousses" est fréquent dans le région mocrotoponymie (noms de champs, de lieux-dits) pour désugner des zones défrichées ou des cabanes de branchages (du latin "ruptias", branches "cassées"). Il s'agit de toute manière d'un nom lié au défrichement médiéval. Une autre explication, fort contestée, a été proposée, selon laquelle le nom des Rousses viendrait de la couleur du gibier qu'on y chassait, composé essentiellement d'animaux au pelage roux.

Terre de pâtures et d'estives, le village proprement dit n'a vu le jour qu'au début du XVIème siècle lorsque les techniques agricoles et la vulgarisation de l'utilisation de la faux, permirent de récolter suffisamment d'herbe pour nourrir les bêtes au cours des longs lois d'hiver. Les Rousses doit donc son nom à l'apparition de la faux.
Les premiers habitants se sont installés sur l'axe naturel de communication qui rtaverse la chaîne du Jura puis, qui, par le Col de la Givrine permet un accès relativement aisé à la grande plaine Suisse.


Lajoux
BELLIGNAT... - Page 2 Lajoux10

Plus haut village du Massif du Jura, Lajoux s'élève sur la droite de la Valserine, en face du Col de la Faucille. Il partage avec la station des Rousses, l'emblématique forêt du Massacre, où nichent encore quelques rares Grands Tetras, qui témoignent d'une gestion raisonnées des activités et de la fréquentation.
Un artisan perpétue l'activité traditionnelle de layetterie datant de 1885, en fabriquant de petits meubles en bois à tiroirs tous assemblés à la main. Le village abrite le siège administratif des Hautes-Combes et celui de la Maison du Parc Naturel Régional du Haut Jura.


Bellecombe
BELLIGNAT... - Page 2 Bellec10

Bellecombe est un tout petit village de 92 habitants, dans le Jura. Elle se situe à 1260m d'altitude. Les habitants se nomment des Bellecombiens.


La Pesse
BELLIGNAT... - Page 2 La_pes10

Toujours dans le Jura, la Pesse est à 1170m d'altitude. Les habitants se nomment les Pesserands et les Salle-Prunetaises.
Le territoire de la commune de la Pesse s'appuie : au nord, sur Coiserette et les Moussières ; à l'est sur Bellecombe, et dans l'Ain, sur Forens et Chezery ; au sud dans l'Zin sur Champfrommier et Belleydoux (se prononce Blédoux : petit coucou à mon grand-père qui m'a appris à skier ici, et avec mon accent du sud, je prononçais : bélédou) ; à l'ouest sur les Bouchoux.

Le village de la Pesse est solidement planté au centre du territoire des Hautes-Combes dont l'habitat est le plus élevé du Haut-Jura. La Pesse est inclus dans le Parc Naturel Régional du Haut-Jura.
Nous pouvons aussi admirer à La Pesse, un élevage de bisons... Et c'est dans ce village que j'ai connu le festival des Vieilles Charrue, festival rock/celte... Mon Tonton (la belle vache prise en photo dans un de mes posts plus hauts) m'y avait emmené... Il faut dire que l'on a que 14 ans d'écart, c'est un peu mon grand frère...


Giron
BELLIGNAT... - Page 2 Giron10

Et nous arrivons dans l'Ain... Giron est un tout petit village, à 1000m d'altitude. J'ai fais beaucoup de postes de secours à Giron, notamment pour les courses de caisses-à-savon ! Plus de 120 km de pistes de ski nordique : ski de fond, raquettes, marche nordique, VTT, bref, Giron est très très sportif ! Il a même vu les premier skis à roulettes et les skis sur herbes (hé hé hé... mon Tonton était encore de la partie avec ses idées novellistes ! Là, pour l'instant, il est en train de lancer le Ice Surf : une planche à voile pour la neige... non non, ce n'est pas une blague...).


Et enfin, pour finir, le Plateau de Retord
BELLIGNAT... - Page 2 300px-10
BELLIGNAT... - Page 2 300px-12
BELLIGNAT... - Page 2 La_pes12
BELLIGNAT... - Page 2 Traine10

A une moyenne de 1000m d'altitude, le plateau de Retord se situe dans l'Ain, entre le Haut-Valromey (au sud), Bellegarde (au nord-est) et Nantua (au nord-ouest) et est délimité plus précisément au nord par le hameau de Cuvéry (faisant partie de la commune de Châtillon en Michaille) et au sud par Hotonnes.

Vaste espace de prairies et de forêts, le Plateau de Retord reste préservé de l'activité humaine. On y apratique le ski de fond l'hiver et la randonnée ou le VTT l'até. Le Plateau est éfgalement un lieu d'entraînement du biathlon. Plusieurs championnes en sont originaires, notamment Corinne Niogret et Sandrine Bailly.

Le fil de Luc Jacquet, le renard et l'enfant, a été tourné en grande partie sur le plateau.


Voilà, j'espère que ce petit voyage vous aura plu...
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Alain le Mar 22 Avr - 15:27

Beau travail, tu as juste oublié de signaler que ton Papy est né à Retord, qu'il connait comme sa poche, et nous le fait visiter hiver comme été, à pied ou à ski, et que les anecdotes relièes à chaque coin ou chemin ne manquent pas !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo

BELLIGNAT... - Page 2 Telety10BELLIGNAT... - Page 2 Montag13


-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
Alain
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 14351
Age : 76
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 15:30

Je n'ai pas oublié... mais j'avais pensé que tu nous raconterais... tu es plus câlé sur le sujet que moi...

Et comment pourrais-je oublier mon Papy !!!!! Lui qui est si patient et qui m'a appris à skier !!!!
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 17:11

Valou, tu as oublié de signaler qu'au dessus de Métabief se dresse le sommet du Mont d'Or à 1461 m d'altitude.
Vue du sommet en février 1963, je venais d'avoir la quille :
BELLIGNAT... - Page 2 1963-3

Et échappée sur la Suisse depuis le sommet :
BELLIGNAT... - Page 2 1963-4

Tout ça pour dire qu'en redescendant sur Métabief le même jour, crac boum, tibia et péroné tout pété, fragilisé par les zébulons sans doute.
Retour derechef sur l'Hôpital Saint Jacques à Besançon et c'est le pied du chef qu'on peut ici contempler :
BELLIGNAT... - Page 2 1963-26
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Alain le Mar 22 Avr - 17:15

Dis, t'as été soigné ou ? C'est quoi cette installation avec cordes et bois au pied du lit ?
(très joli, le beau dessin de l'os...)

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo

BELLIGNAT... - Page 2 Telety10BELLIGNAT... - Page 2 Montag13


-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
Alain
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 14351
Age : 76
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 17:18

Oui, je n'ai pas parlé de tout... désolée... je n'ai parlé que de ce que je connaissais (avec l'aide du ouèbe pour les détails). Aussi, je compte sur vous tous pour apporter de l'eau au moulin !!!!!!!!!!
Mais dis-moi Jean-Marie, sur ton plâtre, le dessin, c'est la description du cassage de nonos ?????
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 17:20

Arghhhhh !!!!! Papa, on a posté en même temps.... du coup ça fait un peu répétition... pas grave !!!!!
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 17:28

Héhé, ça c'était chez moi à la maison (quartier Brégille à Besançon) où j'attendais patiemment que ça se recolle.
La corde me permettait d'ouvrir la fenêtre par laquelle je pouvais admirer mes bipèdes de frangins en train de faire les zouaves pour me faire passer le temps.
De gauche à droite, Pierre en permission, il faisait son service chez les tirailleurs couscous en Germanie (privé d'Algérie car j'y étais déjà) il est mort de maladie à l'âge de 44 ans.
Michel, (le mari de Dom) qui attendait son tour pour faire son service à la météo dans l'armée de l'air (basé en Alsace).
Domi, le gamin (né en 1947) qui allait être opérateur morse dans les transmissions de l'armée de terre, célibataire.
BELLIGNAT... - Page 2 1963-37
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 17:33

Valou a écrit:Oui, je n'ai pas parlé de tout... désolée... je n'ai parlé que de ce que je connaissais (avec l'aide du ouèbe pour les détails). Aussi, je compte sur vous tous pour apporter de l'eau au moulin !!!!!!!!!!
Mais dis-moi Jean-Marie, sur ton plâtre, le dessin, c'est la description du cassage de nonos ?????
Tout à fait, c'était une "vue d'artiste" de l'état des lieux sous le plâtre.
Mes frangins m'avaient dessiné ça à l'hôsto et les infirmières avaient trouvé la représentation un peu forcée mais assez fidèle. Very Happy

L'accessoire qu'on, ne voit pas et l'aiguille à tricoter que j'avais empruntée à ma mère pour calmer les incroyables démangeaisons sous le plâtre.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  J.J.O. le Mar 22 Avr - 20:20

Voilà, j'espère que ce petit voyage vous aura plu...
Bravo Valou. Quel bel article !

Moi, j'ai été initié au ski de fond à Prémanon. A l'époque il n'y en avait que pour le ski de piste et le "vieux" qui était initiateur en face du caravaneige, à l'école nationale de ski de fond, m'avait parlé d'un projet de péage pour des pistes de fond.
- Comment serait-ce possible que je me disais-je … Un forfait pour aller se balader dans des chemins ? Impensable … vers 1975 … Rolling Eyes
Merci aussi pour la mention des muschers, pratiquants d'un sport qui a débuté en France vers 1985 …
J.J.O.
J.J.O.
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 3784
Age : 74
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/01/2008

http://home.nordnet.fr/~joudart/index.html

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 20:44

Ouh la la !!!! A la relecture de mon article, j'ai vu beaucoup de fautes... de frappe la plupart du temps... Mille excuse !!!!!!
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  MEDRANO le Mar 22 Avr - 21:50

Cela n' a aucune importance, Vava. Tu as fait un superbe travail sur le Jura ( région ) . Je voudrais ajouter que ce que tu nous a montré là n' est que le dixième, le vingtième, le centième, que sais-je des beauté de cette région. Eté comme hiver, ce sont trois départements merveilleux, le Jura, partie du Doubs et partie de L' Ain. Et partout, des gens extrêmement avenants. Les gens de la montagne et de la montagne à vache. Ils ont été habitué à ne consommer que ce qu' ils avaient produit et à l' économiser.
Et bien sur ce tour que tu as fait ne mentionne pas trop la qualité de la bonne bouffe qu' on vous sert dans ces pays. Du rustique et du consistant, du goûteux. le Morbier avec sa fine couche bleuie par le milieu. La cancoyotte, bien autre chose que la fondue savoyarde. Et qui vous régale encore lorsqu' elle est froide. La fameuse saucisse de Mortaux, mais aussi toute la charcuterie de montagne qui va avec.
Bravo encore, Valérie.
MEDRANO
MEDRANO
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 2941
Age : 76
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 22:08

MEDRANO a écrit:Et bien sur ce tour que tu as fait ne mentionne pas trop la qualité de la bonne bouffe qu' on vous sert dans ces pays. Du rustique et du consistant, du goûteux. le Morbier avec sa fine couche bleuie par le milieu. La cancoyotte, bien autre chose que la fondue savoyarde. Et qui vous régale encore lorsqu' elle est froide. La fameuse saucisse de Mortaux, mais aussi toute la charcuterie de montagne qui va avec.


Pour la fine couche bleuie par le milieu du morbier, c'est en fait de la cendre... qui est comestible... Je ne me rappelle plus de quel bois ? Si quelqu'un a la solution... vous connaissez la suite !

La cancoyotte, se déguste chaude, recouvrant des pommes de terres cuites sous la braise. Froide, elle est aussi mangeable, mais est un peu caoutchouteuse et c'est le seul fromage qui, quand il coule de la tartine, ne tombe pas sur les genoux, mais remonte bien sagement sur le pain... ça m'a toujours fait rire !!!!

Un autre fromage que j'adore, mais il ne faut pas avoir un rancard après... C'est la tracle. La tracle est en fait des restes de vieux fromages, recuits avec de la crême fraiche, de l'ail et du vin blanc. C'est ce fameux fromage qui court dans l'assiette (dans le film "les bronzés font du ski"). En fait, il faut que ce nouveau fromage reste plusieurs mois à faisander avant de le manger, et donc des asticots se sont formés. Si si, c'est véridique ! J'ai déjà vu le fromage bouger tout seul dans l'assiette, mais c'est délicieux !

Et pour finir avec les fromages, je citerai le Gex. Non, pas le bleu de Gex que l'on trouve au supermarché ! Le Gex est un fromage persillé, que l'on trouve que dans le Jura. Les fromages du Jura sont fabriqués dans les fruitières, sorte d'usines. D'ailleurs, à la Pesse, il y a une fruitière que l'on peut visiter, où on nous explique comment le froamge est fabriqué.

En ce qui concerne la charcuterie, le meilleur pour moi, est la saucisse au chou. On trouve aussi le saucisson au vin jaune qui est un délice, car cuit sous la braise. La saucisse de Morteau est un véritable délice, mais attention, la vraie à un bâtonnet en bois à une de ses extrémités. Elle se déguste bouillie avec des pommes de terre (cuites en même temps que la saucisse) et un bon morceau de beurre frais.

En pâtisserie, il y a la galette à la gomme. La gomme est une sorte de crème. Si ça vous intéresse, je pourrai vous donner la recette... Il y a aussi la tarte au sucre, la tarte au sucre et à la crème, la tarte aux myrtilles et bien d'autres....

Et j'allais oublier aussi les crâpés, qui sont des galettes de pommes de terre (là aussi j'ai la recette si ça vous intéresse), et la fameuse tartiflette... hé non, la tartiflette n'est pas qu'une spécialité savoyarde... Et comme d'hab, Valou a la recette si ça vous dis...

Les cuisses de grenouilles font aussi parties des spécialité du coin. De même que la langue de boeuf.

Bon, je pense avoir fait le tour des mets les plus connus, mais j'en oublie sûrement beaucoup...
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Valérie le Mar 22 Avr - 22:13

Si vous voulez visiter une fruitière, celle de Morbier, c'est par ici !

http://lesfromageriesdujura.free.fr/framesetmorbier.htm

Et encore un site pour les spécialités du Jura : http://technoresto.org/tr/regions/franche/index.html
Valérie
Valérie
Cantinière
Cantinière

Nombre de messages : 1627
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 06/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 22:47

Valou a écrit:La cancoyotte, se déguste chaude, recouvrant des pommes de terres cuites sous la braise. Froide, elle est aussi mangeable, mais est un peu caoutchouteuse
Ben dis donc pour dire que la cancoillotte (c'est comme ça qu'on écrit le mot en Franche Comté) froide est caoutchouteuse c'est que tu n'as pas du souvent en manger de la bonne !

La cancoillotte a vu le jour à l’époque gallo-romaine, et a donc plus de 2 000 ans d’existence !
Elle avait déjà sa place sur les tables séquanes et mes ancêtres qui habitaient Vesontio (toute ma famille est du Doubs et de la Haute Saône) en mangeaient déjà.
Pour ma grand mère l'origine de la cancoillotte était la suivante :
Dans une ferme comtoise, il y avait deux géants nommés Cancoille et Yotus.
Une bagarre éclate entre les deux hommes, et au cours de la bataille, le géant Yotus tombe sur le coin de la cheminée et renverse un pot de lait caillé, le récipient se vide alors dans le chaudron suspendu au-dessus du feu.
Et, bien sûr, le lait caillé a fondu, Cancoille étant vainqueur de la rixe, le fromage fondu se serait appelé cancoillotte.

Alors tu prends le metton
Que tu verses dans le caquelon
Avec de l’ail, avec du beurre
Avec ton manche, avec ton cœur
Il faut touiller, ça c’est sûr
Sinon ça d’vient d’la confiture
La cancoillotte, c’est tout un art
Il faut rien laisser au hasard


La base c'est donc le metton, voila comment se fait le metton :
Après avoir été écrémé, le lait est laissé à température ambiante jusqu'à ce qu'il coagule, en fait on a du lait caillé.

On le purge de son petit lait en faisant chauffer celui-ci au bain-marie, entre 60 et 80 °C.

Il suffit enfin de le presser pour l’égoutter, et on obtient un bloc de metton blanc et sec.
Avant de pouvoir en faire de la cancoillotte, le metton doit être affiné.
Après voir été émietté, le metton est gardé au chaud pendant quelques jours.
Lorsqu’il est affiné, il a pris une couleur jaune, une consistance un peu élastique et une odeur caractéristique et forte de fermentation.

Quand tu as acheté ton metton et ton caquelon tu fais ta cancoillotte en une petite demi-heure.
Mélanger le metton avec de l’eau (la moitié du volume de metton), et faire chauffer tout doucement.
Faire fondre en remuant, et ajouter du beurre et des assaisonnements (au choix : ail, jambon, herbes, vin blanc, vin jaune...).
Porter ensuite à ébullition quelques minutes, et c'est prêt.

En Franche-Comté, la cancoillotte est majoritairement dégustée à froid sur du pain, dans les autres régions elle est souvent préférée chaude, mais ce faisant ça masque un peu le goût et permet d'avaler sans ciller des cancoillottes un peu moins fraichement faites.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BELLIGNAT... - Page 2 Empty Re: BELLIGNAT...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum