La base

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Lun 9 Mar - 9:49

132 pages quand même .............!
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  MacGyver le Lun 9 Mar - 10:13

georges a écrit:132 pages quand même .............!

137 mon colon, 137 ème page.
C'est la partie du document qui comporte une double copie des pages 135, 136 et 137.
Sans rancune Georges ?
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 73
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Lun 9 Mar - 10:48

MG a écrit:double copie des pages 135, 136 et 137.
La position de ce que nous savons, se trouve peut-être là !
(je n'ai pas eu le courage de tout lire !)
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  MacGyver le Lun 9 Mar - 17:38

georges a écrit:
MG a écrit:double copie des pages 135, 136 et 137.
La position de ce que nous savons, se trouve peut-être là !
(je n'ai pas eu le courage de tout lire !)

Bé non ! Car tu imagines bien que si cela avait été le cas je me serais fait depuis longtemps un malin plaisir de vous le dévoiler.
avatar
MacGyver
Consultant
Consultant

Nombre de messages : 1521
Age : 73
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 07/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  marcel le Lun 9 Mar - 21:21

Sur la page du document concernant la Base OASIS II, on peut lire :
"La Base OASIS II... était pratiquement terminée le 1er mai 1962."
Sur le document PDF, il s'agit de la page marquée 137.
Problème, dans ce même document, on peut lire, sur la page 136 qui la précède :
-
"Une autre Base, appelée OASIS II, décidée beaucoup plus tard, est construite au cours de premier semestre 1963.
Elle acueillera OASIS I, située dans un périmètre beaucoup trop proche du Tan Afella."
-
Pourtant, Louis Bulidon en parle déjà avant le tir "Béryl" du 1er mai 1962. puisqu'il y mangeait.
Il en parle dans son livre "Les irradiés de Béryl" en page 48 et en page 82.
-
Je n'ai pas réussi à utiliser la Reconnaissance Optique des caractères sur ce gros PDF.
L'impression du texte est beaucoup trop mauvaise et il y a trop d'erreurs.
J'avais le projet de tout reprendre en fichier texte, puis en fichier WORD.
J'ai renoncé, considérant ce travail comme trop long et trop difficile...

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2635
Age : 80
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

https://www.image-en-relief.org/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Edouard le Mar 10 Mar - 18:44

Les conséquences environnementales

Pour la radioactivité atmosphérique, les mesures de la radioactivité des aérosols étaient réalisés dans les postes de mesure permanents implantés à Oasis 2, et à la « Base-vie ». Les résultats des mesures effectuées dans le courant du mois de mai 1962, après l'expérimentation, sont donnés dans le graphique ci-dessous :

Radioactivité atmosphérique au cours du mois de mai 1962 (valeurs moyennes).

J'ai trouvé cela sur le net. Il semble que lors du tir Béryl, Oasis 2 existait déjà. Peut-être n'était-ce qu'un poste de contrôle ?

Une autre Base, appelée OASIS II, décidée beaucoup plus tard, est construite au cours de premier semestre 1963.

Fin 62, début 63, Oasis 2 était opérationnelle et principalement occupée par des civils. Ils y menaient joyeuse vie et l'alcool coulait à flot.
Si certains d'entre eux sont revenus malades, je ne pense pas que la radioactivité en soit la seule responsable.
J'y suis allé quelquefois à cette époque. je me rappelle que ces joyeux lurons, lors d'une soirée fort arrosée, avaient fait entrer un bourricot dans la chambre d'un de leur collègue.
Ces espaces, bien aménagés, étaient plutôt exigus et ne permettaient pas à un âne, même de bonne volonté, de faire un demi-tour sur lui-même.
Quant à faire reculer ce genre de bestiole, surtout si elle n'était pas  décidée de ne pas le faire..... nous avons assisté à une partie du spectacle et sommes partis car la bouteille de pastis était terminée.... comme il ne restait plus que du whisky et que je ne supporte pas les mélanges.... heureusement, car nous y serions peut-être encore....
Ce soir là, j'ai pu vérifier que ce que l'on prétendait était vrai, une jeep tient très mal la route.....

Edouard

Nombre de messages : 3577
Age : 76
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Michel le Mer 11 Mar - 6:53

Edouard a écrit:Les conséquences environnementales

Ce soir là, j'ai pu vérifier que ce que l'on prétendait était vrai, une jeep tient très mal la route.....


La Jeep ou le chauffeur
avatar
Michel

Nombre de messages : 5646
Age : 71
Localisation : LANNEMEZAN
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Phil.C. le Mer 11 Mar - 8:06

Tu vois Édouard...
..., nous avons tous de petits souvenirs anecdotiques, fort agréables à partager qui ressortent de nos mémoires....
Personnellement j'en raffolent...
..., car "mon" Sahara était tellement plus "triste" sur ce plan là.... J'aurais bien aimé de temps en temps m’enivrer avec des civils même avec un mélange de pastis - whisky...,  car en dehors de rouler sur la piste (même si j'adorais cela et n'aurai laissé ma place à personne... ) je n'avais aucune sorte de distraction..
Nos seuls visiteurs étaient nos Reguibats de la Compagnie Méhariste Montée qui partageaient notre poste d'Oum el Achar et ils ne rigolaient que lorsqu'ils se pinçaient et encore....
Les seules fois où j'ai trinqué avec des civils décidés à se saouler.. et à me saouler...,  c'était lors de nos visites de soutien  au Camp pétrolier sur la piste de Tinfouchy....

Et comme  je n'ai pas "vos" souvenirs d'explosions, de tunnels, de fissurations... de nuages atomiques.. j'aime vous lire...

j'aurais tant aimé voir et connaître la DYNAMITIERE...

Au fait la Dynamitière... Georges ..., est-ce que nous l'avons retrouvée ?   Wink
avatar
Phil.C.

Nombre de messages : 8572
Age : 76
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Ven 6 Jan - 19:00

Alain a écrit:Dans son post Marcel nous indique sur la photo de la base : "antennes ondes longues"
ce qui me rappelle une anecdote.

Lorsque je suis arrive à IA, je travaillais à la STBS, commune à toutes les unités, et nous faisions les 3X8.
Chaque arme avait ses propres télétypes, et nous nous parlions peu... l'ambiance n'était pas plombée, mais il n'y avait pas de camaraderie à proprement parler, d'autant qu'il y avait  "le chiffre", qui décodait les messages, et qui ne se prenaient pas pour rien.
Les liaisons BLU et BLI étaient assurées par l'armée de terre, et, fait extraordinaire, tombaient systématiquement en panne de 10 heures du soir à 7 heures du matin .... L'explication fournie était : on ne sait pas pourquoi, ça passe mal la nuit ...

Il fut décidé par notre hiérarchie de nous désolidariser des autres armes, et de nous installer à la météo, qui d'ailleurs nous donnait le plus de travail.
Choses étrange, bien que les liaisons aient toujours été assurées par les mêmes gens, nous n'avons plus jamais eu de pannes de nuit .... bizarre ...

Je tombe sur ce message déjà ancien et je crois comprendre le problème.
Toutes les liaisons longues distance en BLI et BLU passaient par le centre émission interarmes.
L'armée de terre avait ses propres émetteurs, les gros en gris sur la photo et l'armée de l'air avait les siens, plus petits en noir sur la photo.
On travaillait dans le même centre avec les terriens mais on ne se parlait pas non plus.
L'Armée de l'air changeait les fréquences d'émission dès que la nuit tombait, c'était du boulot, mais l'Armée de terre ne le faisait pas.
Quand tu es passé avec la météo qui opérait sur les émetteurs noirs de l'AA ça marchait mieux, c'est aussi simple que ça.




_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 12:31

Pourquoi changer les fréquences était une opération compliquée ?
À l'époque le changement de fréquence se faisait par le biais de servomoteurs avec des système d'engrenages qui modifiait la position des lames mobiles par rapport aux lames fixes des condensateurs variable à air.
Il fallait tourner des boutons, un peu comme les serrures compliquées des chambres fortes et ça ne marchait pas toujours.
Quand ça coinçait, l'émetteur était en rade et il fallait lui ouvrir le ventre pour le relancer.
Deux photos floues pour montrer la bête :



La culture, dans l'Armée de l'air qui travaille avec des aéronefs qui finiront bien par redescendre, c'est une loi de la physique, mais dont on préfère qu'ils redescendent toujours de façon volontaire, est de tout faire pour que les liaisons radios passent toujours.
On ne peut pas laisser un aéronef sans contact avec le sol, jamais.
La pratique est donc la même pour tout ce qui touche aux transmissions de l'Armée de l'air, ça doit TOUJOURS marcher.
Pour les terriens, si un GBO est perdu dans une tempête de sable et qu'il n'a plus de moyen de transmission, c'est moyennement important.
Le conducteur va s'arrêter pour ne pas bouffer son carburant inutilement puis attendre que le temps ce calme.

Un avion qui vole ne peut pas s'arrêter pour attendre.
D'où la différence d'attitude entre les transmissions de la biffe et celles des gonfleurs.

Remarquez les manuels et les schémas à l'intérieur des portes démontées pour dépannage.
Les émetteurs de la biffe n'étaient pas du tout conçus de la même façon. Quand ça marche on touche plus.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Sam 7 Jan - 15:59

Ça à l'air bien compliqué toute cette mécanique !
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Alain le Sam 7 Jan - 16:10

JM... si tu les branches sur les engrenages... c'est pire que les camions !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13530
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Sam 7 Jan - 16:16

Alain a écrit:JM... si tu les branches sur les engrenages... c'est pire que les camions !
Parles nous des cartonnages Alain pour nous changer les idées !
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Alain le Sam 7 Jan - 16:18

je peux aussi... mais c'est loin !
c'est vraiment le souk, ici... mais que font les chefs ?

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13530
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 16:21

On était tout le temps emmerdés pour nos changements de fréquence avec toute cette cinématique de précision qui ne demandait qu'à se dérégler à cause du sable qui s'infiltrait partout.
Les émetteurs de l'Armée de terre, probablement pas conçus pour changer de fréquence comme les nôtres, patinaient pendant la nuit sans doute, mais ne tombaient pratiquement jamais en panne, d'où une paix royale pour les opérateurs biffins qui pouvaient lire des bandes dessinées les jambes étendues en faisant de la gymnastique avec leurs doigts de pieds, pendant qu'on arrêtait pas d'ouvrir les baies de nos émetteurs pour farfouiller dedans en jurant et en transpirant malgré la climatisation.
Et ça les faisait bien rigoler les biffins.

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Sam 7 Jan - 16:25

JM a écrit:Et ça les faisait bien rigoler les biffins.
Fallait profiter de leurs compétences !
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Edouard le Sam 7 Jan - 16:32

Alain a écrit:JM... si tu les branches sur les engrenages... c'est pire que les camions !

Combien as-tu de vitesses sur ta machine à polluer? Retire les engrenages et tu vas voir, elle marchera beaucoup moins bien!
Critiqueur!


Dernière édition par Edouard le Dim 8 Jan - 9:15, édité 1 fois

Edouard

Nombre de messages : 3577
Age : 76
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Alain P le Sam 7 Jan - 17:27

J'ai peut être loupé un épisode: pourquoi la Gonfle changeait ses fréquences la nuit ? si un avion était arrivé à ces moments là vous auriez eu des problèmes.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 7154
Age : 78
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 18:56

Ah là là, faut tout expliquer.

La longueur des antennes est fonction de la longue d'onde car, l'onde étant sinusoïdale, et, pour avoir avoir un maximum de jus l'antenne doit faire environ 1/4 de la longueur d'onde.



La longueur d'onde ça va d'un bout à l'autre de ma flèche rouge et plus le ventre de la sinusoïde est haut plus il y a de jus.
Si l'antenne fait 1/2 ou 1 fois la longueur d'onde il n'y a pas de jus on le voit sur le graphique.
T'as le max à 1/4. de la longueur d'onde.
Pour porter loin on envoyait en grandes ondes c'est à dire entre 1800 et 1900 m de longueur d'onde par exemple.
1/4 de 1800 m ça fait 450 m, tu vois une antenne comme ça sur un zinc ?
La nuit les longueurs d'ondes qui passent le mieux le jour passent mal
Pour en savoir un peu plus là dessus il faut se taper la lecture de cette page
Les avions, qui n'ont pas beaucoup de place pour leurs antennes causent en VHF à des fréquences au delà de la bande FM qui plafonne à 108 Mhz et vont donc en gros entre 108 et 400 Mhz.
144 Mhz par exemple ça fait environ 2m de longueur d'onde là l'antenne fait environ 50 cm et c'est plus raisonnable.

En résumé, pour causer avec les avions on ne change pas de fréquence mais pour les aides à la navigation, comme une balise pour géolocaliser goniométriquement une piste et qu'on veut porter plus loin on peut avoir à choisir d'autres fréquences.

Les mecs qui arrivaient du nord de l'Algérie avec leur transistor uniquement GO et qui en journée ne captait plus rien parce qu'à In-Amguel la journée on avait plus que les ondes courtes et un peu les ondes moyennes avaient vite compris qu'il fallait revendre leurs transistors aux PLO ou aux touaregs la nuit uniquement.
Et le lendemain on avait les mecs fous de rage qui arrivaient à l'atelier de la STBS en geulant que la radio ne causait que la nuit.
Une fois on avait même été encerclés par une caravane qui ne voulait pas repartir tant qu'on avait pas fait remarcher leurs putains de chameauradios.
Va leur expliquer qu'ils s'étaient fait rouler la tronche.


Dernière édition par Jean-Marie le Sam 7 Jan - 20:08, édité 1 fois

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Georges le Sam 7 Jan - 19:20

Parles moi du doux chant des engrenages ED, parce que les longueurs d'ondes, je n'y comprend "que couic " !
avatar
Georges

Nombre de messages : 6238
Age : 74
Localisation : st Armel 56450
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Sam 7 Jan - 20:13

Georges a écrit:Parles moi du doux chant des engrenages ED, parce que les longueurs d'ondes, je n'y comprend "que couic " !
Ah le doux chant des trains épicycloïdaux qui s'entraînent en vocalisant la formule de willis, ça fout des frissons dans le dos à tous les mécanos. lol!

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Alain le Sam 7 Jan - 20:18

reste plus que Bernard et l’odeur de l'huile de coupe, et ça sera complet !
Mais "la base" est déjà loin....................ah, l'odeur du sable chaud !

_________________
Alain VEIL
In Amguel 63/64
PA 325 Télétype Météo






-Vous voyez là ? Au bout , y a une extrémité.
-Vous n'ignorez pas que le défi métabolise les changements motivationnels dans le bon sens. (JMR)
-Il faut faire en sorte de laisser une trace sur la terre même quand ton ombre aura disparu..

-Plus le temps passe, et plus je suis attaché aux vraies valeurs de la République .... mais je pense que je suis un homme du passé !
avatar
Alain
Administrateur

Nombre de messages : 13530
Age : 74
Localisation : Fouras Charente Maritime
Date d'inscription : 05/01/2008

http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Alain P le Dim 8 Jan - 9:52

Merci Jean Marie: tu es un bon pédagogue.
avatar
Alain P

Nombre de messages : 7154
Age : 78
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Jean-Marie le Dim 8 Jan - 11:58

Pour revenir à la base :

Pour écouter la radio confortablement à In-Amguel il fallait un récepteur comme ça (prise de vue dans la Sarrade & Galletier de la STBS à l'escale):


Et une vue de la base vie en direction des Eternit de l'aviation.



Dernière édition par Jean-Marie le Dim 8 Jan - 15:25, édité 1 fois

_________________
61/1A, PA 325 au CEMO, mécanicien radio.



Il est vrai que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence négligent de s'en servir. Charles de GAULLE
avatar
Jean-Marie
Administrateur

Nombre de messages : 1353
Age : 77
Localisation : Marsannay-la-Côte
Date d'inscription : 02/01/2017

Http://jeanmarie.robert.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  marcel le Dim 8 Jan - 14:23

Bonjour JMR. Je crois reconnaitre au milieu à gauche le PC de la BMDD du 620e GAS avec son abri en canisses.
On y trouvait le bureau du Capitaine Clavert et le mien, et le chef Michelle (?), puis plus tard le Lieutenant Berger.
Et derrière, des Jeep SAHARA et des Dodge 4x4 ou 6x6.
-
Et comme ça, en 3 D, c'est encore mieux :
-


-
A regarder avec des lunettes à filtres colorés rouge (œil gauche) et cyan (bleu-vert).
-
Revoir : http://amis-pic-laperrine.forumpro.fr/t611p270-notre-vecu-la-bas#16300
M.C.

*


Dernière édition par marcel le Dim 8 Jan - 14:46, édité 2 fois

_________________
Marcel Couchot : 15-06-1938. ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à In-Amguel dans le Hoggar le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant. Affecté à la BMDD, participe à l'expérience BERYL à In Eker du 01/05/1962. Resté sur le site jusqu'en Avril 1963.
avatar
marcel
Modérateur

Nombre de messages : 2635
Age : 80
Localisation : Mandelieu La Napoule (06210)
Date d'inscription : 30/04/2009

https://www.image-en-relief.org/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La base

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum